Conseiller Technique en Développement durable


Location : Nouakchott, MAURITANIA
Application Deadline :20-Oct-21 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Sustainable Development and Poverty Reduction
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :International Consultant
Languages Required :
English   French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
31-Oct-2021
Duration of Initial Contract :3 mois
Expected Duration of Assignment :3 mois

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

Au nombre de 17, les Objectifs de Développement Durable couvrent l’ensemble des dimensions du développement durable, à savoir la croissance économique, l’intégration sociale et la protection de l’environnement, tandis que les Objectifs du Millénaire pour le Développement  avaient des visées plus sociales.De même, tandis que les Objectifs du Millénaire pour le Développement  ciblaient essentiellement les pays en développement, en particulier les plus pauvres, les Objectifs de Développement Durable « seront applicables aussi bien aux pays riches qu’aux pays pauvres ».À bien des égards, les Objectifs de Développement Durable et leurs 169 cibles ont une portée plus large que les 8 Objectifs du Millénaire pour le Développement et leurs 21 cibles, et accordent une place plus importante à l’environnement, thème que la Conférence RIO+20 a réaffirmé et recommandé comme thème central et indispensable à prendre en compte dans tous les programmes de développement (United Nations, 2015 ; Hakim Hellal, 2013). L’agenda 2030 prend en compte la dimension environnementale à travers les Objectifs de Développement Durable 11, 12, 13, 14 et 15 qui portent respectivement sur les villes et communautés durables, les modes de consommations et de production durables, la préservation des écosystèmes marins et océaniques, la lutte contre les changements climatiques, la préservation et la restauration des écosystèmes terrestres. L’Objectifs de Développement Durable 7 (énergie propre) et l’Objectifs de Développement Durable 12 (modes de production et de consommation durables) sont liées étroitement à la réalisation des Objectifs de Développement Durable 11, 12 13, 14 et 15. Il faut rappeler que l’enjeu de l’environnement dans les Objectifs de Développement Durable n’est pas un fait hasardeux ou spontané, mais plutôt le fruit de plus de quatre décennies de dialogue et de débats sur notamment les défis environnementaux depuis le premier Sommet de la Terre en 1972 à Stockholm jusqu’à la Conférence Rio+20 en 2012 (United Nations, 2015) et sur la notion de développement soutenable ou durable La dégradation de l’environnement et les changements climatiques, qui se sont accentués ces dernières années, ont compromis la réussite de certaines stratégies de développement entreprises à travers le monde. Ainsi, l’amélioration de l'efficacité de l’énergie et des matières premières (Objectifs de Développement Durable 7); la réduction des émissions de gaz à effet de serre (Objectifs de Développement Durable 13) ; la réduction des déchets et la pollution (Objectifs de Développement Durable 12) ; la protection et la restauration des écosystèmes (Objectifs de Développement Durable 4 et Objectifs de Développement Durable 15) ; et le soutien à la lutte contre les changements climatiques et ses répercussions (Objectifs de Développement Durable 13), sont d’une grande importance pour l’atteinte des autres objectifs de l’agenda 2030, notamment l’éradication de la faim (Objectifs de Développement Durable 2), l’éradication de la pauvreté sous toutes ses formes (Objectifs de Développement Durable1), la bonne santé (Objectifs de Développement Durable 3), l’accès à l’eau potable (Objectifs de Développement Durable 6), la paix et les institutions efficaces (Objectifs de Développement Durable16), etc. L’environnement a ainsi fait son grand retour dans les débats et politiques publiques, et la réalisation de l’ensemble des Objectifs de Développement Durable passera forcément par ceux liés directement ou indirectement à l’environnement.Il est clair que les chantiers liés à la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable sont vastes, interconnectés et complexe, ambitieux mais réalistes et nobles. Le PNUD dans son mandat d’appui aux processus nationaux pour faire accélérer les progrès en matière de développement humain est en ligne de front pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030. Il a pour objectif d’éliminer la pauvreté par la promotion du développement, de la croissance économique équitable, inclusive et durable, et le développement des capacités. Dans cette perspective, il entend soutenir les pays pour leur permettre de passer de la vision à la réalité. Il est dès lors confortable dans sa position d’accompagnement de toutes les dynamiques liées à ce mandat et demeurera dans cette position de chef de file de la communauté internationale pour la promotion du développement durable dans un contexte de multilatéralisme efficace et de mobilisation de tous les partenaires techniques et financiers engagés à promouvoir sur la terre entière ce qui était convenu d’appeler lors du Sommet RIO+20 à Rio de Janeiro au Brésil en 2012 « l’avenir que nous voulons ». Un tel avenir visé devrait se concrétiser par l’atteinte effective des 17 Objectifs de Développement Durable. La gouvernance environnementale et celle du développement durable est assignée au Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD). Les attributions de ce dernier sont régies par le Décret N°165-2020/ PM du 17 septembre 2020. Ces différentes actions certes fort louables ne lui garantissent cependant de faire face efficacement à la complexité et à l’interconnectivité des 17 Objectifs de Développement Durable en relation notamment avec les préoccupations de la sauvegarde et de la protection de l’environnement ainsi que, les engagements pris par la Mauritanie dans le cadre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.La dégradation continue de l’environnement, les choix politiques et d’investissement du secteur privé, les effets néfastes des changements climatiques dont les manifestations affectent tous les secteurs d’activités, la promotion de l’économie verte, de l’économie bleu et de l’économie grise dans un contexte de développement durable ; nécessitent la mobilisation d’importantes ressources tant financières, techniques, institutionnelles que matérielles. Ce sont des défis stratégiques et opérationnels qui méritent d’être adressés avec une autre approche plus stratégique, holistique, mais systémique dans un esprit d’appropriation nationale, d’intelligence collective, de mise en place et de développement des capacités, de redevabilité et d’apprentissage continue basée sur les bonnes pratiques et les leçons apprises. Les progrès attendus dans un tel contexte doivent être mesurables par des indicateurs SMART

 


Duties and Responsibilities

Objectif de la mission:

Au regard de ce constat, le Bureau du PNUD en Mauritanie en partenariat avec le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable,recherche l’expertise d’un Conseiller Senior en Développement Durable (Consultant International), d’un haut niveau d’analyse de politiques pour renforcer le Cabinet du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable.  

Le but principal de la mission est :

  •  D’appuyer le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable à travers un appui-conseil stratégique de haut niveau dans la gestion des complexités et de la transversalité des thématiques du Développement durable en lien avec l’environnement et des changements climatiques;
  • de mobiliser l’engagement et la détermination des différentes parties prenantes (acteurs nationaux tout secteur de développement confondu, secteur privé, acteurs internationaux, société civile, acteurs des démembrements de l’Etat, les institutions académiques ainsi que les corps sociaux dont en particulier les leaders traditionnels et religieux et les organisations professionnelles) à travailler dans une intelligence collective sous l’autorité et le leadership du Gouvernement, représenté par la Ministre  en Charge de l’Environnement et du Développement Durable pour à accélérer la mise en œuvre efficace de l’agenda de développement à l’horizon 2030 et à contribuer significativement aux résultats de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine en matière de développement durable, de croissance inclusive et partagée fondée les opportunités de la nature en  Mauritanie;
  • D’apporter un appui de haut niveau à la visibilité et au positionnement stratégique international de la Mauritanie dans son ambition de leader africain et international de promotion du développement durable;
  • D’éclairer le Cabinet du Ministère sur les opportunités à saisir à travers des partenariats stratégiques en raison du respect de ses engagements internationaux;

Les responsabilités et activités attendues dans ce cadre sont:

Appui-Conseil et veille stratégique permettant:

  • D’appuyer la définition d’une vision cohérente et un cadre programmatique d’actions prioritaires bâtissant sur les acquis des projets et programmes de l’environnement et du développement durable;
  • Appui à l’organisation d’ateliers de reflexion sur les perspectives de la transition écologique et la promotion de l’économie verte;
  • Appui à la promotion de la RSE au sein des entreprises nationales;
  • La préparation du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable à prendre part au Forum Politique de Haut niveau sur le Développement Durable et aux Sommets sur la Mise en Œuvre des Conventions dites de la génération de RIO et de l’Accord de Paris et du cadre post 2020 sur la biodiversité;  
  • De suggérer des pistes pour le renforcement, la mise à l’échelle et la cohérence des programmes/projets du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable;
  • D’identifier les goulots d’étranglements dans le circuit de coordination thématique et institutionnelle et proposer des solutions d’accélération des progrès vers la réalisation des Objectifs de Développement Durable et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine;
  • De Contribuer à définir des indicateurs pertinents et fiables d’appréciation et de valorisation des progrès enregistrés dans le respect des engagements internationaux ainsi que des mécanismes de facilitation de l’accès aux données environnementales et climatiques en vue de renforcer la redevabilité et la transparence dans la gestion de l’environnement et du développement durable;
  • De faciliter la mobilisation interdisciplinaire et interprofessionnelle (Administration, Universitaires et académiciens et acteurs du secteur privé, représentants des communautés à la base) autour des enjeux et des défis récurrents, actuels et futurs de l’environnement et du développement durable en Mauritanie;
  • La Préparation substantive de la Mauritanie à un positionnement stratégique dans les instances internationales de gestion des Conventions et Accords Multilatéraux sur l’Environnement afin de permettre au pays de tirer meilleur profit de ses engagements internationaux .

Appui stratégique au dialogue efficace de Politique dans le secteur de l’Environnement et du Développement Durable

  • Contribuer au suivi des interventions du Gouvernement et des différents partenaires techniques et financiers dans le secteur de l’environnement, des changements climatiques et du Développement.
  • Durable en vue d’éviter la duplication, la dispersion des ressources;
  • Soutenir à la prise en compte des questions environnementales dans les orientations et les processus de planifications et budgétisations de développement au niveau national, régional et local;
  • Suivre la mise en œuvre des projets et programmes et leurs contributions aux indicateurs des stratégies nationales et sectorielles relatives au secteur de l’environnement et du développement durable; 
  • Appuyer la préparation des revues sectorielles et nationales sur le volet changements climatiques, la désertification, biodiversité ainsi que la participation du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable au Forum Politique de Haut Niveau sur le Développement Durable etc.;
  • Fournir un avis motivé sur les documents de stratégie ou de politique nationale, régionale et locale afin d’y intégrer les questions environnementales, les changements climatiques, la biodiversité et les Objectifs de Développement Durable;
  • Contribuer à la mise en œuvre du programme de sensibilisation et de communication du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable;
  • Appuyer la mise en place d’une cartographie et une base des données sur l’intervention des PTFs dans le secteur de l’environnement et des changements climatiques et du développement Durable.

Appui au renforcement de l’Expertise Nationale

  • Identifier les besoins de renforcement de capacité et faciliter la mise à niveau et le renforcement des capacités du personnel du MEDD dans les domaines de la planification, de la programmation, de la budgétisation, du suivi et évaluation (PPBS) en relation avec l’environnement et le développement durable.
  • Contribuer à l’Identification et l’exploitation des opportunités de la Coopération Sud-Sud et triangulaire dans les thématiques critiques et nouvelles ; comme l’économie d’adaptation, les Solutions Basées sur la Nature, l’Economie Verte, les pertes et préjudice, la Gestion Durable des Terres ou Zéro Degré de Dégradation des terres, l’accès aux données environnementales et climatiques ; tous appliquées aux différents secteurs de développement dont : l’industrie, l’agriculture, la pêche, l’Eau, l’énergie durable, le développement Urbain, l’Assainissement, la foresterie, les mines, la gestion côtière et maritime, le tourisme, environnement-climat et genre etc.

Evaluation, Réseautage, Capitalisation, Gestion des Connaissance et Communication

  • Appuyer la création des partenariats stratégiques aussi bien avec les acteurs gouvernementaux, locaux que du secteur privé (chambre de commerce, le patronat, etc.);
  • Etablissement et le maintien des liens étroits avec les institutions gouvernementales sectorielles compétentes, le PNUD, les ONG, la société civile, les organisations internationales et les partenaires d'exécution des Projets et Programmes du Gouvernement;
  • Appuyer l’établissement de partenariat stratégique avec les milieux de la communication;
  • stratégiques, institutionnelle et de la communication pour le développement afin d’assurer la visibilité des interventions du Ministère et de l’appui du PNUD ainsi que des partenaires financiers qui appuient les initiatives conjointes avec le PNUD;
  • Veiller à l’harmonisation et à la cohérence des interventions des partenaires et proposer les ajustements nécessaires à faire dans la mise en œuvre de la vision du Gouvernement en relation étroite avec les engagements internationaux;
  • Veiller à la bonne préparation, à l’organisation de l’encadrement, au suivi et l’analyse des travaux et études confiés par le MEDD aux experts nationaux et internationaux;
  • Organiser la mise en place d’un réseau et de la politique de gestion du savoir sur l’environnement, les changements climatiques et le développement durable.

Autres tâches pouvant être requises

  • Toutes autres tâches requises et pouvant contribuer à l’atteinte des objectifs du département dans les domaines cités.

Produits et livrables

Les principaux livrables attendus de la consultation sont:

  • Une note de cadrage méthodologique revue après la signature contrat (compréhension et l'interprétation des termes de référence, la méthodologie, le plan de travail et le calendrier pour la réalisation du travail);
  • Rapport mensuel d’activités avec comme livrables :

                     Appui-Conseil et veille stratégique;

                     Appui stratégique au dialogue efficace de Politique et au renforcement de l’Expertise Nationale;

                     Toutes autres tâches requises;

  • Un rapport annuel d’activités.

Supervision

Le/la consultant (e) traitera techniquement et administrativement avec la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) et la Représentante Résidente  Adjointe  Programme/Opérations du bureau PNUD-Mauritanie, en coordination et supervision directe avec le responsable de l’unité développement durable du PNUD.

Durée et Lieu d'Affectation

La mission se déroulera sur 03 mois. La domiciliation du contrat est à Nouakchott.


Competencies

  • Large culture générale, bonne connaissance géopolitique de la région et solides capacités d'analyse;
  • Leadership avéré et compétences managériales démontrées alliées à la flexibilité;
  • Bon jugement et aptitudes à la prise de décision;
  • Capacité à identifier les principaux problèmes, objectifs, opportunités et risques stratégiques;
  • Excellentes compétences interpersonnelles et capacité à prendre des initiatives et à entretenir des relations de travail efficaces avec des partenaires de nationalités et de cultures différentes;
  • Bonne connaissance du système des Nations Unies;
  • Renforcer les compétences du personnel du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable dans le domaine de l’adaptation aux changements climatiques, du développement durable, de l’économie verte et créer un environnement de créativité et d'innovation;
  • Créer et promouvoir un environnement propice à une communication ouverte. Capable de communiquer de façon expressive sur la base des évidences.


Required Skills and Experience

Education:

  • Diplôme universitaire de troisième cycle ou Master et/ou une spécialisation dans un ou plusieurs des domaines de développement à savoir : Economie, planification stratégique, environnement et changements climatique ou autres domaines connexes.

Expériences:

  • Expérience d’au moins 15 ans dans la conduite de gestion et de coordination des aspects transversaux du développement, d’analyse et des études diagnostiques, l’élaboration des documents de stratégie, l’élaboration et  la formulation, des projets/programmes de développement ; dont au moins 10 ans dans une agence du Système des Nations-Unies;
  • Un minimum de sept (7) années d’expérience professionnelle dans le domaine de l’environnement et du développement Durable; 
  • Une grande connaissance  de la problématique du développement Durable tant au niveau international, que national et infranational.

Langues: 

  • Très bonnes connaissances orales et écrites du français;
  • Bonne compréhension de l’anglais  est un atout

Documents à inclure lors de la soumission de l'offre

Les Consultants intéressés doivent soumettre les documents et renseignements suivants pour prouver leurs qualifications :

Offre technique:

  • Une lettre de motivation expliquant pourquoi il/elle pense qu’il/elle est le/la plus indiqué/e pour le travail;
  • Une méthodologie détaillée sur la façon dont il/elle va aborder et mener le travail;
  • Un CV personnel incluant l'expérience de projets similaires

Offre financière

  • Une proposition financière sous forme de montant forfaitaire incluant les honoraires du consultant

Evaluation

Les consultants individuels seront évalués comme suit:

 Analyse cumulative

En utilisant cette méthode d’évaluation pondérée, un contrat sera attribué au consultant individuel dont l’offre a été évaluée et déterminée comme étant, à la fois:

Efficace/conforme/acceptable, et

Comme ayant’ reçu le score le plus élevé, déterminé à partir d’un ensemble prédéfini de critères techniques et financiers pondérés, spécifiques à la demande.

Seuls les candidats qui obtiennent un minimum de 70 points seront pris en compte pour l’évaluation financière

Critères d'évaluation

La note technique est décomposée comme suit:

  • Expériences: (40 points) 
  • Méthodologie, approche et plan d’exécution: (35 Points)
  • Education: (15 Points)
  • Compétences linguistiques: ( 10 Points)

Le détail de critères se trouve dans les termes de référence

NB : instructions importantes:

Les offres incomplètes seront rejetées. Une offre compléte comprend la proposition technique et la proposition financière

Veuillez obligatoirement envoyer votre offre compléte en deux fichier séparé à l'adresse: recrutement.mr@undp.org

Veuillez consulter les termes de référence détaillé et les annexes de cette consultance sur le site: UNDP | Procurement Notices - 84457 - N° ICN-023-2021 Conseiller Senio

 

 



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme