Stagiaire en communication et partenariat


Location : N'Djamena, CHAD
Application Deadline :11-Jul-22 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Management
Type of Contract :Internship
Post Level :Intern
Languages Required :
French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
01-Aug-2022
Duration of Initial Contract :3 mois

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

Depuis une dizaine d’années, le Tchad a toujours été dans la moitié inférieure de certains des principaux indices de gouvernance (indice de fragilité, indice Mo Ibrahim de gouvernance africaine, indice de transparence). En tant que l’un des États les plus fragiles, le Tchad n’a connu aucun transfert constitutionnel de pouvoir depuis son indépendance en 1960. . La mort du président Idriss  Déby Itno à la suite des  récents combats d’avril 2021 a créé un vide de pouvoir sans précédent et le risque d’une concurrence violente pour le pouvoir, s’étendant jusqu’à la limite de la capacité institutionnelle déjà faible à gérer la succession pacifiquement.  Alors que  des changements avaient déjà été initiés avant avril 2021, tels que la révision de la constitution, l’ouverture partielle de l’espace politique, la participation et la responsabilité étaient sévèrement limitées. 

Après la mort soudaine du président Idriss  Déby  Itno,l’armée a suspendu la constitution, établi un Conseil Militaire de Transition (CMT) dirigé par l’un de ses fils, Mahamat Idriss Deby, et s’est engagé à organiser des élections dans les 18 mois. Si cette nouvelle page de l’histoire du Tchad est marquée par de nombreux risques et incertitudes, la période de transition  en cours offre également une opportunité de changement, de réformes structurelles et de construction d’un nouveau contrat social. Il existe un consensus naissant sur le fait que, bien que la sécurité régionale et nationale ainsi que la continuité des institutions de l’État  soient une priorité, les aspirations démocratiques  et sociales  des Tchadiens ne peuvent et ne doivent pas être  victime,et les différentes voix de la société civile, y compris les femmes et les jeunes, doivent être entendues si l’on veut préserver la stabilité et que des institutions durables doivent émerger de la transition. La  nomination rapide d’un gouvernement civil, s’engageant dans un Dialogue National Inclusif, une nouvelle constitution, des élections la liberté, d’expression et de réunion est un pas dans la bonne direction, ce qui conduit l’Union Africaine à indiquer que la situation du Tchad ne justifie pas sa suspension de l’organisation, mais plutôt que la communauté internationale doit accompagner  la transition.

L’histoire nous enseigne que certaines des réformes les plus durables sont entreprises pendant les périodes de transition. Ne pas accompagner correctement la transition en cours au Tchad équivaudra  donc  à ne pas empêcher une nouvelle série de conflits et de bouleversements, avec des résultats désastreux en matière de développement pour les années à venir. Saisir l’opportunité de reconstruire  un contrat social, c’est  investir dans l’accélération des efforts du Tchad pour  atteindre les cibles de l’ODD 16, et toutes les autres cibles.

La Charte des Nations Unies et la Charte de l’UA  sur la démocratie, les élections et la gouvernance, ainsi que d’autres cadres normatifs connexes, fournissent des points d’entrée au Système des Nations Unies, aux acteurs régionaux et à la communauté  internationale, y compris les acteurs du développement comme le PNUD, pour aider les États en transition à prévenir, atténuer ou répondre aux crises. Les efforts visant à renforcer les capacités de prévention des conflits, y compris dans les situations de transition, en utilisant les mécanismes d’alerte précoce existants et l’infrastructure de paix au niveau national sont au cœur de l’ONU et de la CUA. Le partenariat avec les communautés économiques régionales/mécanismes régionaux (CER/MR) et les institutions nationales restent essentiels pour assurer des transitions pacifiques et durables.

Dans ce contexte, le Gouvernement du Tchad a demandé au PNUD de mettre en place un mécanisme de financement commun des partenaires dans le cadre du Basket Fund afin d’appuyer la mise en œuvre de certaines priorités de la feuille de route de la transition. .

Structure hiérarchique et partenaires

Sous la direction du Représentant Résident et du Représentant Résident chargé des Programmes et sous  la supervision directe du chef de projet promouvoir une transition responsable, inclusive et crédible, le spécialiste de la communication et partenariat conçoit, gère et facilite la mise en œuvre de la stratégie de communication du projet .

Le spécialiste de communication, partenariats, plaidoyer et reporting travaillera en étroite collaboration avec les équipes du groupe de la communication des coordonnateurs et celles des  Ministères sectoriels concernés, le personnel du groupe de la communication du PNUD (conseiller régional en communication et siège) et les responsables gouvernementaux, les médias internationaux et locaux, les experts techniques, les donateurs multilatéraux et bilatéraux, les communautés et la société civile pour assurer la mise en œuvre réussie de la stratégie de communication et de partenariat du PNUD.


Duties and Responsibilities

Le spécialiste de la communication, partenariats, plaidoyer et reporting sera responsable des fonctions suivantes :

• Planification et conception des stratégies internes et externes pour la communication, le réseautage la mobilisation et l’information des programmes du bureau  ;

• Contribuer à la conception, à la gestion et à la maintenance du site Web du bureau   et du système de gestion des connaissances sur le Web du bureau  ;

• Contribuer au ernforcement du développement de la communication digitale du bureau et des supports de communications numériques 

• Développement des partenariats ;

• 1. Planification et conception de stratégies internes et externes de communication, le réseautage, la mobilisation et information sur les programmes du PNUD au Tchad Planification et formulation d’évaluations des besoins en matière de communication pour le projet et le dialogue national, etc.)

• Soutenir la conception et la mise en œuvre de la stratégie de communication du dialogue national

• Formulation de la stratégie de communication et de sensibilisation des coordonnateurs pour les programmes et projets, sur la base des priorités stratégiques de l’organisation et du plan d’action du PNUD en matière de communication externe.

• Conseils constructifs et opportuns sur l’inclusion d’éléments de communication dans la formulation des programmes et des projets afin d’intégrer les stratégies de plaidoyer et de communication dans tous les aspects des programmes de développement du PNUD.

2.  Contribuer à la conception et à la maintenance du site Web du bureau     et du système de gestion des connaissances 

• Conception des sites Web du bureau en fonction des besoins de l’organisation, en coopération avec le personnel des TIC.

• Supervision et préparation du contenu des sites Web et des plateformes de médias sociaux en assurant la cohérence du matériel.

• Produire et superviser la production de produits de communication axés sur les médias (rédaction éditoriale, rédaction de nouvelles, vérification, présentation, placement, etc.).

• Produire du contenu de qualité et assurer la publication via de multiples canaux de diffusion, y compris les journaux - imprimés et en ligne, radio, télévision et médias sociaux ainsi que les plateformes des médias internes telles que les sites Web de l’ONU Femmes, l’intranet et d’autres communications Web connexes

• Recommander des documents d’information et de communication appropriés à utiliser dans les médias et d’autres activités de communication ; 

• Participer à la sélection des nouvelles et de l’information liée aux médias transmise aux principaux groupes ; Assurer une diffusion rapide et précise de l’information aux médias.

• Entreprendre des activités visant à promouvoir la couverture médiatique (p.ex. conférences de presse, entrevues, séminaires de presse et autres activités spéciales) des questions prioritaires et/ou des événements majeurs, y compris l’élaboration d’une stratégie médiatique et d’un plan d’action, en lançant des efforts proactifs de sensibilisation des médias ;

• Construire des réseaux d’information en interagissant avec les journalistes, les autres représentants et adeptes des médias, les abonnés et les partisans des réseaux de médias ;

• Surveiller les médias, analyser l’information et préparer des rapports afin d’assurer la sensibilisation, l’engagement et la croissance de la couverture médiatique du projet ;


Competencies

Impacts et principaux résultats :

Le spécialiste de la communication, partenariats, plaidoyer et reporting aura un impact direct sur le succès du programme en gérant avec succès la communication et les relations avec les partenaires   du PNUD avec un appui conséquent à la communication et le partenariat du gouvernement du Tchad, ce qui permettra de faciliter les conditions nécessaires pour assurer une transition pacifique et crédible.

Innovation

Capacité de faire fonctionner des idées nouvelles et utiles

  • Met à l’échelle l’innovation pour un plus grand impact ;
  • Élargit la compréhension du sujet par les clients et inspire l’action
  • Facilite l’apprentissage par défaillance et la prise de risque mesurée par les pilotes.
  • Crée des idées nouvelles et pertinentes et conduit les autres à les mettre en œuvre

Leadership

Capacité de persuader les autres de suivre

  • Établit des relations solides avec les clients, met l’accent sur l’impact et les résultats pour le client et répond positivement à la rétroaction ;
  • Excellentes compétences analytiques et organisationnelles requises ;
  • Capacité de planifier son propre travail, de gérer les priorités conflictuelles, de rendre compte de l’avancement des travaux et des extrants de l’exécution de manière ponctuelle ;
  • Les approches constantes fonctionnent avec énergie et une attitude positive et constructive ;
  • Fait preuve d’ouverture au changement et de capacité à gérer les complexités ;
  • Établit des objectifs et des normes de rendement clairs ; s’acquitte des responsabilités en conséquence.
  • Planifie et agit de façon transparente, travaille activement à l’élimination des obstacles

Gestion des personnes

  • Capacité d’améliorer la performance et la satisfaction
  • S’intéresse activement à l’encadrement des autres
  • Modélise des normes professionnelles élevées et motive l’excellence chez les autres

Communication

  • Capacité d’écoute, d’adaptation, de persuasion et de transformation
  • Combine la capacité de cerner les possibilités, d’établir des cadres d’interaction et de maintenir et d’accroître les relations
  • Gagner la confiance des pairs, des partenaires et des clients en présentant des concepts complexes en termes pratiques aux autres

Livraison

  • Capacité de faire avancer les choses
  • Répond aux demandes et aux pressions avec un commandement de leadership situationnel et de jugement
  • Évalue de façon critique la valeur et la pertinence des politiques et des pratiques existantes et contribue à améliorer la prestation de produits, de services et de solutions novatrices.

Technique/fonctionnel

Primaire

•             Sensibilisation et sensibilité aux questions de genre ;

•             Responsabilisation ;

•             Résolution créative de problèmes ;

•             Collaboration inclusive ;

•             mobilisation des intervenants ;

•             Diriger par l’exemple

Secondaire

Gestion du stress

Maintenir une attitude professionnelle dans un environnement stressant. Capable de travailler sous pression et de coordonner plusieurs activités et processus simultanément ; et maintenir un style de travail respectueux et responsable

 


Required Skills and Experience

Education :         

Les candidats à ce programme de stage doivent, au moment de la candidature, satisfaire à l'une des exigences suivantes :

  • Actuellement en dernière année de licence ; ou actuellement inscrit à une maîtrise ou à un doctorat ; ou être diplômé depuis moins d'un an d'une Licence ou d'une maîtrise ou d'études équivalentes.
  • Master ou Maîtrise en relations publiques, sciences politiques, communication, sociologie politiques, journalisme, ou tout autre domaine en relation avec les domaines recherchés est hautement souhaite

Expérience :      

  • Une expérience pertinente au niveau international dans les relations publiques, les communications ou le plaidoyer est un atout.
  • Une expérience antérieure avec une organisation multilatérale ou internationale, de préférence à l’ONU est un atout
  • Forte maîtrise des médias sociaux, de la publication sur le Web et des médias et du partenariat
  • L’expérience dans un environnement d’après conflit est un avantage important ;
  • Maîtrise de l’utilisation des ordinateurs, de progiciels de bureau et de logiciels de gestion de projet avancés ainsi que de la manipulation du système de gestion web.
  • Expérience dans l’édition, la narration, la communication.
  • Exigences linguistiques : La maîtrise du français. La connaissance approfondie de l’arabe est un atout.

Autre :  La maîtrise de l’informatique est une exigence : Word, Excel, PowerPoint, etc.

 

Conditions du stage :

Le candidat doit être en cours d'études ou bien doit commencer le stage dans les 12 mois qui suit l'obtention de son diplôme ;

Le candidat doit au préalable fournir un certificat médical d'aptitude et une preuve d'assurance maladie

Le PNUD n'accepte aucune responsabilité pour les coûts résultant d'accidents et/ou de maladies ou de décès encourus pendant le stage ;

Le candidat ne peut pas postuler aux emplois ouverts au PNUD pendant la durée de son stage et un stage ne donne aucune priorité en cas d'ouverture d'un poste au PNUD après la fin du stage ;

Le stage doit être d'une durée minimale de 6 semaines et maximale de 6 mois

Le ou la stagiaire perçoit une indemnité mensuelle de stage selon la grille en vigueur fixée par le Siège et est prise en charge par le PNUD pour ses déplacements officiels dans le cadre de sa mission. Toutes les charges liées au stage sont



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme