Recrutement de deux (2) Consultants en Appui aux gouvernorats de Kayes et Sikasso.


Location : KAYES & SIKASSO, MALI
Application Deadline :08-Nov-21 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Democratic Governance and Peacebuilding
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
15-Nov-2021
Duration of Initial Contract :240 Jours Travaillés sur une durée d'un (1) an
Expected Duration of Assignment :240 Jours Travaillés sur une durée d'un (1) an

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

Suite aux événements des 18 au 19 août 2020, le Mali a entamé une phase de transition qui devra mener à l’organization d’élections législatives et présidentielle participatives et inclusives. Une charte de la transition a été adoptée et des organes de la transition (Président, vice-président, Gouvernement et Conseil National de Transition (CNT)) ont été mis en place en septembre 2020 afin de mener à bien ce processus qui aura un durée de 18 mois. Suite à la démission, le 26 mai 2021, des Président et Premier Ministre de la transition, la Cour Constitutionnelle, a constaté le 29 mai 2021 la vacance de poste et a déclaré le Colonel Assimi Goita, Chef de l’Etat et Président de la transition. Il a prêté serment et a nommé un nouveau premier Ministre en la personne de Choguel Maiga le 7 juin. Un nouveau gouvernement de transition a été mis en place le 11 juin 2021.

A la date du 31 mars 2021, un Plan d’action du gouvernement de Transition 2020 – 2022 (PAGT) avait été finalisé afin de mettre en œuvre la Feuille de Route de la transition. Ce plan a été préparé par les différents départements ministériels et a été présenté et adopté par le CNT le 22 février 2021. Il prévoit 6 axes d’intervention avec 23 objectifs, déclinés en 275 actions : renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire national ; promotion de la bonne gouvernance ; refonte du système éducatif ; réformes politiques et institutionnelles ; adoption d’un pacte de stabilité sociale ; organisation des élections générales. Le Plan d’Action indique clairement les priorités durant cette période de transition qui nécessiteront l’appui des partenaires techniques et financiers.

Suite au démarrage du processus de transition, le PNUD et l’UE ont développé un projet d’appui à la transition au Mali. Ce projet a été conçu pour aider les parties prenantes maliennes à mener à bien la période de transition ainsi que restaurer la confiance entre les populations et l’Etat. Ce projet a pour objectifs spécifique de : appuyer les organes et acteurs de la transition ainsi que le CSA afin qu’ils puissent assurer la mise en œuvre efficace, inclusive et transparente de la feuille de route de la transition, du plan d’action gouvernemental et de l’Accord pour la Paix et la réconciliation issu du processus d’Alger en intégrant les attentes des populations, notamment les groupes vulnérables, les femmes, les jeunes et les minorités ; appuyer les acteurs de la société civile et les medias afin qu’ils puissent informer les populations et s’assurer de la mise en œuvre transparente, inclusive et participative du processus de transition et en conformité avec le calendrier et les objectifs fixés par le PAGT.

C’est dans ce cadre que le PNUD recrute deux consultants nationaux qui seront déployés à Kayes et à Sikasso pour fournir un appui technique aux gouvernorats pour la mise en œuvre des activités prévues par le PAGT, le développement d’une stratégie de stabilisation et de prévention ainsi que pour renforcer la coordination et mise en cohérence des activités des PTFs dans ces deux régions.

PRINCIPAUX OBJECTIFS DE LA MISSION

Objectifs de la Consultance :

Objectif Général :

Les deux consultants fourniront un soutien technique aux gouverneurs des régions de Kayes et Sikasso. Cet appui concernera notamment la mise en œuvre du PAGT dans les régions ciblées ainsi que la coordination et la mise en cohérence des actions des acteurs nationaux et internationaux

Objectifs spécifiques :

Les deux consultants devront notamment :

  • Appuyer les autorités régionales dans la mise en œuvre des activités prévues dans le cadre du PAGT au niveau des régions de Kayes et de Sikasso ;
  • Appuyer les autorités régionales dans leur rôle d’administration territoriale, en apportant une aide à la prise de décision, à la coordination de l’action des partenaires techniques et financier, au dialogue avec la société civile, à l’approfondissement des actions de sécurité, développement et gouvernance dans les territoires au bénéfice des populations.
  • Appuyer les PTF dans leur stratégie d’appui à la stabilisation régionale (approche multisectorielle, approche multi-acteurs, mise en cohérence), y compris l’approche territoriale intégrée mise en œuvre en partenariat avec les autorités nationales et locales.
  • Faciliter/encourager la coordination entre les différents partenaires locaux ; entre les PTF ; mais aussi les PTF et les acteurs locaux maliens.
  • Appuyer le gouvernorat dans la mise en œuvre des actions de concertation entre représentants de la société civile et représentants de l’Etat et des forces de défense et de sécurité (Comités Consultatifs de Sécurité Régionaux et Communaux).
  • Appuyer le gouvernorat dans leurs échanges avec les organisations de la société civile notamment en lien avec le comité de suivi et de veille des faitières des organisations de la société civile du processus de transition ;
  • Faciliter/encourager la compréhension et l'identification des actions complémentaires à conduire pour soutenir la stratégie de stabilisation/appui à l’anticipation ;

Ces appuis devront être réalisés en assurant la plein appropriation des activités par les administrations territoriales bénéficiaries. Elles devront en outre contribuer à assurer la mise en synergie et en cohérence des actions entre les différentes parties prenantes.

