Coordinateur National Technique de projet


Location : COMOROS
Application Deadline :30-Aug-20 (Midnight New York, USA)
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
English   French  
Duration of Initial Contract :Maximums de 90 jours ouvrables

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

Le PNUD est l’organisation pionnière du développement durable dans le système de développement des Nations Unies et sert d’intégrateur à l’action collective visant à réaliser les Objectifs de développement durable (ODD). Le travail politique du PNUD mené aux niveaux de l’AC, du Bureau régional et du Bureau des pays constitue un éventail contigu de connaissances locales approfondies à des perspectives et à des plaidoyers mondiaux de pointe. Dans ce contexte, le PNUD investit dans le Réseau des politiques mondiales (GPN), un réseau d’expertise technique mondiale basée sur le terrain dans un large éventail de domaines de connaissances et à l’appui des solutions types et des capacités organisationnelles envisagées dans le Plan stratégique du PNUD.

Au sein du RGP, le Bureau pour l’appui aux politiques et aux programmes (PPPS) a la responsabilité d’élaborer toutes les politiques et orientations pertinentes pour appuyer les résultats du Plan stratégique du PNUD. Le personnel de BPPS fournit des conseils techniques aux bureaux de pays ; les défenseurs des messages des entreprises du PNUD ; représente le PNUD dans les pays à participation multiples, y compris les dialogues public-privé, gouvernementaux et de la société civile ; et s’engage dans la coordination interinstitutions de l’ONU dans des domaines thématiques spécifiques.

Le BPPS travaille en étroite collaboration avec le Bureau des crises (CB) du PNUD pour soutenir les interventions en cas d’urgence et de crise. Le BPPS veille à ce que les questions de risque soient pleinement intégrées aux programmes de développement du PNUD. BPPS aide également le PNUD et ses partenaires à obtenir des résultats de développement de meilleure qualité grâce à une approche intégrée qui relie la gestion axée sur les résultats et le suivi de la performance à des méthodes de travail plus efficaces et plus nouvelles.  Le PBPS, enfin, aide le PNUD et ses partenaires à être plus innovateurs, axés sur les connaissances et les données, y compris dans ses efforts d’appui au programme.

En tant qu’Agence de mise en œuvre du Fonds mondial pour l’environnement (FEM) et entité accréditée du Fonds Vert pour le Climat (FVC), le PNUD aide également les pays à s’attaquer de manière intégrée au développement, au climat et à la durabilité des écosystèmes. L’Unité du PNUD-FEM est basée au niveau de BPPS et est chargée de fournir un leadership et un soutien technique pour, entre autres, la réalisation du pilier environnement et développement durable du Plan stratégique du PNUD. Les principaux domaines de travail sont l’intégration de l’environnement, le financement de l’environnement, l’adaptation au changement climatique et la gouvernance locale des ressources, y compris l’énergie.

La lutte contre le changement climatique est l’un des principaux défis et priorités mondiaux du PNUD. Travaillant dans plus de 170 pays et territoires, le PNUD est particulièrement bien placé pour travailler avec tous les secteurs de la société afin de mobiliser les institutions et les ressources nécessaires pour aider les pays à mettre en œuvre leurs contributions déterminées au niveau national dans le cadre de l’Accord de Paris.

En outre, l’une des six solutions types du Plan stratégique actuel du PNUD est de « combler l’écart énergétique ». L’accès à une énergie propre et abordable est un facteur essentiel pour le développement durable, que ce soit pour la nutrition, les transports, l’éducation ou les opportunités économiques. Les travaux du PNUD dans ce domaine visent à accroître l’accès à l’énergie, à promouvoir les énergies renouvelables et à améliorer l’efficacité énergétique d’une manière inclusive et adaptée aux besoins des différents secteurs de la population (urbains/ruraux, femmes/hommes, ménages/entreprises), conformément aux aspirations de l’Objectif de développement durable 7. L’offre du PNUD s’appuie sur le portefeuille croissant d’interventions et de projets novateurs du PNUD aux niveaux national, régional et mondial – financés à la fois par le FEM et par d’autres donateurs – pour lesquels le PNUD fournit des services de surveillance, d’assurance de la qualité et de politiques et de conseils techniques.


Duties and Responsibilities

Engagement du PNUD avec le Programme de mini-réseaux du FEM 7 Afrique (AMP)

Le Conseil du FEM (GEF) a récemment approuvé le Document-cadre de programme (PFD) pour le Programme Mini-Réseaux d’Afrique (AMP). L’objectif global du programme amp est d’augmenter l’accès à l’énergie dans les pays africains en réduisant les coûts et en augmentant la viabilité commerciale des mini-réseaux d’énergie renouvelable. Le programme comporte deux éléments principaux :

  • Une cohorte de projets nationaux, chacun ayant un ensemble d’activités sur mesure, conformément aux trois domaines thématiques du programme, soit i) la politique et les règlementations ; ii) l’innovation en matière de modèle d’affaires et le secteur privé ; et iii) des financements innovants.  Le programme appuiera d’abord une première série de 11 concepts de projets nationaux approuvés dans le cadre du programme de travail du FEM de décembre 2019. Ces 11 pays sont :  Angola, Burkina Faso, Comores, Djibouti, Ethiopie, Eswatini, Madagascar, Malawi, Nigeria, Somalie et Soudan.  Le financement des projets nationaux provient des ressources du FEM STAR (9 des 11 notes conceptuelles approuvées), du PNUD TRAC et de la BAD Sustainable Energy for All (SEFA), ainsi que d’autres sources de cofinancement.
  • Un projet régional, pour soutenir les projets nationaux du programme, et le marché Africa Mini-Grid plus généralement, offrant trois ensembles d’activités de base : (i) des outils de connaissances pour les acteurs publics et privés ; ii) l’assistance technique adaptée aux pays ; iii) la convocation, la diffusion et le suivi des progrès. L’Institut  des Rocheuses est le principal partenaire du PNUD pour le projet régional. Rocky Mountain Institute (RMI) est un organisme sans but lucratif impartial qui a 37 ans d’expérience dans la création de transformations énergétiques axées sur le marché à l’échelle mondiale. Son travail en mini-grilles se concentre sur la réduction du coût du service et le soutien des modèles d’affaires innovants.

Le programme AMP est largement axé sur l’appui des politiques appropriées et des environnements habilitants ; réduction des coûts – pour les coûts matériels, les coûts réduits et les coûts de financement ; et promouvoir des modèles d’affaires innovants pour les mini-grilles. L’approche programmatique vise à obtenir un plus grand impact en aidant creat  create nouveaux marchés de mini-réseau à travers le continent, qui, dans l’ensemble, créera l’échelle et l’élan, attirant l’intérêt et l’investissement du secteur privé. L’approche programmatique permettra également un partage plus large des bonnes pratiques et créera des économies d’échelle dans la prestation de services de programme.  Le programme appuiera et facilitera la gestion des connaissances et l’échange d’information entre le projet régional et les projets nationaux, au sein de la communauté de pratique du programme, ainsi que l’échange d’information plus large entre la communauté plus vaste du mini--réseau.

Les 11 premiers pays susmentionnés participant au programme représentent un échantillon diversifié de pays africains : les grands marchés et les marchés plus petits ; les pays anglophones et francophones ; Petits États Insulaires en Développement ; et les pays dans des contextes post-crise.

Le programme est structuré en quatre volets, dans l’ensemble des projets nationaux et dans le projet régional, comme le prévoit la figure 1 ci-dessous. Cette structure permet un cadre de résultats clair pour mesurer l’impact entre les projets nationaux, avec un point commun dans les résultats, les extrants et les indicateurs dans chaque composante.

Les TDR complets sont teléchargeables dans http://procurement-notices.undp.org/view_notice.cfm?notice_id=68942

 


Competencies

  • Fais preuve d’intégrité en appliquant les valeurs et les normes éthiques des Nations Unies ;
  • Promeut la vision, les missions et les objectifs stratégiques du PNUD ;
  • Affiche une sensibilité et une adaptabilité à la culture, au sexe, à la religion, à la race, à la nationalité et à l’âge ;
  • Traite tous les gens équitablement sans favoritisme;
  • Capable de communiquer efficacement par écrit à un public varié et large d’une manière simple et concise ;
  • Capable de travailler dans un environnement à haute pression avec des délais serrés et fréquents, la gestion de nombreuses tâches simultanément ;
  • Excellentes compétences analytiques et organisationnelles ;
  • Capable d’exercer le plus haut niveau de responsabilité et être en mesure de traiter les questions confidentielles et politiquement sensibles d’une manière responsable et mature ;
  • Fonctionne bien en équipe ;
  • Projette une image positive et est prêt à assumer un large éventail de tâches ;
  • Se concentre sur les résultats pour le client ;
  • Accepte les commentaires constructifs ;
  • Maîtrise de la langue française et excellentes compétences en communication et en présentation, en particulier dans la préparation de documents ;
  • Langue anglaise : excellentes compétences en communication et en présentation, en particulier dans la préparation de documents écrits.


Required Skills and Experience

Diplôme universitaire (BAC+ 5, ou plus) dans un domaine pertinent, tel que l’énergie, l’ingénierie, les énergies renouvelables, les sciences de l’environnement ou une discipline connexe.

Expérience :

  • Minimum 5 années d’expérience démontrable dans le domaine technique de l’atténuation du changement climatique, de l’énergie renouvelable, ou d’un domaine étroitement lié avec une expérience spécifique dans les énergies renouvelables décentralisées telles que les mini-réseaux ou similaires, serait un atout ;
  • Expérience confirmée dans l’élaboration, la mise en œuvre et/ou l’évaluation de projets du FEM, y compris la formulation de projets d’atténuation des changements climatiques avec l’engagement du secteur privé et avec des apports novateurs;
  • Compétences de leadership, de facilitation et de coordination démontrées, avec la capacité de gérer les équipes techniques, de s’engager avec les parties prenantes, de concevoir des processus participatifs et de former des partenariats et des alliances stratégiques ;
  • Capacité démontrée de travailler de façon indépendante et d’offrir des extrants de haute qualité en temps opportun.

Langue :

Excellentes compétences en communication orale et écrite en Français et en Anglais.



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme