Consultant ( e) national ( e) pour la fourniture d'un service technique pour soutenir l'écologisation de la chaîne du froid dans les PEID


Location : COMOROS
Application Deadline :07-Aug-22 (Midnight New York, USA)
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
French  
Expected Duration of Assignment :Deux mois et demi

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

Le refroidissement est essentiel à la santé humaine, à la sécurité alimentaire, à la productivité économique, et devient plus important en raison de l'augmentation des températures moyennes mondiales accompagnée de vagues de chaleur plus extrêmes. S'il n'est pas géré, il en résultera un cycle d'émissions croissantes dues à la consommation d'énergie fossile et aux réfrigérants à haut risque global. On estime actuellement que le refroidissement consomme 20 % de la consommation mondiale d'électricité. Dans le cadre de la déclaration de Rome de 2019, les parties au protocole de Montréal ont souligné l'importance de l'action nationale et de la coopération internationale pour promouvoir le développement de chaînes du froid durables afin de réduire les pertes alimentaires. De nombreux vaccins nécessitent une "chaîne du froid vaccinale" appropriée, un défi qui a été particulièrement mis en évidence par la pandémie de Covid-19. En tant que tel, le refroidissement durable est essentiel pour la relance verte, la protection de la couche d'ozone et la lutte contre le changement climatique.  

Le PNUD est l'une des quatre agences d'exécution du Fonds multilatéral (MLF) pour la mise en œuvre du Protocole de Montréal depuis 1991. Le PNUD a des projets actifs financés par le MLF dans 51 pays, y compris des plans de gestion de l'élimination des HCFC dans 43 pays. Le PNUD soutient 25 pays qui ont ratifié l'amendement de Kigali pour la préparation des plans de mise en œuvre de Kigali (KIP). Ces dernières années, le PNUD a obtenu davantage de ressources de la part de partenaires bilatéraux et de fondations afin de combler les lacunes en matière de refroidissement durable. Le PNUD s'est associé à Clean Cooling Collaborative (anciennement K-CEP) pour aider 12 pays à élaborer des plans nationaux de refroidissement. Grâce à un financement bilatéral de la Nouvelle-Zélande, le PNUD fournit un renforcement des capacités et un soutien technique à la mise en œuvre du Protocole de Montréal dans divers pays du programme des petits États insulaires en développement (PEID).

Le PNUD s'efforce de soutenir les actions locales de développement et de promotion de la chaîne du froid durable par le biais de la coopération internationale en travaillant en étroite collaboration avec les gouvernements, les parties prenantes, le secteur privé et les petites entreprises. Malgré la disponibilité de technologies vertes et efficaces sur le marché mondial, la chaîne du froid dans les pays en développement est encore largement basée sur des réfrigérants nocifs, des technologies obsolètes et des réseaux électriques à base de combustibles fossiles. Il existe de grandes possibilités d'atténuer l'empreinte environnementale et d'accroître les avantages sociaux et économiques de la chaîne du froid.

Dans le contexte des PEID, l'éloignement, la petite taille et le manque d'expertise rendent l'accessibilité et la mise à l'échelle des technologies de refroidissement avancées plus difficiles. Il existe également un déficit financier important dans la construction de l'infrastructure de la chaîne du froid. Plus précisément, la pêche est le pilier économique de nombreux PEID et la chaîne du froid est essentielle pour réduire les pertes alimentaires, améliorer les revenus des entreprises et la résilience. 

Le PNUD développe une offre de chaîne du froid pour les PEID afin d'aider à identifier les opportunités de développement durable alignées sur la voie de l'économie bleue. Par conséquent, le PNUD souhaite s'engager avec un expert national pour recueillir des informations pertinentes et faciliter la consultation des parties prenantes dans l'adoption de la solution de la chaîne du froid durable dans les PEID. L'expert national travaillera en étroite collaboration avec l'Unité nationale de l'ozone (NOU) et d'autres parties prenantes pour mener une enquête sur les caractéristiques de la chaîne du froid locale, y compris la cartographie des parties prenantes, la politique nationale pertinente, la réglementation et les normes, l'état de la technologie, la consommation de réfrigérant, la capacité du système de refroidissement, la demande du marché, l'approvisionnement en énergie et le niveau d'efficacité, les modèles d'affaires, entre autres données ; évaluer les lacunes, les défis et les possibilités d'adopter des solutions de chaîne du froid durable. Un expert international fournira un soutien technique et des conseils au consultant national dans le processus de collecte de données, d'analyse et de consultation des parties prenantes. Ce travail préliminaire est soutenu par une subvention du gouvernement de la Nouvelle-Zélande administrée par le PNUD.


Duties and Responsibilities

Objectif

L’objectif de cette consultation est la fourniture d'un service technique pour soutenir l'écologisation de la chaîne du froid dans les PEID.

