Consultant International Chargé de l'élaboration de la Stratégie nationale pour l'amélioration de l'acceuil et de la prise en charge des femmes dans les structures sanitaires juridiques



Advertised on behalf of :

Location : Bamako, MALI
Application Deadline :12-Apr-16 (Midnight New York, USA)
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
French  
Duration of Initial Contract :2 mois

Background

Le Mali est un pays continental vaste de 1.241.238 km² situé au cœur de l’Afrique de l’ouest. Il s’étend du nord au sud sur 1.500 km et d’est en ouest sur 1.800 km partageant sur 7.200 km des frontières avec l’Algérie au Nord, le Niger à l’Est, la Mauritanie et le Sénégal à l’Ouest, la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso au Sud.  Selon les résultats définitifs du 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat(RGPH) , la population résidente est de 14.528.662 habitants en 2009. Les femmes sont relativement plus nombreuses que les hommes avec 50,4% de la population soit un rapport de masculinité de 98 hommes pour 100 femmes. L’espérance de vie à la naissance est estimée à 55 ans. Avec 1086 Centres de santé communautaire, l’accessibilité des populations aux services de santé à moins de 5 km en 2011 est de 59%.

Malgré les efforts déployés par le Gouvernement et ses partenaires le niveau des indicateurs de santé de la mère et de l’enfant demeure toujours préoccupant en dépit des progrès enregistrés. En effet le taux de mortalité infanto-juvénile  est passé de  237,5‰ en 1996 (EDS-II) à 98‰ en 2012 (EDS V), un taux de mortalité infantile est passé de 122,5‰ en 1996 à 58‰ en 2012 et un taux de mortalité maternelle qui est passé de 582 pour 100.000 naissances vivantes en 2001 à 368 pour 100.000 naissances vivantes en 2012. L’indice synthétique de fécondité reste élevé avec  6,1 enfants par femme et le taux de prévalence contraceptive plus ou moins stagnant à 9,9% (EDS V) toutes méthodes confondues. Par ailleurs le taux d’accouchement assisté est à 59%, le taux de césarienne est de 2,4 % pour un taux de référence de 0,50%.
Dans le cadre du fonds français Muskoka, ONU Femmes Co exécute avec UNFPA, OMS, UNICEF un programme pour la réduction de la mortalité maternelle et infantile qui couvre 8 pays d’Afrique francophone: Bénin, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Tchad, Togo, Sénégal.

La valeur ajoutée d’ONUFEMMES au sein du dispositif MUSKOKA s’appuie sur son mandat d’entité pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et plus précisément sur son axe de lutte contre les violences faites aux femmes, sources d’inégalités, de manque d’accès par les femmes aux processus décisionnels, aux ressources, mais aussi cause de mise en danger de leurs vies aggravée pendant la grossesse et l’accouchement.

Le focus d’ONUFEMMES pour ce programme est de promouvoir et faciliter l’accès à la santé maternelle par les femmes à travers: Le développement de campagnes de communication et de mobilisation, la mise en œuvre de stratégies et d’actions contre les pratiques discriminatoires et la violence basée sur le genre,  la prise en charge des survivantes de violences, l’identification de liens entre la violence contre les femmes et la mortalité maternelle et l’amélioration des connaissances sur le sujet. Par conséquent, l’impulsion de la demande de services de santé maternelle nécessite une bonne connaissance des facteurs sources de difficultés dans la relation femmes, jeunes filles et personnel soignant.

En 2014, en partenariat avec le Ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille a réalisé une étude exploratoire sur les violences faites aux femmes (VFF) en milieu hospitalier a été réalisé. L’objectif de cette étude étant de mettre ce phénomène en lumière et de mesurer l’ampleur afin d’en dégager des pistes de solutions. Les résultats ont été validés au niveau national avec tous les acteurs intervenant dans le domaine. Elle a concerné la région de Sikasso (les cercles de Bougouni, Koutiala) ainsi que le District de Bamako (commune I et III).

De plus en plus au Mali, des voix s’élèvent contre  les violences au sein des structures de santé et qui ont des origines diverses : budgets insuffisants des structures sanitaires qui altèrent les conditions de travail du personnel de santé ; violences exercées par les patientes ; violences exercées par les accompagnants et violences exercées par le personnel soignant ; parfois une gouvernance approximative donne lieu à une répartition inadéquate des compétences et du personnel.

Les violences exercées à l’égard des femmes enceintes et parturientes ainsi que des filles font l’objet d’un intérêt particulier dans un contexte où  ONU Femmes s’intéresse particulièrement à l’impulsion de la demande des soins de santé maternelles et l’augmentation de la fréquentation des services de santé maternelle. Aussi, les adolescents et les jeunes sont très mal accueillis dans les structures de santé.

L’étude a révélé plusieurs types de violences dont les futures mamans et les accompagnants se plaignent généralement :

  • Les violences physiques ;
  • Les violences psycho morales ;
  • La négligence thérapeutique ;
  • Les pratiques de discrimination ;
  • Le non-respect de la pudeur ;
  • L’attente prolongée ;
  • La violence économique.

Elaborer une stratégie nationale pour l’amélioration des conditions d’accueil et de prise en charge des femmes et des jeunes filles dans les structures de santé est une recommandation phare de cette étude. A cet effet, ONU Femmes s’est engagée à la mettre en œuvre en partenariat avec le MPFEF et les acteurs intervenant dans le domaine.

Les présents termes de référence ont pour objectif de recruter un consultant international en charge de l’élaboration de la stratégie Nationale pour l’amélioration des conditions d’accueil et de prise en charge des femmes/ jeunes filles dans les structures sanitaires.


Duties and Responsibilities

Le consultant International aura en charge les principales tâches suivantes:

  • Définir et élaborer une stratégie nationale pour l’amélioration des conditions d’accueil et de prise en charge des femmes dans les structures sanitaires ;
  • Coordonner le processus d’élaboration et de validation au niveau du Pays.

Resultats Attendus:

  • La consultation vise à élaborer la stratégie nationale pour l’amélioration des conditions d’accueil et de prise en charge des femmes dans les structures sanitaires. Cette stratégie vise à définir des actions concrètes qui contribuent à lutter efficacement contre les pratiques sociales discriminatoires et les violences sexistes et sexuelles qui augmentent considérablement la mortalité maternelle et infantile;
  • Un plan détaillé est élaboré en partenariat avec le consultant national ;
  • Les outils nécessaires au processus sont discuté et validé avec ONU Femmes et le consultant national;
  • Des ateliers et des entretiens de concertation sont organisés avec les départements ministériels ;
  • Les services techniques concernés ; les PTF ; les OSC ; les associations des femmes et des jeunes et tout autre acteur ;
  • Un draft de stratégie pour l’amélioration des conditions d’accueil et de prise en charge des femmes dans les structures sanitaires est élaboré sur une base consensuelle;
  • L’atelier de validation est organisé;
  • Le document final est soumis.


Competencies

Valeurs/ Principes:

Intégrité:

  • Faire preuve d’intégrité dans la défense et la promotion des valeurs de l’ONU Femmes dans les actions et les décisions, en lien avec le Code Conduite des Nations Unies.

Sensibilité culturelle/Valorisation de la diversité:

  • Faire montre de son appréciation de la nature multiculturelle de l’organisation et de la diversité culturelle du personnel;
  • Avoir une vue internationale, apprécier les différences de valeurs et apprendre de la diversité culturelle.

Compétences de base:

Ethique et Valeurs:

  • Démonstration/ Sauvegarde de l’Ethique et de l’intégrité.

Connaissance de l’organisation:

  • Démontrer une bonne connaissance de l’organisation et avoir un sens de bon jugement;
  • Développer et renforcer l’équipe / Coaching and Mentorat : auto développement, prise d’initiatives et coaching du personnel de l’équipe.

Travail en équipe:

  • Construire et promouvoir des équipes efficaces.

Communiquer l’information et les idées:

  • Faciliter et encourager la communication ouverte au sein de l’équipe, communiquer efficacement.

Auto-gestion et intelligence émotionnelle:

  • Créer des énergies à travers la maitrise de soi;Gestion des conflits / Négocier et résoudre les désaccords;
  • Partage de la connaissance / Apprentissage continue;
  • Partage de la connaissance dans l’organisation et promouvoir une culture de partage de la connaissance.

Compétences Fonctionnelles:

  • Maitriser les questions relatives au genre dans les pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale ;
  • Avoir une bonne connaissance de la réalité du pays ;
  • Etre en mesure de travailler dans les contextes difficiles;
  • Avoir une bonne connaissance des domaines prioritaires d’ONU Femmes sera un atout considérable.
     


Required Skills and Experience

Education:

  • Le consultant doit être titulaire d’un master dans le domaine de la santé publique, des sciences sociales, politiques, administratives, juridiques ou domaines connexes, avec une bonne connaissance des questions de genre et de lutte contre les VBG.

Experience:
Le consultant devra avoir :

  • Une expérience de formulation/ analyse des politiques sociales et sanitaire;
  • Posséder une expérience d’au moins 5 ans dans l’élaboration des stratégies, programmes;
  • Une bonne connaissance du contexte et de l’environnement sanitaire du Mali;
  • Avoir une grande autonomie, qualité et rapidité dans le travail sont nécessaires.

Langue:

  • Très grande maitrise du français est requise.

 


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact erecruit.helpdesk@undp.org.

© 2016 United Nations Development Programme