Recrutement d'un consultant pour l'élaboration d'un docuemnt d'orientation sur la conceptualisation des actions de l'initiative 3S


Location : Dakar, SENEGAL
Application Deadline :15-Aug-18 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Sustainable Development and Poverty Reduction
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
English   French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
22-Aug-2018
Duration of Initial Contract :30 jours ouvrables
Expected Duration of Assignment :Deux mois

Background

Dans les quinze prochaines années, on estime qu’environ 200 millions de jeunes africains vivront dans les zones rurales sur les 375 millions qui entreront sur le marché du travail. Ces prévisions sont alarmantes sachant que, depuis 1950, 65% des terres agricoles en Afrique est affecté par la dégradation. De plus, les secteurs basés sur les ressources naturelles tels que l’agriculture, les mines, les forêts restent les plus importants générateurs d’emplois. Ensemble, ils fournissent 80% des emplois sur le continent. Sans la création de nouveaux emplois pour l’insertion professionnelle des groupes vulnérables, la cohésion sociale et la stabilité demeurent menacées dans les États africains et plus particulièrement dans les pays fragiles et en conflit. Si la forte dépendance du continent africain vis-à-vis de ses ressources naturelles n’est pas bien prise en charge, elle risque d’amplifier la vulnérabilité de millions de personnes face aux menaces et risques majeurs interdépendants d’instabilité et d’insécurité

En effet, c’est pour apporter une solution à cette situation que l’Initiative « 3S » : Soutenabilité, Stabilité et Sécurité en Afrique a été lancée et endossée par les Chefs d’Etat et de Gouvernement au Sommet Africain Pour l'Action tenu le 16 novembre 2016 à Marrakech. Elle vise à stabiliser les zones « à risque », en créant de nouveaux emplois pour les populations les plus vulnérables à travers l’investissement à grande échelle dans la réhabilitation et la gestion durable des terres. Depuis son lancement, l’Initiative 3S a été soutenue par les leaders du G7 (Taormina, 27 mai 2017) et du G20 (Partenariat G20-Afrique, Berlin, 13-14 juin 2017). Son appropriation par les pays africains s’est vue également renforcée.

Elle vise à stabiliser les zones « à risque », en créant de nouveaux emplois pour les populations les plus vulnérables, à travers l’investissement à grande échelle dans la réhabilitation et la gestion durable des terres. Elle entend concourir à la mise en place des conditions de stabilité et de sécurité des sociétés, en ciblant particulièrement les jeunes, les femmes, les migrants, les personnes déplacées et les populations exposées aux groupes extrémistes.

L’Initiative s’attache à la promotion de la croissance inclusive et durable à travers l’investissement dans la réhabilitation et la gestion des terres comme domaine d’action stratégique pour créer de nouveaux emplois verts. Dans cette perspective, l’Initiative cherche à développer des partenariats entre les instances africaines et internationales et des synergies avec les initiatives sur le continent contribuant à renforcer la résilience face aux défis environnementaux et à apporter des réponses aux menaces sécuritaires et à la migration forcée.
La logique d’accorder la priorité aux investissements en matière de réhabilitation des terres, tout en renforçant l’accès au foncier, fait que, contrairement à toute autre opportunité d'emploi, ces emplois augmentent le sentiment d'appartenance à une communauté et un lieu spécifique.
De façon spécifique, elle poursuit les objectifs suivants :

  • Créer au moins 2 millions d'emplois verts au profit des groupes vulnérables, particulièrement les jeunes, les femmes, les migrants, les déplacés et les populations cibles des groupes extrémistes, grâce à l’investissement dans la restauration et la gestion durable de 10 millions d'hectares de terres dégradées à l’horizon 2025 ; 
  • Renforcer l’accès à la terre et la garantie des droits y afférents en assurant une meilleure stabilité des populations, surtout dans les zones de fragilité ;
  • Prévenir les déplacements forcés en améliorant les systèmes d'alerte précoce pour prédire les effets de la sècheresse et des autres événements climatiques extrêmes et catastrophes naturelles et renforcer ainsi les capacités adaptatives des populations cibles.

APERCU SUR L’ETAT D’AVANCEMENT DE L’INITIATIVE
En vue de l’opérationnalisation de l’Initiative, un Groupe de Travail (Task Force) est mise en place. Ce Groupe de Travail (Task Force) est une structure transitoire qui devrait évoluer à terme en Comité de Pilotage. Elle est composée d’un groupe de pays africains géographiquement représentatifs et coprésidée par le Maroc et le Sénégal.  Le rôle du Groupe de Travail (Task Force) est principalement de donner les orientations stratégiques concernant la mise en place des organes de gouvernance de l’Initiative, le plaidoyer et la mise en œuvre. Le secrétariat du Groupe de Travail est confié au Secrétariat de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD).

Le processus d’opérationnalisation de l’Initiative a enregistré des avancées significatives, en particulier dans le cadre du plaidoyer, grâce notamment à la participation à plusieurs rencontres internationales pertinentes et à l’organisation de la première réunion du Groupe de Travail (Task Force), les 20 et 21 octobre 2017 à Dakar.  Conformément à la feuille de route adoptée à Dakar, ce processus suit son cours, avec la formulation d’un dispositif de gouvernance susceptible d’assurer un bon fonctionnement de l’Initiative. Dans le même sillage, une réflexion ouverte pour l’élaboration d’un document d’orientation sur la conceptualisation des actions de l’Initiative.

Dans le cadre de l’opérationnalisation de l’initiale, le Gouvernement du Sénégal a sollicité et obtenu l’appui du PNUD à travers son programme régional pour l’Afrique pour le la mise en œuvre des actions retenues en 2018. C’est dans le cadre de cet appui que le PNUD recrute un consultant national senior qui va aider à la formulation du document de d’orientation et de lignes directrices définissant les critères d’élaboration et de sélection des projets de l’Initiative.

Objectifs généraux
L'objectif principal de la consultation est d'élaborer un cadre d’orientation et des lignes directrices pour la soumission et la sélection des projets de l’Initiative 3S. Sur ce, le Consultant national devra :
  Proposer des lignes directrices claires pour l’élaboration des projets de la 3S ;

  Proposer des mécanismes cohérents pour accompagner les Etats membres dans la conception, la mise en œuvre des projets 3S et le suivi, y compris la mobilisation de l’expertise ;
  Co-faciliter un atelier pour présenter et valider le document sur les lignes directrices et la stratégie d’orientation ;

  Tenir compte des commentaires et des suggestions découlant de cet atelier, dans la version finale du document ;
Préparer un mécanisme opérationnel détaillé d’indicateurs pour l’identification des projets 3S assorti d’un ensemble d'activités et d’accords de partenariat pour la mise en œuvre des interventions prioritaires de l’Initiative


Duties and Responsibilities

  • Un Plan de travail spécifiant le déroulement du travail, sera élaboré et approuvé par les deux parties au début de la consultance.
  • Une présentation précise de la méthodologie proposée dans son offre technique et financière.

Livrables attendus
Les aspects suivants seront présentés (liste non exhaustive) :

  les résultats attendus de chaque étape de travail ;
  les méthodes et outils utilisés ;
  les acteurs à consulter, etc.

Le/la consultant travaillera sous la supervision du Chef de l’Unité Environnement de PNUD Sénégal et du Directeur du NEPAD du Ministère de l’Intégration et de la Francophonie, le/la consultant travaillera en étroite collaboration avec le Groupe Travail (Task Force) de l’Initiative 3S dans le cadre de l’accomplissement de sa mission.


Competencies

  • Avoir une attitude énergique, positive, constructive dans l’approche du travail ;
  • Détenir une capacité à conduire un processus de capitalisation et de rapportage ;
  • Maintenir une approche positive au regard des attitudes et des comportements ;
  • Promouvoir la gestion des connaissances et le partage d’expériences ; Aptitudes à travailler en équipe et à travailler sous pression, en restant serein quelle que soit la situation ;
  • Aptitudes à établir des relations de travail efficaces, dans un cadre multinational, multiculturel et pluriethnique, en faisant preuve de tact et de respect de la diversité ;
  • Français écrit et parlé parfaitement maîtrisés.
  • Excellente capacité de communication orale et écrite, y compris dans le cadre d’activités de présentations ;
  • Ouverture aux changements et capacité à gérer les situations complexes.


Required Skills and Experience

Formation:

  • Avoir un diplôme universitaire, niveau BAC+ 5 minimum, dans les sciences environnementales, sociales, juridiques…ou tout autre domaine équivalent ;
  • Avoir des connaissances transversales y compris sur les questions à enjeux migratoires, sécuritaires et environnementaux.

Expérrience:

  • Avoir une bonne expérience (d’au moins 7 ans) dans les questions à enjeux migratoires, sécuritaires et environnementaux ainsi que dans la préparation de document d’orientation.

Langues:

  • Excellente maîtrise de la langue française ;
  • La connaissance de l'anglais est un atout.

Evaluation:

lles sont évaluées sur des critères suivants en rapport avec les termes de référence.
Pour information, la proposition technique sera évaluée sur son degré de réponse par rapport aux termes de référence et sur la base des critères suivants :
Critères  Points

  •   Rédaction d'une note conceptuelle sur l'approche de la mission contenant une offre financière (15 points) ;
  •   Avoir de l’expérience pratique sur la création des emplois (25 points)
  •   Avoir de l’expérience pratique sur les questions migratoires (25 points) ;
  •   Avoir de l’expérience sur les questions foncières (25 points)
  •   Avoir un diplôme universitaire, niveau bac + 5 minimum, dans les sciences environnementales, sociales, juridiques…ou tout autre domaine équivalent ; (10 points)

Total   100
Seront jugées qualifiées, les propositions techniques qui obtiendront 70% de la note maximale de 100 point ; cette note technique sera pondérée à 70%.

Les propositions financières

Le/la Consultant (e) fait sa proposition financière suivant le Tableau des coûts. Il doit proposer un montant forfaitaire et présenter dans le Tableau des coûts la ventilation de ce montant forfaitaire.
Dans une deuxième étape du processus d’évaluation, les enveloppes financières seront ouvertes et les offres financières comparées ; une note financière sera calculée pour chaque proposition sur la base de la formule :

Note financière A = [(Offre financière la moins disante)/Offre financière de A] x 30
Le/la Consultant (e) avec le cumul de notes (Technique pondérée + Financière) le plus élevé sera retenu pour le contrat.
N.B.
Les candidat (e)s sont tenus de se renseigner sur les Conditions Générales des Contrats Individuels (annexe 2).

Paiements

Les candidat(e)s voudront bien noter que les paiements ne pourront être effectués que sur la base des produits livrés, c'est-à-dire sur présentation du résultat des services spécifiés dans les TDR et après validation de ces livrables par l’autorité compétente du bureau du PNUD.

Enhances de payment Livrables ou Documents à fournir  Pourcentage de payment
1ere Echéance  Draft des Documents Stratégique d’orientation et de la note Méthodologique sur les Directives 30%
2ème et dernière échéance  Finalisation et Validation des documents par le Task Force 70%

 Votre offre comprenant la note méthodologique et l'offre financière doit être envoyée à l'adresse: RSC.submission@undp.org.


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact erecruit.helpdesk@undp.org.

© 2016 United Nations Development Programme