CONSEILLER TECHNIQUE PRINCIPAL DU MINISTÈRE DE L’EAU, DE L’ASSAINISSEMENT ET DE L’HYDRAULIQUE VILLAGEOISE


Location : Lomé, TOGO
Application Deadline :12-Sep-13
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :International Consultant
Languages Required :
French  
Duration of Initial Contract :6 mois renouvelables

Background

Le principal défi du MEAHV réside dans la faible mobilisation de ressources pour le financement du secteur. Les besoins de financement du PANSEA (Plan d’Action National du Secteur de l’Eau & de l’Assainissement) sont estimés, tous sous-secteurs confondus, à 54 milliards par an. Alors que les taux de mobilisation des ressources financières observés ces dernières années avoisinent une moyenne de 32%. Si cette tendance persiste, le taux de desserte se stabiliserait à 56%, soit un taux inférieur de 10 points à la cible fixée pour 2015. Dans ces conditions, l’atteinte des OMD en matière d’eau et d’assainissement, serait définitivement compromise pour le Togo.

Plusieurs raisons expliquent ce niveau insuffisant de mobilisation du financement dans le secteur. Il y a d’abord la faiblesse des capacités de programmation des investissements combinée à l’effectif réduit du personnel technique qualifié. Il y a ensuite les longs délais d’obtention des avis de non-objection de la part de certains bailleurs de fonds. Il y a enfin la prédominance de l’approche-projet avec comme conséquences : (i) une fragmentation du secteur en fonction des centres d’intérêts des bailleurs : la gestion des ressources en eau, l’assainissement et le renforcement des capacités sont de ce point de vue, les « parents pauvres » du financement extérieur ; (ii) la faible appropriation par le MEAHV de la conduite des actions sectorielles, en l’absence de cadre de coordination adéquat ; (iii) la multiplicité des règles et procédures propres à chaque bailleur qui génère des coûts de transaction non négligeables ; (iv) la dualité dans l’exécution budgétaire : d’un côté les procédures nationales, de l’autre, les procédures des bailleurs.

C’est dans ce contexte que le ministère a entrepris depuis novembre 2012, avec l’appui du PNUD des réflexions profondes en vue d’identifier les voies et moyens d’une mobilisation accrue de financement pour le secteur. Ces réflexions ont permis d’élaborer une stratégie de mobilisation de ressources articulée autour de quatre (4) axes à savoir : (i) la mise en place de l’approche sectorielle ou SWAp (Sector Wide Approach) ; (ii) le renforcement des capacités (humaines et institutionnelles) ; (iii) la diversification des sources de financement ; et (iv) la communication.

Pour plus d’information, se référer à l’annexe A (Termes de référence).


Duties and Responsibilities

L’objectif principal de la mission du CTP est d’appuyer le MEAHV dans la mise en œuvre de la stratégie de mobilisation de ressources pour le financement du secteur de l’eau et de l’assainissement.

Les objectifs spécifiques de la mission pour une durée initiale de 6 mois:

  • Appuyer le ministère dans la mise en place de l’approche sectorielle (SWAp);
  • Renforcer les capacités en planification-programmation-budgétisation-suivi (PPBS);
  • Apporter un appui-conseil au Ministre de l’eau, de l’assainissement, et de l’hydraulique villageoise en matière de coordination de l’aide dans le secteur de l’Eau.


Competencies

  • Avoir l’esprit d’initiatives;
  • Être ouvert et disposer d’une grande capacité d’écoute;
  • Disposer d’aptitudes à travailler en équipe et dans un environnement multiculturel;
  • Aptitude avérée en matière de transfert de savoir-faire et de coaching auprès de cadres d’administration de pays en développement, au niveau technique comme politique.


Required Skills and Experience

Qualifications académiques

  • Etre titulaire d’un diplôme universitaire de troisième cycle ou équivalent, en économie, sciences sociales, sciences politiques, gestion, développement.

Expérience professionnelle

  • Sept (7) années d'expérience avérée dans les domaines de la planification, de la programmation, de la budgétisation et du suivi;
  • Expérience justifiée en matière de gestion ou d’administration de l’aide au développement, en particulier dans l’harmonisation des pratiques des donateurs;
  • Solides connaissances du secteur de l’eau et de l’assainissement.
Langue requise:
  • Très bonne maîtrise de la langue française en oral et écrit.

Documents à fournir lors de la soumission de la proposition

Les Consultant(e)s intéressé(e)s doivent présenter un dossier de candidature comprenant les éléments suivants :

Une proposition technique: (enveloppe N°1)

  • Note explicative sur la compréhension des Termes de Référence et les raisons de la candidature 
  • Brève présentation de l’approche méthodologique et de l’organisation de la mission envisagée;
  • CV incluant: L'expérience acquise dans des projets similaires et au moins 3 références;
  • P11 dûment rempli et signé (téléchargeable ici).

Une proposition financière: Contrats forfaitaires (enveloppe N°2)

La proposition financière sera soumise sur la base de l’approche forfaitaire.

La proposition financière prévoit un montant forfaitaire et précise les modalités de paiement sur base de produits/delivrables précis et mesurables (qualitatifs et quantitatifs) même si les paiements seront effectués par tranches ou en une seule fois à l'achèvement total du contrat. Elle doit être libellée en FCFA.

Afin de faciliter la comparaison des offres financières par le service demandeur, il est recommandé de demander aux candidats au Contrat Individuel de fournir une ventilation de ce montant forfaitaire. Les consultants doivent indiquer/détailler dans leurs propositions financières les coûts des billets d’avions aller-retour (if applicable), les honoraires, les frais de séjour et le nombre de jours de travail prévus. Le PNUD n'accepte pas les coûts de voyage qui excèdent ceux du billet en classe économique. Si un consultant désire voyager en classe supérieure, il devra le faire sur ses ressources propres.

En cas de voyages non prévus dans les TDR, le paiement des coûts de voyage (y compris les billets d’avion, l’hébergement, et les dépenses des terminaux) doit être convenu entre le Bureau du PNUD et le consultant individuel avant le voyage et devra être remboursé.

Par ailleurs, les candidats voudront bien noter que les paiements ne pourront être effectués que sur la base des produits livrés, c'est à dire sur présentation du résultat des services spécifiés dans les TdR et après acceptation du responsable désigné par le PNUD.

Les candidats pourront être invités ou contactés par téléphone à la fin du processus d’évaluation technique. Aucune note ne sera donnée à cet entretien, mais il sera utilisé pour valider les points donnés au cours de l’évaluation technique et permettra de mesurer/évaluer la bonne connaissance du candidat de l’objet des TDR.

Evaluation

Analyse cumulative (note pondérée).

Le contrat sera attribué au/à la consultant(e) dont l'offre aura été évaluée et déterminée comme suit:

  • Conforme/éligible/acceptable; et
  • Ayant reçu la note la plus élevée sur l’ensemble préétabli des critères pondérés technique et financier spécifiques à cette invitation.

Pondération : la pondération retenue, pour l’évaluation des offres, est la suivante:

  • Total/Max Note de l’offre technique: 70%;
  • Total/Max Note de l’offre financière: 30%.

Seuls les candidats ayant obtenu un minimum des 49 points seront pris en considération pour l'évaluation financière. Après vérification de l'adéquation entre les propositions financière et technique, chaque offre financière (F) recevra une note financière (NF) calculée par comparaison avec la proposition financière la moins disante (Fm) de la manière suivante : [30 Points] x [prix le plus bas F CFA] / [prix en F CFA offert par un autre cabinet] = points attribués au prix de l’autre soumissionnaire.

Pour finir, les propositions seront classées en fonction de leurs notes technique (Nt) et financière (Nf) combinées/pondérées pour aboutir à une note globale (NG).

L’Offre sera adjugée à l’égard de la soumission ayant obtenu la note totale pondérée la plus élevée tout en tenant compte des principes généraux du PNUD (coût et efficacité). Le PNUD ne s’engage en aucun cas à choisir forcément le Consultant offrant le plus bas prix.

Principaux critères de sélection

Eligibilité pour l'évaluation techinique(Yes/No)

  • Etre titulaire d’un diplôme universitaire de troisième cycle ou équivalent, en économie, sciences sociales, sciences politiques, gestion, développement..

Notation de l'offre technique(70 points)

  • Expérience avérée dans les domaines de la planification, de la programmation, de la budgétisation et du suivi  (20 pts);
  • Expérience justifiée en matière de gestion ou d’administration de l’aide au développement, en particulier dans l’harmonisation des pratiques des donateurs  (10 pts);
  • Solides connaissances du secteur de l’eau et de l’assainissement (10 pts);
  • Niveau de compréhension par le consultant de la mission/Cohérence de la proposition du consultant avec les TDR et du planning de travail (30 pts).

La Proposition doit être soumise par e-mail à l’adresse recrutement.tg@undp.org, ou déposée sous pli fermé au siège du PNUD (40, avenue des Nations Unies, à Lomé) au plus tard le 12 septembre 2013  17h GMT. La mention « Conseiller technique principal du Ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique Villageoise » devra figurer sur le pli déposé ou en objet de l’e-mail envoyé.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Toute demande de clarification doit être adressée par courrier électronique à l'adresse e-mail indiquée ci-dessus. Le PNUD/Togo publiera les réponses sur le site du PNUD Togo http://www.tg.undp.org/undptogo/vacancePoste2012.htm et enverra une copie écrite de la réponse à tous les candidat(e)s qui ont manifesté leur intérêt à cet avis d’appel à candidature sans mentionner la source de la requête.


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.


If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact jobs.help@undp.org.

© 2014 United Nations Development Programme