Des Stagiaires rattaché(e)s au Projet Justice et Droits Humains


Location : TUNIS, TUNISIA
Application Deadline :20-Dec-21 (Midnight New York, USA)
Time left :11d 20h 43m
Additional Category :Democratic Governance and Peacebuilding
Type of Contract :Internship
Post Level :Intern
Languages Required :
French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
03-Jan-2022
Duration of Initial Contract :6 mois
Expected Duration of Assignment :6 mois


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

L’organisation des élections du 23 octobre 2011 a permis à la Tunisie de se doter d’institutions légitimes qui ont, parallèlement à l’élaboration d’une nouvelle constitution, à conduire un processus de réformes, touchant différentes thématiques, parmi lesquelles figurent la justice transitionnelle et la réforme du secteur de la justice.

Pour accompagner ces transformations, les bureaux du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH) en Tunisie ont développé une stratégie de transition incluant, entre autres priorités, un appui au processus de réforme de la justice et au processus de justice transitionnelle.

Un premier projet (2012-2014) visait d’une part, à mettre en place un cadre institutionnel et légal conforme aux standards internationaux des droits de l’homme et d’autre part, à renforcer les capacités des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux afin de mieux relever les défis y compris ceux dans l’administration de la justice, la promotion et la protection des droits de l’homme et dans le processus de la justice transitionnelle.

Un deuxième projet (2014-2018) a accompagné les autorités tunisiennes dans l’opérationnalisation du processus de justice transitionnelle à travers, notamment, un appui aux mécanismes juridique et non-juridiques prévus par la loi organique sur la justice transitionnelle, un appui aux instances publiques impliquées dans le processus de justice transitionnelle et la réforme du secteur de la justice, notamment l’Instance vérité et dignité, le ministère de la justice et le Conseil supérieur de la magistrature. Le projet a également soutenu les organisations de la société civile pour leur permettre de pleinement jouer leur rôle de suivi et de monitoring du processus.

Un nouveau programme conjoint PNUD/HCDH de renforcement de l’accès aux droits en Tunisie a démarré en 2019. Il vise à soutenir les autorités tunisiennes dans le renforcement des institutions nationales en charge de la protection et de la promotion des droits de l’homme, en particulier pour les femmes et les groupes vulnérables, afin de les rendre plus accessibles et en conformité avec les standards internationaux. Les principaux partenaires nationaux du programme d’accès aux droits sont le ministère de la Justice, le Conseil supérieur de la magistrature, l’Instance nationale pour la prévention de la torture, et l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes.

 

Parallèlement aux projets démarrés en 2019 visant à appuyer les institutions étatiques, et compte tenu de la volonté du PNUD d’agir pour ne laisser personne pour compte, l’équipe justice et droits humains a développé d’autres projets centrés directement sur les populations, notamment « gender justice » et « Business and Human Rights ».

Par ailleurs, les résultats de ces projets pilotes, ainsi que l’accroissement des inégalités engendré par la crise du COVID-19, nous ont poussé à perfectionner notre stratégie d’intervention en nous concentrant sur le renforcement de la protection sociale et de l’aide légale.

C’est dans ce cadre que l’équipe justice et droits de l’homme du PNUD Tunisie souhaite recruter un ou une stagiaire pour appuyer l’équipe de manière transversale sur les différents projets en cours et à venir pour une période qui peut varier d’un minimum de 6 semaines à un maximum de 6 mois selon la disponibilité des stagiaires. Les stagiaires sélectionnés feront partie de l’équipe justice et droits humains qui se constitue d’un conseiller technique principal (CTP), une experte en justice, un expert en appui aux instances, une UNV experte en communication, un UNV en justice et genre, un expert en suivi et évaluation, une administratrice en Business and Human rights et l’équipe d’appui financier, administratif et logistique.


Duties and Responsibilities

Sous la supervision du CTP du projetles stagiaires auront pour mission d’appuyer les projets dans la réalisation des activités prévues dans les Plans de Travail Annuel.

A ce titre, les stagiaires seront notamment chargé(e)s de :

  • Participer à la planification des activités prévues dans le Plan de Travail Annuel ;
  • Participer à la mise en œuvre des activités du projet ;
  • Participer au suivi des activités des projets ;
  • Participer à la rédaction des rapports de progrès, des notes conceptuelles et termes de référence, de documents destinés aux partenaires, ainsi qu’à la relecture de documents techniques ou d’études ;
  • Appuyer l’équipe de communication dans la réalisation des activités en cours (couverture des évènements, banderoles, divers supports de communication, …) ;
  • Contribuer à l’analyse de contexte et à la production de notes thématiques ;
  • Toute autre tâche ou mission demandée par le superviseur dans le cadre de la mise en œuvre du projet.


Competencies

  • Démontrer son intégrité en se conformant aux valeurs et aux normes morales de l’ONU ;
  • Démontrer sa capacité d’exercer dans un environnement ne tenant pas compte de la différence culturelle, de religion, de race, de nationalité et de sensibilité.
  • Favoriser la gestion de la connaissance au PNUD et un environnement d’apprentissage dans le bureau par sa propre conduite et son comportement.
  • Aisance dans la communication écrite et orale
  • Aptitude à travailler en équipe et sous pression ;
  • Capacité à planifier et organiser les tâches et sens de l’autonomie 


Required Skills and Experience

  • Diplôme supérieur en droit, sciences politiques ou journalisme ; 
  • Connaissances approfondies en matière de droits humains ;
  • Bonne maîtrise de l’outil informatique (MS- Office : logiciels Windows, Word, Excel...) ;
  • Excellente maîtrise de la langue française. La maîtrise de l’arabe et/ou de l’anglais est un atout ;

Les candidat(e) s à un stage au PNUD doivent, au moment de la demande, satisfaire à l'une des exigences suivantes :

- Être inscrit(e) à un programme d'études supérieures (diplôme universitaire ou équivalent, ou plus) ;
- Être inscrit (e) à l'année universitaire finale d'un programme universitaire (niveau minimum de « bachelor » ou équivalent) ;

ou avoir obtenu un diplôme universitaire (tel que défini en (a) et (b) ci-dessus) et, si sélectionné, le stage devrait commencer dans l'année suivant l'obtention du diplôme.

 

Conformément à la nouvelle procédure des stages ,   les stagiaires auront droit au paiement d’une bourse de stage de valeur 477.79 TND/mois  sous les conditions suivants :

 

27. Where an intern is not financially supported by any institution or programme, such as a university, government, foundation or scholarship programme, a stipend intended to help cover basic daily expenses related to the internship, such as meals and transportation at the duty station, must be paid by the receiving office.

 

28. The monthly amount of the stipend will be determined for each duty station based on the stipend rates published yearly by the OHR Policy and Compensation Unit. The stipend will be paid on a monthly basis and part-time internship arrangements are prorated accordingly.

29. Where an intern is financially supported by an institution, government or third party, UNDP will, subject to the rules of such institution, government or third party, pay the intern the difference, if any, between the external financial support provided and the applicable UNDP stipend.

 

30. No other payments of any kind will be made to an intern by the office in connection with an internship agreement.

 

31. Interns will accrue leave at the rate of 1 ½ days per month. Any accrued leave days not used by the end of the internship will be forfeited. Any unjustified absences during the internship period exceeding a total of nine days, will be deducted from the monthly stipend.

 

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme