Consultant(e) national(e) pour les ateliers de renforcement de capacité pour promouvoir les droits des travailleuses domestiques migrantes



Advertised on behalf of :

Location : Niamey, NIGER
Application Deadline :29-Oct-21 (Midnight New York, USA)
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
15-Nov-2021
Expected Duration of Assignment :9 days

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

ONU Femmes, fondée sur la vision de l'égalité inscrite dans la Charte des Nations Unies, œuvre pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes et des filles, l'autonomisation des femmes et la réalisation de l'égalité entre les femmes et les hommes en tant que partenaires et bénéficiaires du développement, des droits de l'homme, de l'action humanitaire, de la paix et de la sécurité.

ONU Femmes met en œuvre le programme « Rendre la migration des femmes sûre » afin de faire en sorte que la migration soit sûre pour les femmes qui migrent du, vers et à travers le Niger et que les normes et standards internationaux pour la protection et la promotion des droits des femmes migrantes soient renforcés. Le programme vise également à renforcer les capacités nationales en matière de promotion des droits de toutes les femmes migrantes, y compris les travailleuses domestiques migrantes.

Au Niger, les travailleuses domestiques migrantes, en particulier celles qui n’ont pas de papiers, sont soumises à des horaires de travail excessifs imposés par les employeurs, qui profitent de leur situation irrégulière[1]. En outre, elles sont exposées à un risque élevé de violences verbales, mentales, physiques et sexuelles de la part de leurs employeurs et peuvent également être victimes d’exploitation par le travail[2]. De nombreuses femmes migrantes nigériennes occupent des emplois faiblement rémunérés dans l’économie informelle, y compris le travail domestique, dans divers pays de la CEDEAO[3], du Maghreb et du Moyen-Orient. Le Niger n’a pas encore ratifié certaines conventions internationales, comme le Convention n° 189 de l’OIT.

En collaboration avec l’OIT et le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, ONU Femmes envisage organiser des ateliers de renforcement de capacités à l’endroit des parties prenantes nigériennes concernées (autorités gouvernementales, organisations des employeurs, organisations des travailleurs, organisations de la société civile) pour renforcer la protection des droits des travailleuses domestiques migrantes conformément à la Convention n° 189 de l’OIT et la Recommandation complémentaire n° 201. Pour ce faire, ONU Femmes recrutes un/e consultant/e pour animer deux ateliers de renforcement de capacité pour promouvoir les droits des travailleuses domestiques migrantes.    

Les ateliers de renforcement de capacité ont deux objectifs principaux :

  1. Accroître les connaissances, la compréhension et la capacité des organisations des employeurs, des travailleurs et de la société civile à répondre aux besoins, défis et vulnérabilités spécifiques des travailleuses domestiques migrantes au Niger, et promouvoir et protéger leurs droits conformément à la Convention n° 189 de l'OIT et à la Recommandation complémentaire n° 201 ; et
  2. Identifier les moyens par lesquels les organisations des employeurs, des travailleurs et de la société civile peuvent faire progresser la protection des droits des travailleuses domestiques migrantes.

 

Un rapport de synthèse des ateliers, contenant une série de domaines clés d'action pour assurer une meilleure protection des droits des travailleuses domestiques migrantes dans la pratique, sera rédigé.

Les ateliers devraient inclure, sans s'y limiter, les sujets suivants :

  • Cadre normatif du travail domestique au niveau international, avec un accent sur les travailleuses domestiques migrantes (Convention n° 189 de l'OIT et Recommandation complémentaire n° 201, et standards des Nations Unies sur la protection des travailleuses domestiques migrantes).
  • Cadre normatif du travail domestique au niveau national, avec un accent sur les travailleuses domestiques migrantes (lois et politiques nigériennes applicables aux travailleuses domestiques migrantes telles que les lois en matière de migration, de travail, de protection sociale, etc.).
  • Organisations impliquées dans le domaine du travail domestique, avec un accent sur les travailleuses domestiques migrantes (rôles et responsabilités des autorités gouvernementales, des organisations des employeurs, des travailleurs et de la société civile dans la promotion et la protection des droits des travailleuses domestiques migrantes).
  • Situations des travailleuses domestiques migrantes (accès à la sécurité sociale, à la sécurité et à la santé au travail, à la liberté d'association et de négociation, à la justice, etc.)
  • Recommandations pour des actions programmatiques sensibles au genre à l'intention des autorités gouvernementales, des organisations des employeurs, des travailleurs et de la société civile pour la promotion du travail décent dans le secteur du travail domestique nigérien et, en fin de compte, pour l'adoption de la Convention n° 189 de l'OIT par le gouvernement nigérien.

 

Le/la consultant/e doit concevoir et animer les ateliers à Niamey et à Zinder de manière interactive et participative. Les ateliers seront animés en français. Les ateliers doivent être conçus pour les autorités gouvernementales, les organisations des employeurs, des travailleurs et de la société civile. Il est prévu que chaque atelier dure trois jours.

Le/la consultant/e sera supervisé/e par la coordinatrice nationale du programme et lui rendra compte, en étroite collaboration avec la coordinatrice globale. Il/elle travaillera en collaboration avec l’OIT et les représentants du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale.

 

[1] D’Souza, A. 2010. “Le Travail Domestique sur la Voie du Travail Décent: Rétrospective de l’Action de l’OIT.” Working Document 2/2010. Bureau International de Travail (BIT), Geneva; Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP). 2019. “Etude Pilote sur la Migration et le Respect des Droits de l’Homme: Focus sur les Réponses Apportées par le Niger.” African Union Commission, Banjul.

[2] United Nations General Assembly. 2019b. Report on Violence against Women Migrant Workers.” A/74/235.

[3] Bisong, A. 2019. “Assessing Gender Inclusion in the Migration Policies of ECOWAS.” Policy Briefing: Women, Power & Policymaking. Economic Community of West African States (ECOWAS), Abuja.


Duties and Responsibilities

Développer et dispenser deux ateliers, qui comprennent les tâches suivantes :

  • Rédiger le plan de travail détaillé de la consultance.
  • Développer la note conceptuelle, la méthodologie, l’agenda, le contenu et le matériel pour les ateliers.
  • Animer les deux ateliers de manière interactive et participative.
  • Développer les tests de connaissances avant et après l’atelier pour chaque atelier.
  • Recueillir les commentaires des participants sur chaque atelier via un questionnaire de satisfaction.
  • Produire un projet de rapport et un rapport final pour chaque atelier contenant une série de domaines clés d'action pour assurer une meilleure protection des droits des travailleuses domestiques migrantes dans la pratique, y compris les résultats des tests de connaissances avant et après l’atelier et des questionnaires de satisfaction.

Deliverables:

  • Plan de travail détaillé de la consultance au format Microsoft Word.
  • Notes conceptuelles, agendas, méthodologies pour chaque atelier au format Microsoft Word.
  • Matériel de formation pour chaque atelier, comprenant : des diapositives de présentation, des outils pédagogiques tels que des documents, des aides visuelles, des exercices.
  • Mise en œuvre et animation des deux ateliers.
  • Questionnaire de satisfaction pour chaque atelier au format Microsoft Word.
  • Tests de connaissances avant et après l’atelier pour chaque atelier au format Microsoft Word.
  • Projet de rapport et rapport final pour chaque atelier contenant une série de domaines clés d'action pour assurer une meilleure protection des droits des travailleuses domestiques migrantes dans la pratique au format Microsoft Word.

Le/la consultant/e rédigera tous les documents (notes conceptuelles, agendas, méthodologies, rapports, matériels de formation, tests de connaissances avant et après l’atelier, questionnaires de satisfaction des ateliers) en français, en utilisant la mise en page appropriée, les soumettra à ONU Femmes en copies numériques et les révisera si nécessaire. L'impression de tous les documents seront à la charge d'ONU Femmes.


Competencies

Core Values:

  • Respect de la diversité
  • Intégrité
  • Professionnalisme

Core Competencies:

  • Sensibilisation et sensibilité en ce qui concerne les questions de genre
  • Responsabilisation
  • Résoudre les problèmes de façon créative
  • Communication efficace
  • Collaboration inclusive
  • Engagement des parties prenantes
  • Donner l’exemple


Required Skills and Experience

Education:

  • Un master ou un diplôme équivalent en études de genre, en migration, en sciences sociales, en droit, en économie ou dans un domaine connexe est requis.

Experience:

  • Au moins sept ans d'expérience technique en genre et/ou migration de travail, y compris le travail domestique, sont requis.
  • Expériences en animation d’ateliers en genre et/ou migration de travail de manière interactive et participative sont requises.
  • Expériences de travail avec les autorités gouvernementales, les organisations des employeurs, des travailleurs et de la société civile, y compris les organisations de travailleuses domestiques migrantes, sont requises.
  • Parfaite maîtrise du contexte nigérien en lien avec la migration et les travailleuses domestiques est requise.

Language:

La maîtrise du français oral et écrit est requise. La maîtrise de l'anglais oral et écrit est un atout. 

Procédure de soumission :

Les candidat/e/s doivent soumettre leur candidature en ligne. Ils/elles peuvent également déposer leur dossier au bureau de ONU Femmes (Quartier DAR ES SALAM, Niamey) en prenant le soin d’indiquer la mention « consultant/e national/e pour les ateliers de renforcement de capacité pour promouvoir les droits des travailleuses domestiques migrantes » sur l’enveloppe scellée.

Critères d’évaluation :

Les candidat/e/s seront évalué/e/s selon les critères suivants :

  • Expérience technique en genre et/ou migration de travail, y compris le travail domestique 30%
  • Expérience en animation en genre et/ou migration de travail de manière interactive et participative 25%
  • Parfaite maîtrise du contexte nigérien en lien avec la migration et les travailleuses domestiques 15%
  • Expérience de travail avec des organisations de la société civile, y compris les organisations de migrants et de femmes 10%
  • Niveau académique 10%
  • Maitrise du français, la connaissance de l’anglais serait un atout 10%

Le comité d’évaluation pourrait demander aux candidat/e/s présélectionné/e/s de partager des livrables similaires avant la finalisation du processus de sélection.

Procédure de paiement :

Le paiement de la prestation sera assujetti aux livrables mentionnés ci-dessus.



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme