COORDONNATEUR/EXPERT  EN GESTION DES COLLECTIVITÉS (DEVELOPPEMENT LOCAL) POSTE NATIONAL



Advertised on behalf of :

Location : Nioro, MALI
Application Deadline :16-Jul-12
Additional CategoryEnvironment and Energy
Type of Contract :Service Contract
Post Level :SC-9
Languages Required :
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
15-Aug-2012
Duration of Initial Contract :1 an renouvelable

Background

Le programme global du FBSA de lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans les cercles de Nioro et Nara a pour objectif global « d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle des groupes vulnérables au niveau des cercles de Nara et Nioro du Sahel, en favorisant leur accès aux facteurs de production, technologies et marchés et en renforçant les capacités des acteurs locaux dans la prise en charge de la sécurité alimentaire dans le développement local ».  Cinq ONG belges et l’UNCDF contribuent à la mise en œuvre de ce programme dont la coordination est assurée par le Commissariat à la Sécurité alimentaire appuyé par la FAO.

La composante « Appui aux collectivités locales », objet de l’intervention de l’UNCDF, contribue à l'objectif spécifique: « Les capacités des acteurs pour l’analyse, la planification, la mise en œuvre et la coordination de stratégies de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition aux niveaux national et local sont renforcées » (Résultat 3.1 du cadre logique du programme global).

Les interventions de la composante ACL dans les Cercles de Nioro et de Nara s’articulent autour de deux axes (sous-composantes) complémentaires :

  • Renforcement des capacités techniques et institutionnelles des collectivités locales pour une gouvernance locale de la sécurité alimentaire. Les collectivités territoriales maîtrisent le processus de planification et de budgétisation participatives locales axées sur la sécurité alimentaire (prenant en compte les besoins des GV, l’approche genre et l’adaptation aux changements climatiques) et améliorent la gouvernance locale ;
  • Mise en œuvre et gestion des investissements structurants (infrastructures socio-économiques de base, de production et de transformation) contribuant à l’amélioration de la sécurité alimentaire. Des infrastructures socio-économiques de base et de production sont réalisées sous la maîtrise d'ouvrage communale avec un mécanisme de gestion et d’entretien durables opérationnel ;
  • Pour atteindre ces objectifs, la composante ACL du programme FBSA s’appuiera sur  les groupes d’activités suivantes :
    Le renforcement des capacités de maîtrise d'ouvrage des CT, principalement les Communes pour intégrer plus efficacement les diverses dimensions de la sécurité alimentaire, la connaissance et le ciblage des GV (actifs ou non), les changements climatiques et la problématique du genre (programme GELD). L’élaboration de modules de formation destinés aux élus et au personnel des administrations communales sera privilégiée et des appuis seront apportés aux Communes pour organiser les formations en privilégiant les ressources humaines disponibles dans les régions ;
  • L’amélioration de l’accès aux ressources de financement internes (à travers les études SAFIC) permettant de dégager le potentiel de collecte des revenus locaux et l’élaboration de programmes/pactes avec les administrations communales pour en assurer la mobilisation de manière plus efficace et soutenue ;
  • L’amélioration de l’accès aux ressources de financement externes portera sur l’amélioration de la présentation/formulation des plans d’investissement, les microprojets en cohérence à des PDSEC , établis sur des bases plus réalistes, et une meilleure circulation de l’information concernant les financements disponibles qui permettront aux Communes de les exploiter plus efficacement ;
  • L'amélioration de l’efficacité/efficience des circuits de dépenses publiques passe par un dialogue avec les services publics responsables de la gestion des décaissements, le diagnostic en terme d’effi­cience et d’efficacité et l’identification de mesures permettant d’accélérer les délais de mobilisation des fonds dans le respect des principes de gestion de l'administration publique ;
  • Les appuis aux structures communales et aux cercles pour établir le cadre d’allocation des fonds (l’ensemble des procédures de fonctionnement des 3 guichets du FSA) destinés aux investissements structurants financés à travers le FSA, l’animation des réunions d’évaluation des projets soumis et leur approbation.

Tout en renforçant les capacités des Collectivités Territoriales (à travers les appuis en planification, programmation, mobilisation des recettes fiscales, ciblage des groupes vulnérables, de maîtrise d’ouvrage, genre et changements climatiques, des investissements socio-économiques structurants), le Programme mettra à leur disposition, à travers un Fonds de Développement Local (Fonds d’Appui à la Sécurité Alimentaire – FSA) à triple guichet, des fonds destinés à financer les investissements structurants liés à l’amélioration durable de la sécurité alimentaire par la construction d’infrastructures de services de base et la promotion d’ initiatives productives des couches les plus marginalisées dans les cercles de  Nioro et de Nara.

