Consultant/e en Droits Humains et Genre dans la problématique des frontières



Advertised on behalf of :

Location : Port-au-Prince, HAITI
Application Deadline :21-Sep-19 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Gender Equality
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
01-Oct-2019
Duration of Initial Contract :1 1/2 month

Background

Le projet Rule of Law lll est un projet mis en œuvre conjointement par le PNUD, ONU Femmes et la MINUJUSTH. Ce projet est financé par le Programme conjoint pour l’Etat de droit pour appuyer, parmi d’autres thèmes, la transversalité de l’approche Genre dans le travail quotidien de la Police Nationale Haïtienne; et dans la phase III du projet, il est prévu de mettre en place des mécanismes de prévention de la violence basée sur le genre au niveau des frontières y inclus le travail de la POLIFRONT contre le trafic et la Traite de personnes en zones frontalières.

Le 27 décembre 2017, une nouvelle entité de la Police nationale d’Haïti (PNH) appelée Police frontalière terrestre (POLIFRONT) a été créée. Cette unité spécialisée dont la mission est notamment de « contrôler » la frontière terrestre est composée, au départ, de 118 agents dont 10 femmes. L’un des objectifs de cette unité est de lutter contre le trafic et la Traite de personnes et la contrebande à la frontière entre Haïti et la République Dominicaine.

Objectifs de la consultation

Cette consultation a pour objectif de :

  • Proposer un système de coordination des mécanismes de prévention des violences basées sur le genre et la traite de personnes dans le Nord-Est et Sud-Est
  • Développer un dialogue avec les autorités sur leurs actions de suivi pour le respect des droits humains dans les départements du Nord-est, du Sud-est.


Duties and Responsibilities

Sous l'autorité de la Représentante, la coordination du Spécialiste Programme et la supervision directe de la Chargée de Projet Etat de Droit, le (la) consultant (e) travaillera en étroite collaboration avec ONU Femmes et ses partenaires institutionnels et la société civile en vue de:

  • Réviser la documentation légale et administrative au niveau du MCFDF , PNH, Polifront, IBESR et OIM en coordination avec les Directions des insitutions a Port-au-Prince
  • Identification des mécanismes de prévention de VBG /traite des personnes dans ces institutions?
  • Séances de travail avec les organisations de la société civile du Nord-est?et du Sud-est pour recueillir des propositions et recommandations pour la mise en place d’un système de coordination des mécanismes de prévention.
  • Réaliser un sondage par interview ou focus group sur le mécanisme auprès des membres de la POLIFRONT basés à Ouanaminthe ;
  • Elaboration d’un questionnaire qualitatif pour le sondage;
  • Saisir-à travers de l’observation directe-les variables reliées à l’approche genre dans les activités quotidiennes des membres de la POLIFRONT au niveau « agent-client » basés à Ouanaminthe en mettant l’accent sur la prévention de la violence basée sur le genre et la traite des personnes?;
  • Développer une proposition d’un système de coordination des mécanismes pour la prévention des violences basées sur le genre y compris les violences sexuelles et la traite des personnes dans le Nord-est et Sud-est;
  • Développer un cadre d’organisation (Lignes directrices) du système de coordination des mécanismes pour la prévention des VBG et la traite des personnes ;
  • Développer un dialogue entre les autorités sur les actions relatives au respect des droits humains dans le Nord-est, Sud-est.

Livrables attendus

  • Rapport analytique de la documentation légale et administrative du MCFDF, PNH, Polifront, IBESR, et OIM, en coordination avec les directions des institutions à Port-au-Prince
  • Identification des mécanismes de prévention de VBG /traite des personnes dans ces institutions?;
  • Rapport des séances de travail avec les organisations de la société civile du Nord-est et du Sud-est pour recueillir des propositions et recommandations pour la mise en place d’un système de coordination des mécanismes de prévention?;
  • Rapport d’analyse des résultats du sondage et de l’observation au niveau de genre auprès des membres de la POLIFRONT basés à Ouanaminthe ;
  • Existence de questionnaire qualitatif pour le sondage;
  • Existence d’une grille de variables genre afin d’identifier l’approche genre dans le travail quotidien de la POLIFRONT au niveau «agent-client»;
  • Existence d’un système de coordination des mécanismes de prévention des violences basées sur le genre y compris les violences sexuelles et la traite de personnes dans le Nord-est et Sud-est;
  • Existence d’un cadre d’organisation (Lignes directrices) du système de coordination des mécanismes pour la prévention des VBG et la traite de personnes;
  • Rapport du dialogue entre les autorités sur les actions relatives au respect des droits humains dans le Nord-est, Sud-est.

Livrables et modalités de paiement :

Livrables

Période 1ere partie

Cout/livrable

 

  • Rapport analytique de la documentation légale et administrative du MCFDF, PNH, Polifront, IBESR, et OIM, en coordination avec les directions des institutions à Port-au-Prince y compris l’identification des mécanismes de prévention de VBG /traite des personnes sur place
  • Rapport des séances de travail avec les organisations de la société civile du Nord-est et du Sud-est pour recueillir des propositions et recommandations pour la mise en place d’un système de coordination des mécanismes de prévention

 

Du 1er octobre au 21 octobre

40%

A la réception et validation des travaux sur terrain à Ouanaminthe et à Anse - à – Pitres

Livrables

 

 

  • Rapport d’analyse des résultats du sondage et de l’observation au niveau de genre auprès des membres de la POLIFRONT basés à Ouanaminthe ;
  • Existence de questionnaire qualitatif pour le sondage ;
  • Existence d’une grille de variables genre afin d’identifier l’approche genre dans le travail quotidien de la POLIFRONT au niveau « agent-client :

 

 

 

Livrables

Période 2eme partie

Cout/livrable

  • Existence d’un système de coordination des mécanismes de prévention des violences basées sur le genre y compris les violences sexuelles et la traite de personnes dans le Nord-est et Sud-est 
  • Existence d’un cadre d’organisation (Lignes directrices) du système de coordination des mécanismes pour la prévention des VBG et la traite de personnes 

Du 22 octobre au 10 novembre

60%

A la réception et validation du rapport

Livrables

 

 

  • Rapport du dialogue entre les autorités sur les actions relatives au respect des droits humains dans le Nord-est et Sud-est.

10 novembre

 

 

Période de consultation

Il s’agit d’un contrat à temps plein de 2 mois basé sur un plan de travail validé entre le/la consultant-e et ONU Femmes. Et il est renouvelable sous réserve d’analyse des besoins et d’évaluation de performance satisfaisante.

Modalité de paiement

Le paiement se fera par tranche d’allocation négociée sur la base d’un chronogramme de travail dûment justifié. La libération de la tranche suivante est liée à la fourniture de tous les rapports d’étape requis. Aussi, il faut noter qu’il n’y aura ni ajustement des coûts ni ajout de jours liés aux fluctuations du marché ou à une sous-estimation du travail et qui seraient survenus après la conclusion du contrat.

Lieu d’affectation

Les services seront fournis principalement à Port-au-Prince et aussi dans les zones frontalières de Ouanaminthe et d’Anse-à-Pitres.


Competencies

Compétences de base et technique

  • Faire preuve d’intégrité et agir conformément aux valeurs et normes de ONU Femmes?;
  • Promouvoir la vision, la mission et les objectifs stratégiques de ONU Femmes?;
  • Flexibilité, adaptabilité, capacité à travailler de manière autonome?;
  • Connaissance du Système des Nations Unies?;
  • Ethique professionnelle, respect de la confidentialité et de la réserve nécessaires à l’exercice de la mission


Required Skills and Experience

Profil recherché

Profil Consultant (e)

Compétences Académiques

  • Diplôme universitaire ou Certificat de fin d’études universitaires en Droit, Sciences Sociales ou domaine connexe
  • Expérience de 8 ans au moins dans le domaine des Droits de l’homme y inclus protection et migration irrégulière ou des thématiques liées à l’inclusion et genre
  • Expertise avérée en lien avec le genre et les droits des femmes et une connaissance approfondie de la problématique égalité femme/homme en Haïti;
  • Avoir une bonne connaissance du développement axée sur l’approche des droits des femmes;
  • Excellente maîtrise du français et du créole ;
  • Excellente maîtrise des outils informatiques (Word, Excel, PowerPoint).
  • Connaissance du système des Nations Unies
  • Compétences écrites et orales en français et créole. La maitrise de l’anglais sera un atout

A. Composition du dossier et mode de présentation de l’offre de soumission et de paiement

Les candidat/es intéressé/es devront présenter un dossier composé des pièces suivantes démontrant leurs qualifications :

A.1.- Composition de l’offre technique :

Une lettre de motivation et d’expression d’intérêt et de disponibilité dûment exprimés ;

Un CV avec références détaillées des expériences du/de la consultant-e en rapport avec les TdRs?;

Une présentation de la compréhension du mandat ;

Une présentation de la méthodologie détaillée envisagée pour fournir les livrables.

L’échéancier relatif au mandat.

A.2.- Critères d’Évaluation Technique

La commission technique évaluera, pour chaque candidat-e, son aptitude à exercer la consultation de façon satisfaisante. L’évaluation sera fondée sur les critères d’évaluation énoncés plus-bas.

Sur demande du rapporteur, avec l’accord de la commission, les candidat-e-s devront fournir par écrit, dans le délai imparti, tous les renseignements complémentaires éventuellement nécessaires jugés utiles. Ces renseignements ne doivent en rien modifier l’offre de base.

La commission d’évaluation des offres techniques, fera l’analyse de conformité et comparera les offres techniques sur la base des critères ci-dessous définis :

Critères

Note maximale

Expérience de 8 ans au moins dans le domaine des droits de l’homme y inclus protection et migration irrégulière ou des thématiques liées à l’inclusion;

20

Expertise avérée en lien avec le genre et les droits des femmes et une connaissance approfondie de la problématique égalité femme/homme en Haïti ;

20

Maîtrise des deux langues suivantes: Français et Créole

10

Avoir une bonne connaissance du développement axée sur l’approche des droits des femmes ;

10

Avoir une expérience démontrée de formateur et une connaissance des techniques d’éducation des adultes avec des méthodes participatives ;

10

Bonne capacité d’analyse et de rédaction, preuve de rigueur

10

 

B. Offre financière

L’offre financière doit indiquer le coût global de la consultation, avec une description détaillée de toutes les charges y afférentes incluant la logistique des séances de formation, la mobilisation des participants-tes et prévoir leurs frais de déplacements.

B.1.- Analyses des offres financières

Seules les propositions sélectionnées, ayant reçu une note supérieure ou égale à 70 points après analyse des offres techniques seront prises en compte pour l’ouverture et l’analyse des offres financières. Les offres financières ne devront pas porter de signes indicatifs du - de la consultante.

B.2.- Corrections des erreurs

Lorsqu’il y a une incohérence entre le prix unitaire et le prix total obtenu en multipliant le prix unitaire par la quantité, le prix unitaire cité fera foi, à moins que la commission d’évaluation estime qu’il s’agit d’une erreur grossière de virgule dans le prix unitaire auquel cas le prix total tel qu’il est présenté fera foi et le prix unitaire sera corrigé.

B.3.- Présentation des propositions

Les candidats devront soumettre séparément leurs offres relatives a la proposition Financière et la Proposition Technique.

Les offres qui ne respecteront pas ces dispositions seront automatiquement éliminées.

Option de soumission

Toutes les soumissions doivent se faire dans le système. Toutefois, les offres technique et financière doivent être déposées à la même date par email : info.haiti@unwomen.org

Les deux offres (technique et financière) doivent être envoyées comme deux fichiers séparés. Toutefois, les offres financières devront être codées et seul(e)s les candidats-es dont les offres passeront l’étape technique seront contacté(e)s pour qu’ils-elles envoient le code pour ouvrir leurs offres financières. En cas de non-respect de ces instructions, ONU Femmes ne pourra en aucun cas être tenu responsable si la proposition est ouverte prématurément.

Date limite de la soumission de la proposition

Les propositions devront être envoyées au plus tard le 21 septembre à 23h59, heure locale.

Toutes propositions reçues après la date et l’heure indiquées ne seront pas considérées.

Aucune proposition ne peut être modifiée après la date et l’heure fixées pour la remise des propositions.


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact erecruit.helpdesk@undp.org.

© 2016 United Nations Development Programme