Tâches et Responsabilités

Le consultant national en chaîne du froid fournira le soutien technique suivant :

  • Examiner les informations de base et les inventaires précédents sur les études de la chaîne du froid au niveau national;
  • Identifier et caractériser les équipements, installations et usages frigorifiques à chaque étape de la chaîne du froid;
  • Donner des informations aux experts internationaux sur la méthodologie, la conception et l'application de l'enquête pour la collecte des données;
  • Identifier et caractériser les principaux utilisateurs finaux de la chaîne du froid, en fonction des sous-applications;
  • Mener les enquêtes de collecte de données pour recueillir des informations sur les acteurs de la chaîne du froid, les technologies utilisées, les équipements installés, les capacités de refroidissement, les taux de fuite, les tendances et d'autres sujets définis par l'expert international et les partenaires gouvernementaux;
  • Examiner les données et les résultats collectés;
  • Élaborer un rapport sur la base des informations collectées et des directives fournies par l'expert international;
  • Soutenir l'expert international et revoir ses hypothèses sur l'élaboration de projections futures en accord avec les conditions locales, fournir des recommandations dans la construction d'infrastructures durables de la chaîne du froid;
  • Soutenir et faciliter la consultation des parties prenantes;
  • Soutenir la gestion des connaissances et les activités de sensibilisation pour intégrer les résultats de l'enquête et poursuivre le développement de l'offre du PNUD en matière de chaîne du froid pour les PEID.

Livrables

Le nombre total de jours de travail est estimé à environ deux mois et demi. La répartition ci-dessous correspond aux résultats attendus et au calendrier des paiements comme suit :

  • 30 % du paiement à la remise du rapport d'avancement de 1st, comprenant le questionnaire d'enquête et le plan de travail. (Environ 7 jours ouvrables);
  • 60 % du paiement à la soumission du projet de rapport d'avancement, y compris l'examen initial des résultats de l'enquête et la description des utilisateurs finaux identifiés (environ 14 jours ouvrables); 
  • 10 % du paiement lors de la soumission du rapport final, y compris le procès-verbal de la réunion des parties prenantes (le coût de la réunion sera payé séparément par le PNUD) (environ 19 jours ouvrables).

Documents à joindre lors de la soumission des propositions

Les Consultants individuels intéressés doivent soumettre un dossier comprenant deux propositions (technique et financière) et comprenant les documents / informations suivantes pour justifier leurs qualifications:

Proposition technique:

  • CV personnel ou P11, indiquant toute expérience passée dans le cadre de projets similaires, ainsi que les coordonnées (email et téléphone) du Candidat et d'au moins trois (3) références professionnelles ;
  • Une brève description des raisons pour lesquelles le candidat se considère comme le plus apte à remplir la mission, et une méthodologie, le cas échéant, sur la manière dont il abordera et réalisera la mission.

Proposition financière

La proposition financière doit spécifier un montant forfaitaire total et des conditions de paiement autour de livrables spécifiques et mesurables (qualitatifs et quantitatifs). Afin d'aider à effectuer une comparaison des propositions financières, la proposition financière comprendra une ventilation de ce montant forfaitaire (y compris les honoraires, le nombre de jours de travail prévus et les frais de voyage dans les iles).

Les propositions seront évaluées selon la méthodologie du score combiné (proposition technique : 70 points et proposition financière : 30 points).

Voyage :

Tous les frais de voyage envisagés doivent être inclus dans la proposition financière.

Dans le cas d'un voyage imprévisible, le paiement des frais de voyage, y compris les billets, les frais d'hébergement et de terminal, doit être convenu, entre le PNUD et le Consultant individuel, avant le voyage et sera remboursé.

Les soumissionnaire devront offrir un prix total fixe pour l’ensemble de la prestation qui couvre les salaires et autres charges, que ce soit les frais de communication, supports administratif et logistique ou tous autres frais.

Le soumissionnaire veillera à lister tous termes et conditions additionnels dans sa proposition.

Le format suivant devra être rigoureusement respecté lors de la préparation de la proposition financière. Dans le cas contraire, cela pourra constituer l’annulation de la proposition.

Format de présentation de la proposition financière

Ventilation des coûts – à l'appui de la proposition financière globale 

 A) Ventilation du coût par composants :

Composantes du coût

Coût unitaire

Quantité

Taux total pour la durée du contrat

I. Coûts du personnel

 

 

 

Honoraires professionnels

 

 

 

Assurance vie

 

 

 

Assurance médicale

 

 

 

Communications

 

 

 

Transport terrestre

 

 

 

Autres (veuillez préciser)

 

 

 

II. Frais de voyage pour rejoindre le lieu d'affectation

Billets d'avion aller-retour vers et depuis le lieu d'affectation

 

 

 

Indemnité de subsistance

 

 

 

Assurance voyage

 

 

 

Frais d'aérogare

 

 

 

Autres (veuillez préciser)

 

 

 

III. Voyage de service

Tarifs aériens aller-retour

 

 

 

Indemnité de subsistance

 

 

 

Assurance voyage

 

 

 

Frais d'aérogare

 

 

 

Autres (veuillez préciser)

 

 

 

B) Ventilation du coût par livrables*

Produits livrables

(énumérer les éléments mentionnés dans les TDR)

Pourcentage du prix total (poids pour le paiement)Montant

Rapport d'avancement de 1st, comprenant le questionnaire d'enquête et le plan de travail. 