Le programme FBSA couvre une période de 5 ans et a un coût global de 20 030 000 $ (14 682 000 euros) et cible une population évaluée à plus de 430 000 habitants répartis dans 27 communes, sur 2 Cercles et 2 régions. Les contributions spécifiquement affectées à la composante « Appui aux collectivités locales » sont de 5 416 000 $ (3 750 000 euros) pour le FBSA et 2,5 millions d’euros (3 410 161 $) pour l’UNCDF.

La gestion opérationnelle de la composante s’effectuera dans l’esprit de la Déclaration de Paris avec une utilisation maximale des procédures nationales, notamment en ce qui concerne le circuit des finances publiques pour les Collectivités Territoriales (y compris pour les ressources FBSA). La démarche de l’ensemble du programme FBSA et de la composante ACL se veut participative et s’appuiera sur l’expérience des projets antérieurs de l’UNCDF, du FBSA et du PNUD dans le domaine de la décentralisation et du développement local.


Duties and Responsibilities

Le Coordonnateur est chargé(e) d’assurer la coordination technique et opérationnelle du projet et de coordonner les activités entrant dans le cadre de l’amélioration de la capacité de mobilisation et de gestion financière des collectivités locales. 

De manière plus spécifique, le CL/EFL sera responsable :

  • De la supervision, de la planification, de la mise en œuvre et du suivi des activités au niveau local ;
  • D’appuyer la préparation du programme de travail annuel avec  l’ensemble des intervenants. Au niveau opérationnel, il assure la mise en œuvre des ajustements convenus avec  la coordination du programme (CSA), le comité de pilotage ou le bureau régional UNCDF ;
  • De la mise en œuvre de la programmation selon des plans de travail annuels approuvés par le comité de pilotage du programme ;
  • De l’animation de l’équipe du projet  sur le terrain ainsi que le suivi de l’utilisation judicieuse des ressources du projet (financières, matérielles) ;
  • Du suivi de la cohérence du programme et des activités d’appuis aux CT avec les stratégies nationales de développement sectorielles, de décentralisation et de développement local ;
  • D’assurer la fonction d’interface entre les acteurs locaux (CT, OCB, OP, associations d’usagers, etc.) et les instances de coordination et d’orientation du programme ;
  • Du développement des synergies d’action entre l’équipe UNCDF et les représentants des ONG partenaires dans le cadre de la mise en œuvre du programme FBSA ;
  • D’appuyer la DGCT dans la réalisation du SAFIC dans la zone d’intervention du programme ;
  • De la  réalisation des consultations populaires et de l’élaboration des Pactes de développement local
  • De l’identification des besoins de renforcement des capacités pour mettre en œuvre les recommandations du SAFIC ;
  • De l’appui à la DGCT dans l’adaptation du SAFIC au contexte institutionnel malien et assurer sa généralisation ;
  • Revue du dispositif SAFIC et adapter la méthodologie aux différentes échelles maliennes ;
  • La capitalisation des approches et outils ayant obtenu des impacts probants ;
  • La préparation du mandat de recrutement des prestataires dans les domaines relevant des finances locales dont il supervise et coordonne les activités sur le terrain ;
  • Appui des communes dans la conception et la mise en œuvre de stratégies de mobilisation de ressources financières proposées par le diagnostic.


Competencies

  • Bonne connaissance des problématiques de décentralisation du développement économique local ;
  • Une expérience dans le domaine de la coordination de projet ;
  • Expérience dans la rédaction de documents sur la gestion communale ;
  • Excellente connaissance du Français et grande capacité de rédaction et de synthèse.

 


Required Skills and Experience

Education :
  • Formation universitaire de niveau maîtrise (BAC+5) dans des disciplines telles, l’aménagement du territoire, gestion des collectivités locales; les finances locales ou la gestion municipale.
Expérience :
  • Une expérience minimum de 10 ans en accompagnement, appui-conseil à des communautés rurales, organisations socioprofessionnelles, au sein d’une organisation ;
  • Maîtrise des instruments d’analyse institutionnelle et financière des collectivités locales et de l’économie locale.



UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.


If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact jobs.help@undp.org.

© 2014 United Nations Development Programme