Recrutement d’un(e) consultant(e) international(e) pour la formation du secteur privé sur la finance climatique et la formulation de projets structurants, et pour l’élaboration d’un catalogue sur les mécanismes et les options de financements climatiques e


Location : Abidjan, COTE d'IVOIRE
Application Deadline :23-Sep-19 (Midnight New York, USA)
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :International Consultant
Languages Required :
English   French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
01-Oct-2019
Duration of Initial Contract :60 Jours ouvrables

Background

La Côte d’Ivoire, à l’instar de la majorité des pays en développement, est très vulnérable aux impacts des changements climatiques. La Côte d’Ivoire est exposée à l’érosion côtière au niveau de son littoral. L’extrême Nord porte déjà les stigmates de la désertification. La couverture forestière du pays est passée de 37% en 1960 à moins de 14% en 2010. Le taux de déforestation moyen est passé de 1,5%/an entre 1900 et 1980 à près de 3,5%/an entre 1980 et 2008. Cette perte de forêt est principalement due à une agriculture extensive pilier de son économie qui contribue à près d'un quart (1/4) au Produit Intérieur Brut (PIB) et emploie les deux tiers (2/3) de la population active.

Conformément à l'Accord de Paris, la Côte d'Ivoire a soumis ses Contributions Déterminées au niveau National (NDC), avec des objectifs de réduction des émissions de GES de 28% à l’horizon 2030. Cependant, la mise en œuvre de ses NDC rencontre plusieurs défis majeurs parmi lesquels une absence de cadre de transparence, ainsi que la nécessité d’explorer toutes les options pour rehausser les efforts de réduction dans les futurs NDC, en impliquant davantage le secteur privé.

Pour faire face aux contraintes à la mise en œuvre efficace des NDC, le pays bénéficie de l’appui du NDC Support Programme (NDC-SP) du PNUD à travers le projet dénommé « Programme d’appui du PNUD à la mise en œuvre des NDC de Côte d’Ivoire » qui vise à relever les différents défis et obstacles auxquels le pays est confronté, en créant un environnement propice à l’exécution des NDC et à la préparation des futures NDC plus ambitieuses comme l’exige l’Accord de Paris sur le climat. Au terme du projet NDC Support Programme en Côte d’Ivoire, le pays aura : (i) intégré les changements climatiques dans la planification nationale et sectorielle pour une mise en œuvre optimale des NDC ; (ii) renforcé les capacités techniques des ministères sectoriels et des collectivités territoriales sur la mise en œuvre des NDC ; (iii) évalué l’état de mise en œuvre des NDC afin de rehausser l’ambition des NDC de la Côte d’Ivoire ; (iv) outillé et renforcé l’implication du secteur privé dans la mise en œuvre des NDC ; (v) communiqué autour des activités des NDC pour une meilleure sensibilisation et appropriation du public.

Le secteur privé qui se pose en acteur clé de la lutte contre le changement climatique doit être pleinement impliqué. C’est pourquoi son engagement est une priorité pour le projet NDC-SP, dont l’une des ambitions est d’influencer positivement la prise de décision pour l’adoption et la mise en œuvre de politiques favorables à un développement résilient, grâce à l’appui des investisseurs privés dans les plans d’investissements nécessaires à la réalisation aux programmes d’adaptation et d’atténuation.

Pour un meilleur positionnement du secteur privé ivoirien dans le processus de mise en œuvre des NDC de la Côte d’Ivoire soumis dans le cadre de l’Accord de Paris sur le changement climatique, le Programme National Changements Climatiques (PNCC) et le PNUD dans le cadre du projet « NDC-SP », entend renforcer les capacités des acteurs du secteur privé sur la finance climat et le développement des projets.

Pour ce faire, il est prévu le recrutement d’un consultant international chargé de la formation du secteur privé sur les mécanismes de transfert de technologiques et les moyens d’accès.


Duties and Responsibilities

Sous la responsabilité du Directeur Pays du PNUD et la supervision du Coordonnateur du projet, en lien avec le Programme National de lutte contre les Changements Climatiques (PNCC/MINEDD), le consultant international devra, suivant les 2 axes ci-dessous :

Le renforcement de capacité des acteurs privés dans les domaines de la finance climatique

  • Proposer un plan de formation sur la finance climatique et la formulation de projet structurants pour le secteur privé ;
  • Former les acteurs du secteur privé sur les enjeux des changements climatiques ;
  • Expliquer les grands enjeux de la finance climatique, présenter le paysage de la finance climatique globale, incluant les acteurs majeurs et leurs spécialisations, puis faire connaitre le processus d’accès aux principaux guichets ;
  • Présenter les outils et stratégies de financements existants ;
  • Présenter les techniques de structuration financière en fonction du profil du risque des projets et leurs secteurs d’activités ;
  • Montrer comment répondre aux conditions d'intervention des investisseurs et le concept de gestion de risque ;
  • Développer les compétences clés nécessaires à la maitrise du mécanisme financier et présenter quelques scenarios de structure financière utilisant le « blended finance » ;
  • Conduire une session de formation de quatre jours, selon le planning prédéfini ;
  • Produire un rapport sur l’exécution de la mission ;
  • Elaborer un guide ou un catalogue sur les mécanismes et les options de financements climatiques, les techniques et modèles de structuration financière, ainsi que des modèles financiers dans les nouvelles technologies dans le domaine de l’atténuation et de l’adaptation qui pourrait susciter un intérêt pour l’investissement des acteurs du secteur privé.

L’identification de projets structurants émanant du secteur privé

  • Elaborer un mapping des investisseurs privés pouvant contribuer aux programmes d’adaptation et d’atténuation des NDC ;
  • Identifier un pipeline de projets portés par des investisseurs privés, en lien avec les NDC de la Côte d’Ivoire ;
  • Elaborer des scenarii de financement (plans de financement) sur la base des instruments financiers de la finance climat existants ou pouvant être créés ;
  • Etablir un plan de travail et calendrier d’appui technique des acteurs privés pour la réalisation de leurs projets d’investissement par le recours aux instruments de la finance climat.

Résultats attendus

Le récapitulatif ci-dessous indique les résultats attendus nécessaires au paiement des honoraires du consultant :

Sur le plan de renforcement de capacité des acteurs privés dans le domaine de la finance climat

  • Un plan de formation sur la finance climat et la formulation de projet selon la finance climat pour le secteur est proposé ;
  • Les acteurs du secteur privé sont formés sur les enjeux des changements climatiques ;
  • Les grands enjeux de la finance climat sont connus par les acteurs du secteur privé et le paysage de la finance climat globale, incluant les majeurs acteurs et leurs spécialisations sont présentés ;
  • Les outils et stratégies de financements existants sont présentés ;
  • Les techniques de structuration financière en fonction du profil du risque des projets et leurs secteurs d’activités sont présentés ;
  • Les réponses aux conditions d'intervention des investisseurs et le concept de gestion de risque sont connus ;
  • Les compétences clés nécessaires à la maitrise du mécanisme financier et présenter quelques scenarios de structure financière utilisant « blended finance » sont développées ;
  • Les différents modules sont assimilés par les différents membres ;
  • Une session de formation de quatre jours, selon le planning prédéfini est réalisée ;
  • Un rapport sur l’exécution de la formation des acteurs du secteur privé est produit ; 
  •  Un guide ou un catalogue sur les mécanismes et les options de financements climatiques, les techniques et modèles de structuration financière, ainsi que des modèles financiers dans les nouvelles technologies dans le domaine de l’atténuation et de l’adaptation qui pourrait susciter un intérêt pour l’investissement des acteurs du secteur privé est produit ;

L’identification de projets structurants émanant du secteur privé.


Competencies

Valeurs intrinsèques :

  • Démontrer son intégrité en se conformant aux valeurs et  aux normes morales des Nations Unies ;
  • Favoriser la vision, la mission, et les buts stratégiques du PNUD ;
  • Démontrer sa capacité d’exercer dans un environnement ne tenant pas compte de la différence culturelle, de genre, de religion, de race, de nationalité et de sensibilité ;
  • Démontrer la rigueur dans le travail, une grande disponibilité, une aptitude au travail en équipe et un esprit d’initiative développé.

Compétences fonctionnelles :

Gestion de la connaissance

  • Aptitude à favoriser la gestion de la connaissance au sein du PNUD et à faciliter l’assise d’un environnement d’apprentissage dans le bureau par  sa propre conduite et son comportement ;
  • Aptitude à continuer  à renforcer ses  capacités et à assurer son développement, personnel dans un ou plusieurs domaines de pratiques.

Aptitudes opérationnelles

  • Avoir une connaissance actualisée sur les questions liées aux négociations sur le climat et à l’Accord de Paris, ainsi qu’aux mécanismes de financement de la CCNUCC ;
  • Avoir une excellente connaissance du paysage des acteurs du secteur privé de la Côte d’Ivoire ;
  • Avoir une bonne connaissance des NDC et de la lutte contre les changements climatiques en Côte d’Ivoire ;


Required Skills and Experience

Formation :

  • Avoir un diplôme de niveau minimum BAC+5 en Finance, économie de l’environnement, gestion de projet, planification du développement, en économie, ou tout autre domaine connexe ;

Experiences professionnelles :

  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins 10 ans dans le domaine des changements climatiques et une connaissance solide de la finance climatique ;
  • Avoir une expérience dans l’organisation et l’animation des ateliers de formation et l’appui à la concertation autour de la thématique définie ;
  • Avoir une bonne capacité d’écrire et de communiquer avec précision et professionnalisme ;
  • Avoir une expérience en suivi-évaluation.

Aptitude linguistique :

  • Une excellente maîtrise de la langue française est exigée. Une bonne connaissance de l’anglais serait un avantage.

Les candidatures féminines sont encouragées.


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact erecruit.helpdesk@undp.org.

© 2016 United Nations Development Programme