Recrutement Conseiller/ère Technique international (e) au Ministère de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale


Location : OUAGADOUGOU, BURKINA FASO
Application Deadline :05-Nov-21 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Sustainable Development and Poverty Reduction
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :International Consultant
Languages Required :
English   French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
08-Nov-2021
Duration of Initial Contract :4 mois

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

A la suite des élections générales de novembre 2020, le Président du Faso a nommé un Ministre d’Etat en charge de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale (le Ministre d’Etat), en plein accord avec ses engagements de campagne, confirmés à l’occasion de ses différentes prises de parole officielles, qui faisaient de la réconciliation nationale et de la cohésion sociales des priorités majeures de son action. Le Ministre d’Etat a donc sollicité l’appui dans Nations Unies dans l’action de réunir plus durablement les filles et les fils du Burkina Faso à travers un processus de réconciliation nationale effectif.

 

Dans ce contexte, l’articulation de la vision politique du Gouvernement du Faso en termes programmatiques séquencés représente un enjeu d’importance pour le succès de l’entreprise de renforcement de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. La coordination et la coopération entre les institutions, départements ministériels et autres entités impliqués dans le renforcement de la cohésion sociale et l’affermissement de la réconciliation nationale sont aussi importantes et requièrent des mécanismes de consultation régulière entre les acteurs étatiques concernés, de même qu’entre ceux-ci et ceux de la société civile.

Le système des Nations Unies au Burkina Faso est prêt à appuyer la vision du Gouvernement avec un/e Consultant/e de haut niveau disposant de l’expertise et de l’expérience nécessaires dans les domaines de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale.  Le/la Consultant/e assistera donc le Ministère chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale (le Ministère) dans la formulation de ses stratégies et programmes. 


Duties and Responsibilities

Aux termes du décret no 2021-0023/PRES/PM/SGG-CM du 1er février 2021 portant attributions des membres du Gouvernement, le Ministère est chargé, entre autres, de l’élaboration, de la mise en œuvre et du suivi de diverses stratégies dans les domaines de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. Le Ministère se chargera aussi de soutenir un certain nombre d’initiatives politiques du Président du Faso, ainsi que de l’impulsion et de l’accélération d’un certain nombre de programmes en cours à différents niveaux du système étatique.

 

En tant que Conseiller/ère Technique, les principaux résultats attendus sont :

  • Élaborer une note d’approche méthodologique ;
  • Produire une feuille de route inclusive et détaillée assortie d’un calendrier de réalisation des différentes actions à entreprendre pour l’élaboration de la stratégie nationale sur la réconciliation ;
  • Faire le diagnostic synthétique des initiatives et expériences sur la réconciliation nationale au Burkina ;
  • Contribuer à la finalisation et à la mise en œuvre de projet d’appui au processus de la réconciliation nationale.

 

 

PRINCIPALES TACHES A ACCOMPLIR

 

Aux termes du décret no 2021-0023/PRES/PM/SGG-CM du 1er février 2021 portant attributions des membres du Gouvernement, le Ministère est chargé, entre autres, de l’élaboration, de la mise en œuvre et du suivi de diverses stratégies dans les domaines de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. Le Ministère se chargera aussi de soutenir un certain nombre d’initiatives politiques du Président du Faso, ainsi que de l’impulsion et de l’accélération d’un certain nombre de programmes en cours à différents niveaux du système étatique.

 

Dans ce contexte, Le/la Consultant/e devra, en s’assurant que la dimension du genre et l’approche basée sur les droits humains soient pleinement intégrées :

  • Procéder à un diagnostic et à une cartographie des expériences et des initiatives en cours dans les domaines de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, y compris de la communauté internationale, avec une identification de leurs limites éventuelles et des propositions afin de les intégrer ou de les coordonner avec l’action du Ministère ;

Sur la base de la vision du Gouvernement, proposer au Ministre d’Etat une articulation d’actions conformes aux stratégies existantes ou en cours d’élaboration dans les domaines de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale ;

  • Conseiller le Ministère pour une planification et une mise en œuvre effectives de son action et offrir les outils nécessaires à la mise en place de processus inclusifs, transparents et participatifs dans les domaines de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale ;
  • Proposer la méthode de préparation et de mise en œuvre d’un Pacte républicain et d’un Forum de réconciliation nationale ;
  • Dans une approche comparative et grâce aux expériences vécues dans des contextes similaires, proposer des initiatives de nature à favoriser la manifestation de la vérité sur les événements passés les plus emblématiques de la vie politique et sociale du pays, aussi bien à travers les procédures judiciaires en cours que par le biais de mécanismes de justice transitionnelle, aux niveaux central et local ;Conseiller sur la réforme éventuelle des mécanismes existants dans les domaines de la justice transitionnelle, de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale ; Conseiller sur l’amélioration de la coordination et de la communication entre les processus de planification du développement et le processus de réconciliation nationale et de cohésion sociale ;Conseiller sur les mécanismes d’intégration de l’approche réconciliation et cohésion sociale dans les actions du gouvernement et programmes nationauxConseiller et offrir des options basées sur l’expérience accumulée dans le domaine de la communication institutionnelle et des relations publiques en lien avec des processus de réconciliation nationale ;Participer aux consultations avec les partenaires nationaux et internationaux (à Ouagadougou et dans des régions) pour la mise en œuvre des activités liées à la réconciliation nationale ;Appuyer la rédaction de documents (notes conceptuelles/ document de projets) et contribuer l’élaboration du plan de travail 2021 du projet d’appui au processus de la réconciliation nationale

Les principaux résultats ont un impact sur la qualité des services et appui techniques, , la création de partenariats stratégiques l’amélioration de l’accès à la justice et le renforcement du système judicaire qui se traduit dans une meilleure efficacité et qualités de présentations de services judicaires.

 

A l’issue de la mission la capacité aura contribué à élaborer les documents suivants :

  • Une note d’approche méthodologique ;
  • Une feuille de route inclusive et détaillée assortie d’un calendrier de réalisation des différentes actions à entreprendre pour l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie nationale sur la réconciliation;
  • Le diagnostic synthétique des initiatives et expériences sur la réconciliation nationale au Burkina ;
  • Le document de projet d’appui au processus de la réconciliation nationale assorti du PTA pour l’année 2021 ;

Feuille de route pour l’appui stratégique et technique à la partie nationale sur la mise en œuvre de la stratégie nationale de cohésion sociale.


Competencies

Professionnalisme :

  • Fier de son travail et de ses réalisations ¦ Démontre ses compétences professionnelles et sa maîtrise du sujet ¦ Est consciencieux et efficace pour respecter ses engagements, respecter les délais et obtenir des résultats ¦ Est motivé par des préoccupations professionnelles plutôt que personnelles ¦ Fait preuve de persévérance face à des difficultés problèmes ou défis ¦ Reste calme dans les situations stressantes.

 

Communication :

  • Parle et écrit clairement et efficacement ¦ Écoute les autres, interprète correctement les messages des autres et répond de manière appropriée ¦ Pose des questions pour clarifier, et manifeste son intérêt à avoir une communication bidirectionnelle ¦ Adapte le langage, le ton, le style et le format pour correspondre au public ¦ Démontre une ouverture d'esprit dans le partage d'informations et la tenue des gens informés.

 

Planification et organisation :

  • Développe des objectifs clairs qui sont cohérents avec les stratégies convenues. ¦ Identifie les activités et affectations prioritaires ;
  • ajuste les priorités selon les besoins ¦ Alloue le temps et les ressources nécessaires pour terminer le travail ¦ Prévoit les risques et tient compte des imprévus lors de la planification ¦ Surveille et ajuste les plans et les actions si nécessaire ¦ Utilise le temps efficacement.

 

Travail d’équipe :

  • Travaille en collaboration avec des collègues pour atteindre les objectifs organisationnels. ¦ Sollicite des contributions en valorisant véritablement les idées et l’expertise des autres ;
  • Est prêt à apprendre des autres.

Respect des délais prescrits.


Required Skills and Experience

Le/la Consultant/e travaillera aussi avec les différents acteurs étatiques et non-étatiques, ainsi qu’avec toutes les autres parties prenantes. Notamment, il/elle travaille en consultation avec d’autres parties prenantes du programme Cohésion Sociale, Sécurité et Etat de Droit (COSED) mis en œuvre par le PNUD.

Education :

  • Diplôme universitaire en économie et finance, sciences politiques, sciences sociales, développement et relations internationales ou un domaine connexe. Sinon, un diplôme de premier cycle avec une formation universitaire complémentaire

Expériences professionnelles :

  • Au moins sept (7) années d'expérience professionnelle dans les domaines du développement, de l'économie, de la planification et / ou de la gouvernance du secteur public est requise.
  • Expérience d’appui conseil à un haut niveau dans un processus similaire d’élaboration de plan / stratégie de réconciliation, de cohésion sociale et/ou de processus de justice transitionnelle
  • Une expérience de la planification et de la gestion de projets, ainsi que de l'analyse, du conseil et de la rédaction de rapports est requise. Une expérience de la région du G5 Sahel est un atout.
  • Une expérience dans le domaine de l'information est souhaitable.
  • Excellentes compétences analytiques, capacité à synthétiser et à présenter clairement des processus et des problèmes complexes pour répondre aux besoins d'information de divers publics ;

Langues :

  • La maîtrise du français écrit et oral est requise.
  • Une maîtrise de l'anglais est un avantage



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme