Recrutement Consultant (e) International (e) Expert (e) des services correctionnels, chargé (e) d’appuyer l’informatisation du système pénitentiaire Malien


Location : Bamako, MALI
Application Deadline :06-Aug-20 (Midnight New York, USA)
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :International Consultant
Languages Required :
English   French  
Duration of Initial Contract :150 jours

Background

Prière envoyer vos propositions (propositions technique et financière) dûment signées à l’adresse e-mail mali.procurement@undp.org avec mention de la référence et intitulé du dossier. Votre proposition devra être reçue au plus tard le 6 aout 2020.

Le projet de renforcement des capacités des services pénitentiaires du Mali s’inscrit dans le cadre du Projet holistique de la Cellule mondiale de coordination des Nations Unies pour l’Etat de droit, les activités policières, judiciaires et pénitentiaires (Global Focal Point). En s’alignant sur les stratégies et priorités définies par le Gouvernement en cette matière en général et particulièrement dans son Programme d’urgence pour la réforme de la justice et la mise en œuvre de l’Accord de paix issu du processus d’Alger, ce projet vise à remédier aux dysfonctionnements et à pallier les insuffisances dans la gestion des établissements pénitentiaires susceptibles de porter atteinte aux principes fondamentaux des droits de l’Homme, à veiller de façon inclusive à l’équité du genre et la durabilité environnementale dans tous les domaines et à accroître l’efficacité globale du service public pénitentiaire dans un meilleur respect des droits et de la dignité des détenus.

Il s’inscrit dans la dynamique du Programme du Royaume des Pays Bas dans son initiative d’appui à l’amélioration de la chaîne pénale au Mali en vue contribuer à la consolidation de l’Etat de droit. Il est conforme à la vision et aux axes stratégiques du projet de réforme de la justice, de l’administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée au Mali, plus spécifiquement la Politique nationale protection des Droits de l’Homme et la promotion du genre. Il entre en droite ligne dans la Politique nationale des Droits de l’Homme (PNDH) adopté par le Gouvernement du Mali en septembre 2016. Il est en adéquation avec les objectifs du Plan cadre intégré des Nations Unies pour l’aide au développement au Mali (UNDAF Plus 2015-2019).

Le projet entend intervenir dans les domaines de l’appui technique et institutionnel des services pénitentiaires en général et plus spécifiquement du développement des capacités des agents pénitentiaires dans la gestion et l’amélioration des conditions de détention en assurant l’appropriation et la pérennisation des acquis. A travers toute une série d’activités planifiées, le Projet compte promouvoir l’utilisation rationnelle du personnel existant, l’application effective des programmes journaliers tels que définis par le règlement intérieur des centres de détention et l’appui à la formulation par le Ministère de la justice d’une Vision et d’une approche stratégiques de la détention au Mali.

L’idée force qui est à la base du Projet Prison Mandela avec le partenariat des Pays Bas est de permettre au Mali d’humaniser les conditions de détention conformément à l’esprit et à la lettre des règles Nelson Mandela pour élever le niveau du respect des droits des détenus (V. §2 Accord). En effet, il est de notoriété publique que les conditions de détention des personnes privées de liberté constituent un critère pertinent d’appréciation du bon fonctionnement de l’Etat de droit, la promotion et la protection des Droits de l’Homme restent un défi permanent pour le Mali. Il en est ainsi car actuellement, le système de justice ne dispose pas des ressources humaines et financières nécessaires pour mener à bien le mandat qui lui est confié. Des dysfonctionnements divers se traduisent par des temps de détention provisoire qui dépassent les limites légales et minent la crédibilité de cette institution.

Pour contribuer à relever tous ces défis, le gouvernement du Mali a décidé de procéder à l’informatisation de son système pénitentiaire à travers le développement d’un logiciel informatisé de gestion de la détention appelé AGIDERM. Une première phase pilote s’est déroulée en 2019 qui a permis de démarrer le développement et de tester le logiciel informatique AGIDERM dans 7 établissements pénitentiaires pilotes (Phase 1). Une deuxième phase qui s’est déroulée durant le premier semestre 2020 a quant à elle permis de finaliser le développement du logiciel et de former les personnels pénitentiaires des établissements ciblés par le projet (Phase 2). La troisième phase qui fait l’objet de ces termes de référence devra permettre d’assurer la pérennisation de processus d’informatisation à travers la pleine fonctionnalité du logiciel dans les sites ciblés et le transfert de la gestion et de la propriété du logiciel à l’équipe informatique du ministère de la justice et des droits de l’homme afin d’assurer la pérennisation du projet (Phase 3).


Duties and Responsibilities

Description des responsabilités / Objectif général :

  • Appuyer le Ministère de la justice et des droits de l’homme pour la mise en œuvre de la troisième phase du processus d’informatisation du système pénitentiaire malien

Objectifs spécifiques :

  • Sous la supervision directe du Conseiller Technique Principal du Projet, l’expert international devra appuyer la réalisation de la troisième phase du processus d’informatisation et notamment ;
  • Assurer la pleine fonctionnalité du logiciel informatique dans les 33 établissements pénitentiaires et les 4 Direction Régionales de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education Surveillée (DRAPES) ciblés par le projet ;
  • Assurer la connectivité des logiciels installés auprès des 33 établissements et 4 DRAPES avec le serveur et la base de données centrale installée auprès de la Direction centrale de DNAPES et la mise à jour hebdomadaires de cette base ;
  • Appuyer la mise en place d’une équipe d’informaticiens du MJDH et assurer le transfert des compétences à cette équipe afin qu’ils aient la capacité d’administrer et d’assurer les futurs mises à jours et développements du logiciel AGIDERM ;
  • Assurer le transfert de la propriété intellectuelle du logiciel AGIDERM pour le Mali au MJDH

Résultats attendus et modalités de paiement :

  • Le logiciel informatique est pleinement fonctionnel dans les 33 établissements pénitentiaires et les 4 Direction Régionales de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education Surveillée (DRAPES) ciblés par le projet ;
  • Les logiciels installés auprès des 33 établissements et 4 DRAPES sont connectés avec le serveur et la base de données centrale installée auprès de la Direction centrale de DNAPES et des mises à jour hebdomadaires de cette base sont réalisées ;
  • Une équipe d’informaticiens du MJDH es mise en place qui a les compétences nécessaires à administrer et assurer les futures mises à jours et développements du logiciel AGIDERM ;
  • Le transfert de la propriété intellectuelle du logiciel AGIDERM au MJDH pour le Mali est finalisé.

Tableau récapitulatif des résultats attendus :

Produits attendus           Durée de réalisation           Validation          Paiement
Plan de travail détaillé de la mission 15 jours           CTP              20%
Rapport relatif à la pleine fonctionnalité du logiciel dans les 37 sites ciblés     60 jours     CTP    30%
Rapport relatif à la pleine connectivité des sites ciblés avec la base de données centralisées     40 jours     CTP     25%
Rapport relatif à la mise en place de l’équipe informatique et documents attestant le transfert de la propriété intellectuelle   35 jours   CTP   25%


Competencies

  • Très bonne maitrise de la langue française.
  • Qualités relationnelles.
  • Très bonne connaissance des défis dans le cadre de la communication institutionnelle.
  • Capacité avérée à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités liées à une stratégie de communication.
  • Grande capacité à coordonner et à travailler en équipe.
  • Excellente capacité d’écoute et excellente aptitude à communiquer, oralement et à l’écrit.


Required Skills and Experience

Education :

  • Être titulaire d’un diplôme universitaire minimum niveau Master en Sciences Sociales, Santé Publique, Droit, Administration Publique ou discipline similaire ;
  • Avoir suivi une formation diplômante d’au moins 24 mois pour les services correctionnels et justifier d’un diplôme de fin de formation ;
  • Être titulaire de certificats dans le cadre de l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Expérience :

  • Avoir au minimum trois (3) ans d’expérience dans l’appui aux projets et/ou activités au sein des organes des Nations Unies ;
  • Avoir une expérience dans le développement et la programmation de logiciels appliqués aux professions judiciaires/pénitentiaires et/ ou pénales ;
  • Justifier d’une expertise probante dans la programmation de logiciel des traitements des données dans un des pays de l’Afrique. L’avoir fait dans le cadre du processus de consolidation de l’Etat de droit est un atout considérable ;
  • Bonne connaissance de l’environnement judiciaire ou pénitentiaire du Mali ;
  • Avoir une bonne maitrise de l’outil informatique ainsi que de certains programmes de recueil et d’analyse des données, des systèmes de gestion de base de données à l’instar de SPSS, Microsoft Excel et Access, MySql, des modules de communication Java…
  • Capacité à travailler en milieu institutionnel avec des responsables des Ministères et des partenaires au développement de haut niveau ;
  • Une expérience au Mali ou dans la région sera un atout.

Langue (s) :

  • Français requis. La maitrise de l’anglais est un atout


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact erecruit.helpdesk@undp.org.

© 2016 United Nations Development Programme