30% 

Projet de rapport d'avancement, y compris l'examen initial des résultats de l'enquête et la description des utilisateurs finaux identifiés 

60% 
Rapport final, y compris le procès-verbal de la réunion des parties prenantes (le coût de la réunion sera payé séparément par le PNUD10% 
   

NB: 

  • Les coûts ne doivent couvrir que les besoins identifiés dans les termes de référence (TdR);
  • Les frais de déplacement ne sont pas nécessaires si le consultant travaille à domicile;
  • Les candidats seront sélectionnés sur dossiers sur la base d’une note technique (basée sur des éléments contenus dans le CV et la lettre de motivation) et de leurs offres financières.

Evaluation

Les candidats seront sélectionnés sur dossiers sur la base d’une note technique (basée sur des éléments contenus dans le CV et la lettre de motivation) et de leurs offres financières

Le tableau ci-dessous fixe les critères pour l’évaluation technique, la note maximale afférant à chaque critère et la note éliminatoire attachée à chaque critère.

Les propositions seront évaluées selon la méthodologie du score combiné (proposition technique : 70 points et proposition financière : 30 points).

 Evaluation Technique :

Critères d'évaluation

Points Max

100

Éducation

Diplôme en réfrigération, électricité, mécanique ou dans un domaine connexe.

15

Un diplôme de maîtrise est considéré comme un avantage.

10

Expérience générale

Expérience professionnelle d'au moins 5 ans dans le secteur du refroidissement.

- 5 à 7 ans d'expérience : 10 points

- Plus de 7 ans d'expérience : 15 points

15

Expérience spécifique

Expérience avérée dans la collecte de données et les évaluations liées au secteur du refroidissement.

- Expérience dans au moins 2 initiatives de collecte de données : 5 points

- Expérience dans 3 à 5 initiatives de collecte de données : 10 points

- Expérience dans plus de 5 initiatives de collecte de données : 15 points

15

Des connaissances techniques manifestes en matière d'efficacité énergétique sont un atout.

15

Une connaissance du protocole de Montréal et de la politique des fonds multilatéraux est souhaitable.

10

Compétences en communication

Excellentes compétences en matière de rédaction, d'édition et de communication orale.

15

Maîtrise de l'anglais et du français.

10

Seuls les candidats qui auront obtenu 70% du total des points seront considérés pour l’évaluation financière.

Evaluation financière : 30 points

La proposition financière la plus basse recevra le maximum de points (30pts).

Les autres propositions seront évaluées suivant la formule ci-après :

[30 Points] x [Prix le plus bas US$] / [Prix en US$ offert] = Points attribués au prix de l’autre soumissionnaire.

Modalités de paiement

Le paiement à l'entrepreneur individuel sera effectué en fonction des produits livrables acceptés et de la certification de l'achèvement satisfaisant par le gestionnaire.

LES CANDIDATURES FEMININES SONT ENCOURAGEES.

NB: LES OFFRES INCOMPLETES NE SERONT PAS CONSIDEREES.


Competencies

  • Technique : Capacité de coordination et de direction dans la collecte de données et les évaluations nationales dans le secteur du refroidissement.
  • Analyse des tendances et des domaines émergents : Capacité à balayer l'horizon et à identifier les approches et les initiatives à intégrer dans la conception des politiques et des programmes.
  • Gestion des connaissances : Capacité à saisir, développer, partager et utiliser efficacement les informations et les connaissances. Capacité à réaliser des formations et des présentations pour divers publics, y compris les unités nationales de l'ozone et leurs parties prenantes.
  • Entreprise : Fait preuve d'intégrité en modélisant les valeurs et les normes éthiques de l'ONU et prouve sa connaissance des politiques du PNUD en matière d'égalité des sexes et de sauvegardes. Capacité de communication à travers un large éventail de parties prenantes avec différents niveaux d'expertise technique.


Required Skills and Experience

Education

  • Diplôme en réfrigération, électricité, mécanique, énergie, économie ou dans un domaine connexe.
  • Un diplôme de maîtrise est considéré comme un avantage.

Expérience:

  • Expérience professionnelle d'au moins 5 ans en relation avec le secteur du froid;
  •  Expérience avérée dans la collecte et l'évaluation de données;
  • Des connaissances techniques manifestes en matière d'efficacité énergétique sont un atout;
  • Une connaissance du protocole de Montréal et de la politique des fonds multilatéraux est souhaitable;
  • Excellentes compétences en matière de rédaction, d'édition et de communication;
  • Capacité à rédiger un rapport de projet de haute qualité.

Langue :

  • Maîtrise de l'anglais et du français.



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme