Recrutement d’un (e) consultant (e) national (e) pour l’élaboration de la contribution locale volontaire (VLR) de Brazzaville intégrant les Objectifs de Développement Durable (ODD)


Location : BRAZZAVILLE, CONGO
Application Deadline :08-Oct-22 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Management
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
English   French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
20-Oct-2022
Duration of Initial Contract :Deux (02) mois étalés sur trois (03) mois.

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

En septembre 2015, lors de la 70e session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies, les chefs d’État et de gouvernement se sont engagés à transformer notre monde en promouvant un vaste programme de développement durable à l’horizon 2030. Par la résolution 70/1, qui exprime cette volonté, un nouveau programme de développement durable a été institué. Cet agenda comprend 17 objectifs, 169 cibles et environ 231 indicateurs.

Conscient de la pertinence des objectifs ainsi définis, et ayant constaté les résultats insatisfaisants des OMD comme beaucoup d’autres pays signataires, en 2017, le Congo s’est inscrit dans un processus de contextualisation de 14 ODD, 74 cibles et 113 indicateurs. Ce processus a été guidé par un besoin d’identifier les objectifs, cibles et indicateurs pertinents au contexte et aux spécificités du pays. Le pays avec l’appui du PNUD a pu produire deux rapport national volontaire sur le suivi de la mise en œuvre des ODD (2018, 2020).

Par ailleurs, bien que ces engagements aient été pris par les gouvernements nationaux, l’Agenda 2030 reconnaît le rôle essentiel que les autorités locales et les communautés ont dans la réalisation des Objectifs mondiaux. Ainsi, il devient nécessaire de prendre les mesures appropriées pour la localisation et la communication des objectifs de développement durable à tous les niveaux, du niveau national à la communauté et à la base (y compris les autorités infranationales et locales) pour assurer un avenir plus durable et plus équitable pour tous.

En mars 2020, au cours du sixième Forum Régional Africain sur le Développement Durable (FRADD) qui s’est tenu au Zimbabwé, les participants se sont accordés sur un certain nombre de messages clés dont, entre autres : (i) l’intégration des examens locaux volontaires dans les examens nationaux volontaires ; (ii) le rôle des Etats membres d’aider les autorités locales à collecter des statistiques locales fiables et cohérentes pour effectuer des examens locaux volontaires ; (iii) l’instauration des mécanismes d’examens locaux volontaires pour améliorer la responsabilité, la transparence et l’appropriation par le public de la mise en œuvre du Programme 2030 et de l’Agenda 2063 ; (iv) la promotion d’un partenariat et une coordination solide avec les parties prenantes locales, en particulier les groupes vulnérables, aux fins d’examens locaux volontaires efficaces ; (v) l’instauration des évaluations par les pairs entre les autorités locales afin d’améliorer la mise en œuvre, le suivi et l’examen du Programme 2030 et de l’Agenda 2063 et (vi) l’institutionnalisation de l’engagement des jeunes en tant que parties prenantes clefs pour la conduite et le suivi des examens locaux volontaires.

En outre, il a été retenu que le système des Nations Unies travaille à : i) l’élaboration d’un modèle commun pour les examens locaux volontaires afin de faciliter l’intégration et la normalisation de ces examens et ii) la conception d’un modèle pour les examens locaux volontaires évalués par les pairs en Afrique, aligné sur les examens nationaux volontaires en vue de mieux normaliser les principes clefs.

L’examen volontaire constituera la plate-forme centrale de la commune de Brazzaville pour le suivi et l’examen des cibles prioritaires au niveau local pour les objectifs de développement durable (ODD). A l’instar de la contribution national volontaire, la contribution locale volontaire (VLR) permettra également de faciliter les échanges d’expériences et observera les mêmes principes que ceux de la préparation du rapport national volontaire (VNR). Le VLR est volontaire et témoigne de l’engagement de la commune de Brazzaville à mobiliser ses efforts pour atteindre les ODD. Il génère un processus de réflexion et de consultation au niveau communal qui permet de mieux comprendre les progrès, les lacunes et les défis et peut améliorer les politiques, la coordination et les corrélations. En d’autres termes, sa présentation est un apprentissage par les pairs et peut stimuler d’autres actions pour mettre en œuvre les ODD au niveau communal. La réussite de la réalisation des ODD aidera à relever certains des défis locaux les plus urgents, tels que le changement climatique, l’urbanisation et le logement à offrir une vie meilleure aux femmes et aux hommes et à jeter des bases solides pour une économie forte, diversifiée et résiliente telle que poursuivi dans le Plan National de Développement (PND) 2022-2026.

C’est dans ce contexte que le Ministère en charge du Plan et la Mairie de Brazzaville, avec la facilitation du Bureau du Coordonnateur Résident (BCR) et du concours technique et financier de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) et du Programme des nations Unies pour le Développement (PNUD), envisagent d’élaborer la contribution locale volontaire pour suivre la mise en œuvre des ODD au niveau de la commune de Brazzaville. Cette dernière vient notamment de se doter d’un plan local d’urbanisme et d’occupation des sols visant à faire de la ville une métropole bien structurée sous la supervision de structures administratives et techniques fortes et autonomes, où les citoyens ont un accès égal aux services sociaux urbains dans un environnement sain ; une ville économiquement attractive et rayonnante en Afrique.

Les présents termes de référence précisent les missions de la consultation, les livrables attendus, la durée et le lieu et autres aspects liés à la mission.


Duties and Responsibilities

MISSION DU (DE LA) CONSULTANT (E)

La mission principal(e) du (de la) consultant(e) est d’appuyer le Gouvernement central et la Municipalité de Brazzaville dans la localisation des ODD à travers l’élaboration du rapport local volontaire (VLR) du suivi de la mise en œuvre des ODD au niveau de la commune de Brazzaville.

Plus spécifiquement, le (la) consultant(e) aura pour mission de :

  • Identifier les sources d’information et établir les contacts avec les parties prenantes ;
  • Collecter les données statistiques en lien avec les ODD locaux ;
  • Faciliter les consultations avec les différentes composantes, y compris l’administration, les

autorités locales, les représentants de la société civile, du secteur privé, des agences du Système des Nations Unies et autres partenaires techniques financiers ;

  • Appuyer l’organisation d’un atelier d’accompagnement de la communes Brazzaville à la préparation de sa contribution locale volontaire en vue de susciter l’engagement des parties prenantes ;
  • Appuyer l’exercice de priorisation des ODD de la commune de Brazzaville ;
  • Élaborer le projet de Rapport Local Volontaire (VLR) de la Commune de Brazzaville tout en faisant le point sur les réalisés dans la mise en œuvre des ODD ;
  • Toute autre tâche qui lui sera confiée par le Gouvernement et le Système des Nations Unies (BCR, CEA et PNUD) dans le cadre de la mission

Livrables :

Livrables

Jours

Jalons de paiement (%)

  1. Rapport de démarrage incluant la Rapport de collecte de données et de priorisation des ODD au niveau de la ville de Brazzaville

25

10

  1. Projet du rapport VLR 2022

25

40

  1. Le rapport définitif incluant les observations de l’atelier de validation

10

30

Total

60

100

L’approbation des livrables se fera par la Direction Générale du Plan et du Développement (DGPD), la Mairie de Brazzaville, le Bureau du Coordonnateur Résident, l’UNECA et le PNUD.

PISTES SUR LA METHODOLOGIE DU TRAVAIL

La Contribution Locale Volontaire 2022, première du genre dans la ville de Brazzaville, devra être réalisée sous la coordination de la Direction générale du plan et du développement (DGPD) et du Maire de Brazzaville. Le VLR sera basée sur le Plan National de Développement 2022-2026, le Plan local d’urbanisation, la Stratégie de Développement de la Ville de Brazzaville. Après un exercice de cartographie entre les ODD et la Stratégie de développement de la ville, l’analyse VLR devra sélectionner un certain nombre des ODD sur les 14 ODD priorisés, en mettant l’accent sur les cibles et les indicateurs les plus pertinents pour la Stratégie de développement de la ville.

 

L’exploitation du manuel régional du VLR ainsi que celui du VNR et le guide de planification locale intégrant les ODD seront également d’une importance essentielle. L’examen sera également appuyé sur les rapports de l’examen national volontaire (VNR) de 2018 et 2020 du Congo.

Cette Contribution Locale Volontaire dans la ville de Brazzaville devrait se dérouler selon une approche participative avec l’implication d’une grande variété d’acteurs de développement pertinents, y compris : les organisations de la société civile, le secteur privé, les services gouvernementaux et les partenaires du développement.

SUPERVISION

Le (a) Consultant(e) sera sous la supervision conjointe du Directeur Général du Plan et du Développement (DGPD) et du Coordonnateur Résident du Système des Nations unies sous l’appui du Représentant Résident du PNUD. Une équipe technique composée de la Direction générale du plan et du développement, de la mairie de Brazzaville, du Bureau de la Coordination, du PNUD et de la CEA sera mis en place.

COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE 

Le consultant intéressé par cette offre devra préparer et transmettre une proposition technique et financière comme suit :

Une proposition technique de la prestation comprendra des rubriques suivantes (Une note brève) :

  • Une lettre de motivation adressée au Coordonnateur Résident du Système des Nations unies ;
  • Un Curriculum Vitae comportant trois personnes de références ;
  • Méthodologie et calendrier de livraison des produits ;
  • Quelques références des informations sur les travaux similaires.
  • Une proposition financière détaillée en monnaie locale (FCFA). Comprenant tous les coûts.

Le soumissionnaire indiquera les coûts des services qu’il se propose de fournir dans un tableau des coûts appropriés. Ces couts couvriront les charges et honoraires du consultant, ainsi que tous les autres coûts directs et indirects supportés par le consultant. Le coût de la rémunération du consultant sera arrêté dans le contrat de service auquel seront annexés les présents termes de référence.


Competencies

EXPERIENCE ET COMPETENCES

Les qualifications du consultant devront répondre aux spécifications ci-après :

  • Avoir une expérience d’au moins 4 ans en élaboration des stratégies et politiques sectorielles et locales ;
  • Avoir une connaissance avérée de l’agenda 2030 et de son processus de contextualisation, d’intégration de suivi et mise en œuvre au niveau national et local ;
  • Avoir une expérience d’au moins 4 ans dans les travaux d’élaboration et d’évaluation des Plans de Développement, des stratégies sectorielles ;
  • Avoir une bonne maîtrise des questions de prospective, document de vision à long terme ;
  • Avoir une bonne connaissance de la planification, programmation, budgétisation et de suivi-évaluation des politiques de développement ;
  • Avoir une bonne expérience dans les relations avec les autorités locales et avec les organismes nationaux et internationaux de développement ;
  • Avoir une très bonne maitrise du Français et une bonne connaissance de base de l’Anglais ;
  • Avoir la connaissance des logiciels informatiques et statistiques (Word, Excel, Stata) ;
  • Une excellente capacité d’analyse, de rédaction et d’organisation ;
  • Avoir une bonne connaissance des méthodes de travail et des procédures du Système des Nations Unies.


Required Skills and Experience

QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES

Niveau académique :

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme de niveau BAC+5 en sciences économiques, ou en sciences sociales, administration locale ou équivalent.

Le consultant devra aussi posséder :

  • Une grande capacité à travailler en équipe ;
  • Une grande capacité d’intégration et d’adaptation ;
  • Un esprit d’analyse et de synthèse ;
  • Une habileté à travailler sous pression et de respecter des délais serrés ;
  • Une grande humilité intellectuelle.



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme