Recrutement d’un.e consultant·e international.e pour la réalisation d’un diagnostic stratégique et opérationnel de l’EN selon une approche genre



Advertised on behalf of :

Location : Rabat, MOROCCO
Application Deadline :23-Sep-19 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Gender Equality
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :International Consultant
Languages Required :
French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
01-Oct-2019
Duration of Initial Contract :30 jours

Background

Le Maroc a enregistré, au cours des dix dernières années, des avancées significatives en matière de droits humains des femmes. Cette évolution a été marquée par des réformes institutionnelles et législatives, consacrées par la Constitution du 1er juillet 2011 proclamant l’égalité formelle entre les hommes et les femmes, prohibant toutes les formes de discrimination à leur égard et incitant les pouvoirs publics à mettre en œuvre ces droits et garantir leur effectivité. La mise en œuvre de cet engagement a été marquée par le lancement du Plan Gouvernemental pour l’Egalité ICRAM (2012-2016) et par le lancement de sa deuxième phase (ICRAM 2 2017-2021) ainsi que l’adoption de mesures visant à accroître la représentation administrative et politique des femmes.

 

Ces réformes suscitent de nouveaux défis en matière de promotion et de protection des droits des femmes et appellent les institutions, particulièrement celles chargées de la promotion de l’égalité et de la lutte contre les discriminations, à développer une vision claire de ce que signifie l’égalité de genre et des mesures multidimensionnelles pour en assurer la matérialisation aux plans institutionnel, économique, social et culturel. 

 

Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles, l’Entraide Nationale (EN), a entamé un processus visant l’harmonisation des établissements sous sa responsabilité selon une approche droits humains intégrant le principe de l’égalité de genre. Conformément aux lois et réglementations en vigueur, ces établissements ont pour mandat de prendre en charge totalement ou partiellement toute personne en situation de difficulté, de précarité et d’exclusion.

 

Dans ce contexte, et partant du constat que l’inégalité de genre est enracinée dans les établissements sociaux, se manifestant par le contrôle des hommes de ces établissements qui reflètent les relations sociales de genre et les normes qui y sont afférentes, et estimant que toute institution peut jouer un rôle vital dans l’égalité entre les hommes et les femmes mais, que pour se faire, elle doit aussi prendre en compte la dimension de l’égalité en son sein, l’Entraide Nationale et ONU Femmes ont convenu de lancer un partenariat pour assurer la prise en compte des intérêts et des besoins différenciés des femmes et des hommes, comme un fil conducteur des plans d’action, des programmes et du fonctionnement administratif de l’Entraide Nationale.

 

Pour permettre au projet d’atteindre son objectif d’intégration de l’approche genre dans la gestion des projets et les programmes de l’EN, le protocole d’accord entre l’EN et ONU Femmes planifie l’élaboration d’une stratégie d’intégration du genre, d’un plan opérationnel pour la mise en œuvre de ladite stratégie et d’un système d’information permettant son suivi-évaluation.

 

Première étape, le travail de diagnostic trouve sa justification dans la nécessité de mieux connaître la réalité de terrain de l’EN pour informer et orienter les étapes ultérieures d’intégration du genre, à savoir le renforcement des capacités des équipes centrales et territoriales de l’établissement et la mise en place d’un système d’information permettant le suivi des vulnérabilités et de la prise en charge des femmes et des filles.

 

Le diagnostic vise à répondre à la préoccupation primaire de l’EN qui est d’assurer que les populations vulnérables qu’il a pour mandat d’accompagner[1] ont effectivement accès à l’offre d’assistance sociale. L’étude des capacités des établissements que gère ou cogère l’EN pour répondre à cette mission devra donc porter sur deux volets :

  1. L’adéquation entre les besoins de ces populations vulnérables et l’offre de protection sociale, pour permettre à chacun·e d’avoir accès à l’assistance sociale, par l’accès à un établissement qui puisse répondre à leurs besoins intersectionnels ;
  2. Les procédures et programmes internes de l’établissement, au niveau central et territorial, pour s’assurer de la promotion et de l’intégration de l’approche basée sur les droits humains et le principe de l’égalité de genre, au niveau des politiques, des budgets, du fonctionnement, des compétences et des mentalités des équipes.

 

Le diagnostic visera à capitaliser sur les analyses existantes pour les renforcer par une approche qualitative des populations de femmes et de filles vulnérables accueillies par les établissements sous gestion ou cogestion de l’Entraide Nationale, sur les équipes opérationnelles chargées de l’accueil et de la prise en charge, sur la gestion de ces équipes et sur l’administration des programmes de l’EN. Les résultats de l’étude appuieront l’élaboration de la stratégie genre de l’établissement, dont l’identification des points focaux genre, y compris au sein des différents métiers de la direction centrale.

 

Pour permettre à l’EN d’assurer une intégration transversale du genre dans ses projets et programmes, en interne auprès de ses employé·es, et en externe auprès des populations accueillies par les établissements sous sa gestion ou sa cogestion, il est attendu du diagnostic l’identification des besoins de l’établissements et la formulation de recommandations sur la création de structures internes et sur le renforcement des capacités des équipes de l’EN, qui leur permettra de disposer d’outils, de mécanismes et de connaissances, afin de leur permettre de dispenser des services de qualité qui prennent en considération les droits humains, dont les droits des femmes et des filles. 

 

La consultation devra donc produire un rapport synthétique sur :

  1. Les éventuelles discriminations multiples vécues par les femmes et les filles accueillies par les établissements de protection sociale
  2. L’adéquation de l’offre de services des établissements de protection sociale et les problématiques de discriminations intersectionnelles
  3. Les besoins procéduraux, dont la budgétisation et les ressources humaines, pour améliorer l’intégration du genre et la prise en charge des femmes et des filles selon une approche droits

 

Ainsi, ONU Femmes lance cet appel à consultation pour le recrutement d’un·e expert·e international·e qui sera chargé·e, en binôme avec un·e consultant·e national·e, de la réalisation d’un diagnostic stratégique et opérationnel de l’EN selon une approche genre.

Bien que les deux consultant·es seront recruté·es individuellement, les candidat·es ayant identifié un·e partenaire international·e pour réaliser cette mission sont invité·es à le signaler dans leur proposition.

 

[1] les femmes et les filles, les personnes âgées, la petite enfance, et les personnes en situation de handicap


Duties and Responsibilities

Objectif global

L’Entraide Nationale dispose des connaissances nécessaires à la mise en place d’une stratégie genre opérationnelle qui réponde aux besoins de ses équipes et des publics féminins accueillis par l’opérateur d’assistance sociale.

 

Objectifs spécifiques

  • Un état des lieux analytique jumelé à un audit genre, des prestations et services de proximité ciblant les femmes, les enfants, les petites filles, les personnes en situation de handicap et les personnes âgées est réalisé ;
  • Les connaissances de l’Entraide Nationale des vulnérabilités et discriminations multiples des femmes et des filles accueillies par ses établissements et par les établissements sous gestion associative sont améliorées ;
  • Les forces et faiblesses des établissements de protection sociale en matière de promotion des droits humains et des questions d’égalité des sexes sont identifiées ;
  • L’adéquation entre les discriminations vécues et les réponses d’assistance sociale est analysée en vue de son amélioration ;
  • Le rôle de l’EN dans l’amélioration de la qualité et de la réponse globale d’assistance sociale est renforcé par des recommandations portant sur la coordination et le référencement des établissements de protection sociale, sous gestion de l’EN et associative ;
  • Les procédures et programmes internes de l’EN sont analysées selon une approche genre pour que des mesures correctives puissent y être apportées ;
  • Les ressources humaines nécessaires à la mise en œuvre de la stratégie genre de l’Entraide Nationale sont identifiées ;
  • Un plan de renforcement des capacités en matière de droits humains en général et de droits des femmes en particulier, au profit de ressources centrales et du personnel relevant des EPS (personnel administratif, financier, socio-éducatif, médical et paramédical) et les associations gérantes des EPS est élaboré.

 

Résultats attendus

Au terme de cette consultation, l’Entraide Nationale, ainsi que les différent·es intervenant·es disposeront :

  • Des connaissances de l’adéquation entre l’offre de services des EPS et leur catégorisation et les vulnérabilités des publics accueillis, et des recommandations pour l’améliorer ;
  • D’un état des lieux faisant état de constats et de recommandations pour améliorer les procédures et programmes de l’EN pour qu’elles répondent aux impératifs de l’établissement en matière des droits humains et d’approche genre ;
  • De recommandations concrètes et opérationnelles afin d’assurer l’intégration transversale du genre dans les projets, programmes et pratiques de l’EN, dont l’institutionnalisation de structures internes et un plan de renforcement de capacités.

 

Mandat du/de la consultant/e  

Sous la supervision générale de l’Analyste des programmes de l’ONU Femmes, et en binôme avec un·e consultant·e national·e, le/la consultant·e devra réaliser les tâches suivantes :

  • Analyser selon la méthodologie de l’audit genre, et synthétiser, les connaissances existantes sur les publics féminins accueillis par l’Entraide Nationale (femmes, enfants, personnes âgées, personnes en situation de handicap), et sur ses capacités organisationnelles dont les activités, projets, programmes, établissements et ressources humaines ;
  • Identifier les forces et les faiblesses/insuffisances en matière de sensibilité au genre des procédures et programmes internes de l’Entraide Nationale ;
  • Compléter ces connaissances par la collecte des données primaires, y compris par des visites de terrain et la conduite d’entretiens ouverts et/ou semi-ouverts avec des parties prenantes pertinentes. Animer des réunions, des ateliers et des focus-groupes, de concertation avec les parties prenantes ;
  • Évaluer les discriminations multiples rencontrées par les femmes et les filles accueillies par les établissements de protection sociale et leurs intersections. Procéder à une analyse multifactorielle pour croiser toutes les vulnérabilités que peuvent présenter les publics féminins accueillis par les établissements de protection sociale (voir par exemple la méthodologie de l’analyse comparative entre les sexes plus - ACS+) ;
  • Analyser les défis de l’orientation et de la prise en charge des publics féminins à vulnérabilités multiples, dont les défis en matière de gestion et de suivi des prestations sociales, et les comparer aux réseaux d’établissements de protection sociale existant pour l’accueil des femmes et des filles ;
  • Elaborer selon une approche droits humains, intégrant le principe de l’égalité de genre, un état des lieux analytique des besoins en termes d’outils, de procédures et de renforcement des capacités des ressources centrales, des associations gérantes et du personnel relevant des établissements gérés ou cogérés par l’Entraide Nationale ;
  • Proposer un plan de renforcement des capacités participatif et concerté, accompagné d’un plan de mise en œuvre et de suivi et évaluation ;
  • Présenter les résultats de la mission aux parties prenantes et veiller à l’intégration des remarques formulées au fur et à mesure de la conduite du diagnostic et de la formulation de ses recommandations.

 

Livrables prévus

Tous les livrables seront rédigés en français. Certaines annexes pourront néanmoins être soumises en arabe, comme les comptes-rendus d’entretiens conduits en langue arabe.

 

Livrable 1 : Rapport synthétique de la revue littéraire et plan d’action du diagnostic (maximum 15 pages)

Échéance :  15 octobre 2019

 

Livrable 2 : Rapport intermédiaire des résultats du diagnostic et recommandations initiales (maximum 30 pages)

Échéance :  15 novembre 2019

 

Livrable 3 : Rapport final et recommandations (maximum 50 pages), accompagné d’un rapport de synthèse (maximum 10 pages)

Échéance :  30 novembre 2019

 

Le rapport fera un état des lieux analytique des constats, des besoins en matière de renforcement des capacités (des associations gérantes et du personnel relevant des établissements sous gestion de l’EN) ainsi que des recommandations pour intégrer le principe de l’égalité de genre dans les projets, activités, services et pratiques des différents intervenants et pour améliorer l’adéquation entre offre de services et vulnérabilités intersectionnelles.

Le rapport inclura également un programme de renforcement des capacités, intégrant les budgets et les échéances ainsi que les termes de référence des actions proposées. Ce programme doit être élaboré selon les principes de participation et concertation avec les parties. Enfin, le rapport inclura un plan d’accompagnement pour la mise en œuvre du programme de renforcement des capacités ainsi que son plan de suivi et d’évaluation.

 

Paiement

Le paiement se fera par livrable sur la base des livrables et la certification d’une performance satisfaisante « certification of satisfactory performance » par l’analyste de programmes, et ce, après la validation des livrables par l’ONU Femmes et l’Entraide Nationale.

 

Critères d’évaluation

L’évaluation des offres se déroulera en deux temps :

1) Evaluation technique (70%) – Maximum : 700 points :

Une note technique sur 700 sera attribuée à chaque soumissionnaire en fonction du barème suivant :

Critère

700

Expérience d’au moins 5 années d'expérience dans les domaines de l’égalité de genre, et de l’institutionnalisation du genre dans les politiques, les réglementations juridiques et les programmes

150

Expérience d’au moins 5 ans dans la formation et/ou l’accompagnement de partenaires institutionnels et sociaux

150

Expérience attestant d’une connaissance avérée de l’évaluation de projets ou d’activités de la qualité des services sociaux et établissements médico-sociaux

100

Expérience attestant d’une bonne connaissance des missions et métiers de l’assistance sociale

100

Expérience attestant de la connaissance du contexte institutionnel marocain

50

Pertinence de la note méthodologique et réalisme du calendrier

150

Nombre de points minimum pour la qualification de l’offre technique est de 490

 

2) Evaluation financière (30%) —Maximum : 300 points :

La note maximale (300 points) sera attribuée à la proposition techniquement qualifiée et la moins disante. La note des autres offres sera calculée au moyen de la formule suivante :

p = 300 (µ/z)

p = Points pour la proposition financière évaluée
µ = Prix de l’offre techniquement valable et la moins disante
z = Prix de l’offre objet de l’évaluation

 

Dossier de soumission

  1. Note méthodologique incluant le calendrier proposé.
  2. Formulaire UN Women Personal History (P-11) complété et signé, disponible sur le site UN Women : http://www.unwomen.org/en/about-us/employment ;
  3. Offre financière incluant tous les frais de déplacement liés à cette mission.

 

Note : Veuillez scanner toutes les pièces demandées en un seul document étant donné que le système ne permet pas d’en télécharger plusieurs.


Competencies

Valeurs CORE

  • Respect de la diversité
  • Intégrité
  • Professionnalisme

 

Compétences CORE

  • Sensibilisation et sensibilité en matière de genre
  • Responsabilité
  • Résolution de problèmes créatifs
  • Communication efficace
  • Collaboration inclusive

 

Compétences fonctionnelles

  • Capacité à s’exprimer avec fluidité et précision et à interagir en français ;
  • Capacité à présenter l’information de manière synthétique et pédagogique ;
  • Capacité à animer de manière participative des ateliers de formation et de travail ;
  • Excellente gestion du temps et capacité à produire les livrables dans les délais convenus.


Required Skills and Experience

Formation académique

Master ou équivalent (Bac +4) en sciences politiques, sciences sociales, relations internationales, droit, genre ou dans d'autres domaines liés au développement et à l’action sociale.

 

Expérience professionnelle

  • Justifier d’une expérience d’au moins 5 années d'expérience dans les domaines de l’égalité de genre, et de l’institutionnalisation du genre dans les politiques, les réglementations juridiques et les programmes ;
  • Avoir une expérience dans la formation et/ou l’accompagnement de partenaires institutionnels et sociaux ;
  • Avoir une connaissance avérée de l’évaluation de projets ou d’activités de la qualité des services sociaux et établissements médico-sociaux ;
  • Avoir une connaissance des missions et métiers de l’assistance sociale ;
  • Avoir une connaissance du contexte institutionnel marocain.

 

Langue 

Avoir une parfaite maîtrise orale et écrite du français.

 

Autres

  • Avoir une maitrise de l’outil informatique : Word et PowerPoint ;
  • Bonne capacité rédactionnelle et capacités de synthèse.


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact erecruit.helpdesk@undp.org.

© 2016 United Nations Development Programme