 


Duties and Responsibilities

Les consultants travailleront sous la supervision du Coordinateur du projet d’appui à la transition et de l’autorité régionale bénéficiaire de l’appui et en étroite coordination avec la Délégation de l’UE qui finance cette action.

Durant leur mission, les consultants devront notamment :

  • Etablir et maintenir à jour avec les services des gouverneurs un état des lieux des capacités administratives et techniques réelles des services de l’état dans les différentes circonscriptions administratives au sein de la région ;
  • Appuyer les actions de renforcement des capacités ;
  • Participer au renforcement de l’exercice de la tutelle ;
  • Contribuer au renfocrment des stratégies de prévention et de gestion des conflits ;
  • Identifier sur la base de ce diagnostic les activités et zones d’intervention prioritaires ; 
  • Contribuer à la définition avec les services appropriés d’une stratégie d'intervention, une méthodologie d'action et une planification des activités permettant d'assurer le retour des capacités administratives et de délivrance des services publics ; tout en prenant en compte la situation économique, sociale et sociétale.
  • Identifier avec les services des gouverneurs des projets d'action à entreprendre, préparer la mobilisation des acteurs, en particulier les conseils régionaux, les populations et des services et mettre en place des outils de suivi et de mesure des activités entreprises.
  • Mesurer en particulier l'impact du retour des services administratifs sur la délivrance des services publics (sécurité, développement, gouvernance) en appui aux collectivités territoriales compétentes.
  • Appuyer le gouverneur dans la tenue régulière des instances de consultation citoyenne prévues par la loi (CROCSAD, CCS régionaux…) en concertation avec les représentants des communautés locales et des collectivités territoriales région, cercle, et communes.
  • Assurer la liaison et la coordination des acteurs internationaux engagés dans la région d’intervention.
  • Assurer un suivi et une coordination des différents projets mis en œuvre par les PTFs et notamment la DUE et le PNUD.

Participer avec les services des gouverneurs aux réunions, missions pertinentes pour la mise en œuvre des actions énoncées ;S’acquitter de toutes autres tâches connexes à la demande du gouverneur Les résultats attendus de la mission des consultants sont : 

  • Un appui technique au gouvernorat est assuré
  • Les besoins en matière de sécurité, développement et gouvernance sont identifiés.
  • Des rapports sur la mise en œuvre des actions permettant une Approche Territoriale Intégrée (sécurité, développement, gouvernance) en lien avec le gouvernorat sont rédigés mensuellement.
  • Les notes techniques demandées par le gouvernorat ou le projet en matière de sécurité, développement et gouvernance sont rédigées ;
  • Les autorités régionales sont informées des actions des PTF et notamment de la DUE et du PNUD.
  • Les programmes des PTF dans la région sont coordonnés et mis en cohérence ;

Il est attendu des consultant national de fournir un rapport mensuel faisant état des activités réalisées durant les 20 jours travaillés/mois auquel sera joint :

  • un état des lieux initial des capacités administratives et techniques réelles des services de l’état dans les différents circonscriptions administratives au sein de la région ciblée ;
  • une mise à jour mensuelle relatives aux différentes actions mises en oeuvre par les partenaires techniques et financiers dans la région ciblée ;
  • un état des lieux initial et une mise à jour mensuelle des besoins d’appui et des priorités à adresser par les PTF et notamment par la DUE et le PNUD


Competencies

  • Très bonne maitrise de la langue française ; 
  • Qualités relationnelles ;
  • Très bonne connaissance des défis dans le cadre de la communication institutionnelle ;
  • Capacité avérée à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités liées à une stratégie de communication ;
  • Grande capacité à coordonner et à travailler en équipe ; 
  • Excellente capacité d’écoute et excellente aptitude à communiquer, oralement et par l’écrit.
  • Une expérience similaire au Mali ou dans la région sera un atout. 


Required Skills and Experience

Education :

  • Education : Au moins une maitrise en sciences sociales, politiques, droit, sciences économiques ou des domaines en lien avec la thématique.

Expériences : 

-        Au moins 10 ans d’expérience professionnelle ou académique dans le domaine politique et/ou économique

-        Au moins 3 ans d’expérience (année ou poste) dans une fonction d’appui technique ou au sein d’un service de l’état ;

-        Au moins une expérience (année ou poste) dans le développement et le suivi de la mise en œuvre de programme de développement;

Connaissance linguistique :

Excellente connaissance orale et écrite du français. La connaissance des langues locales parlées dans les régions du Mali est un atout.

Informatique :

Bonne connaissance des outils informatiques (Word, Excel, PowerPoint, Courriel ous environnement Microsoft).



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme