Expert (e) National(e) en appui aux réformes politiques et institutionnelles pour la prise en compte des questions genre dans le cadre de la mise en oeuvre des recommandations des Assises Nationales de la Refondation (ANR)



Advertised on behalf of :

Location : Bamako, MALI
Application Deadline :23-Sep-22 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Gender Equality
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
French  
Duration of Initial Contract :6 mois avec possibilité de renouvellement

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

Le Gouvernement du Mali positionne la mise en oeuvre des recommandations issues des Assises Nationales de la Refondation (ANR) au rang des priorités de la Transition en cours, en vue de permettre la réalisation de l’objectif ultime des réformes politiques et institutionnelles.
Les réformes politiques et institutionnelles revêtent une importance critique pour répondre aux préoccupations des Maliens et Maliennes dans presque tous les domaines de la vie sociale, politique et économique. Parmi les chantiers de ces réformes, figurent les réformes électorales et administratives en vue de l’organisation d’élections générales transparentes, démocratiques, et inclusives comme prévu par la feuille de route de la Transition et les conclusions des Assises Nationales de la Refondation (ANR).
Conformément aux recommandations de la NAM (Needs Assessment Mission) conduite par les Nations Unies suite à la requête d’assistance électorale du Gouvernement malien, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), ONU Femmes avec l’appui financier des partenaires techniques et financiers (PTFs) ont conjointement mis en place un projet d’appui au processus électoral et aux réformes politiques et institutionnelles (PAREM) .
Concrètement, le PAREM vise à apporter un accompagnement technique, financier, matériel et logistique en vue du renforcement des capacités des principaux acteurs impliqués dans les Réformes Politiques et Institutionnelles et le processus électoral. Il s’agit notamment des institutions nationales en charge et impliquées dans l’organisation et la gestion des élections. Le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, la Cour Constitutionnelle, l’Assemblée Nationale et l’Autorité Indépendante de Gestion des Elections (AIGE) qui sont les principaux bénéficiaires de l’assistance électorale, mais aussi le Gouvernement de Transition et les institutions publiques, les partis politiques, les organisations de la société civile (OSC), les femmes et les jeunes, les groupes sous représentés ou marginalisés et les médias. Les actions proposées par le projet ont pour finalité de favoriser l’amorce d’une nouvelle gouvernance démocratique plus durable, plus inclusive, plus consensuelle et moins conflictogène, garantissant l’intégration des aspirations de tous les acteurs, tout en rétablissant la confiance entre les citoyens et leurs institutions dans un climat stable et apaisé en vue d’un développement durable.
C’est dans le cadre de la mise en oeuvre de e projet, que le Programme Gouvernance d’ONU Femmes envisage de recruter un(e) Consultant(e) expert(e) pour appuyer les processus de réformes politiques et institutionnelles et s’assurer de la prise en compte effective du principe d’égalité femmes-hommes dans ces processus et dans les réformes qui vont en découler.


Duties and Responsibilities

Objectifs de la mission:
La/Le Consultant(e) expert(e) national(e) aura pour responsabilité principal le renforcement des capacités techniques des organes en charge des différentes réformes en matière d'analyse et d'intégration du genre dans les processus et réformes à conduire.

Tâches et responsabilités du (de la) Consultant(e)
Sous la supervision directe de la Coordonnatrice de l’Unité Gouvernance, le/la Consultant(e) doit accomplir les tâches spécifiques suivantes :
• Faciliter la prise en compte de la dimension genre et des mesures d’autonomisation des femmes et des filles, de la protection des femmes et des filles dans les processus et travaux de la Commission nationale technique de suivi de la mise en oeuvre des recommandations des ANR et avec les parties prenantes clés responsables des différentes composantes des ANR ;
• Appuyer les secteurs et administrations publiques couverts par les différents domaines et questions de réformes pour une mise en oeuvre des recommandations sur la prise en compte des questions Genre tant au niveau national que local ;
• Accompagner les ministères respectivement en charge des Réformes, de la Refondation, de la Justice, en veillant à développer un cadre relationnel de concertation et de communication permanent pour la prise en compte du Genre dans les réformes ;
• Appuyer techniquement le CNT pour que les documents soumis à leur analyse soit sensible à la dimension Genre et à l’autonomisation de la femme (assistance technique et conseils afin de mieux prendre en compte les questions de genre, de droits et protection des femmes et des filles ainsi que d’autonomisation des femmes et des filles lors des sessions de préparation avant le vote des lois);
• Accompagner les réseaux de femmes et les renforcer pour qu’ils jouent leurs rôles de plaidoyer, de conseil auprès des membres du CNT pendant les sessions d’écoutes pour les Avant projets et propositions de lois;
• Analyser les textes proposés sous l’angle de la prise en compte du Genre et faire des propositions de correction (projet de constitution, faciliter la vulgarisation des lois et textes issues de la réforme, la loi électorale, etc.);
• Appuyer et accompagner l’Autorité Indépendante de Gestion des Elections pour la prise en compte du Genre dans sa composition, ses documents et ses actions (s’assurer que le genre est prise en compte dans son plan d’action) ;
• Appuyer techniquement l’organisation, la mise en place et les contenus des vestibules des femmes (Women situation room) ;
• Documenter les bonnes pratiques, les leçons apprises pour leur partage;
• Exécuter toute autre tâche relative à ses fonctions que la Coordinatrice de l’Unité Gouvernance aura à lui confier.

Résultats attendus du consultant
Pendant la période, le/la consultant(e) doit livrer les résultats suivants :
• Les recommandations issues des processus et travaux de la Commission Nationale Technique de suivi de la mise en oeuvre des recommandations des ANR et des parties prenantes clés sont sensibles au Genre ;
• Les différents domaines et questions de réformes sont appuyés pour une mise en oeuvre des questions Genre tant au niveau national que local ;
• Les différents ministères respectivement en charge des Réformes, de la Refondation, de la Justice, ont développé un cadre relationnel de concertation et de communication sensible au Genre ;
• Les membres du CNT (hommes et femmes) sont techniquement appuyés, conseillés et orientés sur les documents soumis à leur analyse avant le vote des lois ;
• Les réseaux de femmes sont accompagnés et renforcés sur leurs rôles de conseillers, de plaidoyer et d’orientation des membres du CNT pendant les sessions d’écoutes des Avant projets et propositions de lois ;
• Les textes proposés sont analysés sous l’angle de la prise en compte du Genre et des propositions de correction sont formulées (projet de constitution, faciliter la vulgarisation des lois et textes issus de la réforme, la loi électorale, etc.) ;
• L’Autorité Indépendante de Gestion des Elections reçoit un appui et accompagnement pour la prise en compte du Genre dans sa composition, ses documents et actions (les plans d’actions et s’assurer que le genre est prise en compte) ;
• Les vestibules des femmes (Women situation room) reçoivent un appui technique dans l’organisation, la mise en place et les contenus des communications ;
• De outils et produits de capitalisation sont produits et diffusés par ONU Femmes.

Gestion/ Supervision et Rapport d’activités :
Le/la consultant(e) travaillera sous la supervision de la Coordonnatrice de l’unité Gouvernance d’ONU Femmes. Il/elle devra soumettre un rapport mensuel détaillant les activités réalisées et faisant ressortir leurs impacts avec les processus et travaux des réformes engagées.
A la fin de la mission, il est attendu un rapport final qui fait ressortir les éléments nécessaires à une appréciation objective de la contribution d’ONU Femmes à la mise en oeuvre des ANR et plus spécifiquement la réalisation des réformes politiques et institutionnelles qui prennent en compte les impératifs en matière de respect des droits des femmes et d’application du principe de l’égalité femmes-hommes.

DuréeLa durée de la mission est de 6 mois avec une possibilité de renouvellement suivant les résultats atteints. Durant ces 6 mois le/la consultant/e sera appelé à travailler sur différents dossiers et sera payé au prorata du nombre de jours travaillés sur chaque dossier. La/le Consultant/e sera basé/e au Bureau d’ONU Femmes à Bamako.


Competencies

-Avoir travaillé sur la conduite de processus complexes de réformes administratives de haut niveau ;
- Avoir une connaissance du mandat d’ONU Femmes, notamment avec le Gouvernement ;
- Être apte à travailler de façon autonome et en équipe ;
- Posséder d’excellentes compétences en communication écrite et orale en français ;
- Maitrise de l’outil informatique, notamment les logiciels de traitement de texte, tableur, présen


Required Skills and Experience

Profil du/ de la Consultant (e):

Etude diplôme:
Pour la réalisation de cette mission, le/la consultant(e) expert(e) doit avoir les compétences, les connaissances et les expériences suivantes :
- Être au moins titulaire d’un Master professionnel ou diplôme équivalent BAC+ 5 en développement institutionnel, en études des droits humains, en genre et en sciences politiques ;

Expérience:
- Démontrer une parfaite connaissance de l’environnement institutionnel et législatif du Mali ;
- Une expérience avérée de travail dans la formulation des politiques publiques et des lois ;
- Justifier une expérience de travail d’au moins 3 ans dans les domaines de l’institutionnalisation du genre, de l’analyse et du plaidoyer en matière de genre ; - Avoir au moins 5 ans d’expériences professionnelles dans la réalisation d’appuis institutionnels en rapport avec le domaine de la réforme et de la modernisation de l’administration publique et les réformes électorales ;
- Avoir travaillé sur la conduite de processus complexes de réformes administratives de haut niveau ;
- Avoir une connaissance du mandat d’ONU Femmes, notamment avec le Gouvernement ;
- Être apte à travailler de façon autonome et en équipe ;
- Posséder d’excellentes compétences en communication écrite et orale en français ;
- Maitrise de l’outil informatique, notamment les logiciels de traitement de texte, tableur, présentation (Power Point).



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme