Consultant chargé de la mise en place du mécanisme financier pour la viabilité commerciale des activités de construction des mini-réseaux PCH



Advertised on behalf of :

Location : Brazzaville, CONGO
Application Deadline :30-Jan-21 (Midnight New York, USA)
Time left :9d 0h 48m
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
French  


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

Contexte :

La République du Congo a obtenu un financement du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), en vue de mettre en œuvre le projet intitulé « Mini réseaux hydroélectriques pour l’électrification rurale au Congo-Brazzaville », dit « Projet Microhydro ». Ce projet d’une durée de cinq ans, est exécuté par l’Agence Nationale pour l’Electrification Rurale (ANER), en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

L’objectif prioritaire de ce projet est de contribuer à la réalisation de l’objectif du Gouvernement congolais, à savoir, accroître le taux d’électrification rurale et éviter les émissions de gaz à effet de serre en créant un environnement propice à la construction de petites centrales hydro-électriques (PCH).

Pour atteindre cet objectif, le projet envisage de mener plusieurs activités qui produiront des extrants spécifiques. Le travail est organisé autour de quatre composantes interdépendantes : 1) Politiques et instruments permettant de minimiser les risques liés à la construction de PCH et de mini- réseaux fonctionnant à partir de sources d’énergie renouvelables ; 2) Chaîne d’approvisionnement technologique ; 3) Construction de mini-centrales hydrauliques ; 4) Promotion des relations publiques et des investissements.

Le travail à effectuer intéresse particulièrement la composante 1, comme intitulé ci-avant, et vise l’élaboration d’une politique adaptée aux mini-réseaux fonctionnant à partir des énergies renouvelables.

Ce travail se fait après celui de la première phase du projet consacrée à l’inventaire des sites hydroélectriques aménageables, suivie de celle de l’étude portant sur la stratégie de mise en place d’un Plan d’Action et de Gestion des microcentrales hydroélectriques en milieu rural. Il est complémentaire à la réalisation des études de faisabilité et d’avant-projet détaillé pour l’aménagement des microcentrales hydroélectriques et réseaux électriques en République du Congo.

Objectif général

Les présents TDR visent à mettre en place un mécanisme financier pour la viabilité commerciale des activités des réseaux électriques des mini-reseaux des PCH en République du Congo.

Objectifs spécifiques

  • Mettre en place un mécanisme financier relatif aux investissements publics, aux prix fondés sur les coûts réels pour les mini-réseaux fonctionnant à partir des énergies renouvelables ;
  •  Mettre en place les régimes de concession simplifiés et les règles d’octroi de permis adaptés aux coûts et conditions locaux, des droits concernant l’utilisation des terres et de l’eau pour les PCH, des exonérations des droits à l’importation des équipements;
  • Faire bénéficier une assistance technique et renforcer les capacités des agences nationales concernées par le projet (ANER, ARSEL, FDSEL, et les institutions privées).

Résultats attendus

  • Un mécanisme financier relatif aux investissements publics, aux prix fondés sur les coûts réels pour les mini-réseaux fonctionnant à partir des énergies renouvelables est mis en place ;
  •  Les régimes de concession simplifiés et les règles d’octroi de permis adaptés aux coûts et conditions locaux, des droits concernant l’utilisation des terres et de l’eau pour les PCH, des exonérations des droits à l’importation des équipements sont approuvés au niveau national;
  • Les capacités des agences nationales concernées par le projet (ANER, ARSEL, FDSEL, et les institutions privées) sont renforcées à travers une assistance technique.


Duties and Responsibilities

Méthodologie de l’étude

Il est proposé de mettre en place un mécanisme (un régime) axé sur l’octroi d’une aide aux investissements de capitaux, conjugué à des tarifs tenant compte des coûts qui appuie les coûts d’exploitation, de gestion et d’entretien, et finalement un Co-investissement partiel. La viabilité commerciale à long terme est indispensable pour atteindre les objectifs de réduction du CO2. Cette viabilité sera assurée à travers les modalités à développer par le consultant, dont :

  • la réduction des coûts en capital sous-jacents. En optimisant les normes d’ingénierie, en améliorant les pratiques en matière d’approvisionnement et la chaîne d’approvisionnement technologique, et en élaborant un cadre juridique souple et les méthodes d’achats comme décrit dans la Composante 2 du PRODOC ;
  • la fourniture des aides financières pour réduire les coûts en capitaux. Aides à travers la baisse des coûts et des prix facturés des mini-réseaux au bénéfice des consommateurs ou simplement, assurer la viabilité commerciale afin de leur faciliter une couverture électrique qui ne leur serait autrement pas disponible. 
  • Facturer aux consommateurs des prix qui tiennent compte des coûts.

Tâches à effectuer par le consultant :

Le consultant effectuera :

  • une comparaison des instruments financiers dans la région et dans le domaine des mini-réseaux fonctionnant à partir de sources d’énergie renouvelables ;
  • une évaluation de la viabilité financière des projets ;
  • une mise en place d’outils financiers ;
  • Organiser deux ateliers, l’un portant sur les instruments financiers et l’autre portant sur la viabilité financière des mini-réseaux, auxquels doivent participer le MEH, l’ANER, l’ARSEL et le FDSEL ainsi que certaines entités gouvernementales et des institutions privées impliquées dans le domaine.


Competencies

Compétences

Corporate :

  • Démontre l'intégrité en modélisant les valeurs et les normes éthiques des Nations Unies ;
  • Promeut la vision, la mission et les objectifs stratégiques du PNUD ;
  • Affiche la sensibilité et l'adaptabilité de culture, de sexe, de religion, de race, de nationalité et d'âge ;
  • Traite toutes les personnes de façon équitable.

Technique : 

  • Exécuter de façon efficace et efficiente les activités visant l’atteinte des résultats du projet ;
  • Être motivé et démontrer une capacité à poursuivre son développement personnel et à apprendre ;
  • Être capable d’exécuter plusieurs tâches en même temps et de travailler sous pression et sans préavis ;
  • Être familiarisé avec la formulation et la rédaction des projets et/ou programmes de changements climatiques ;
  • Avoir une forte capacitée d’écoute ; 
  • Avoir une capacité à gérer le temps et à respecter les délais ;
  • Disposer d’excellentes capacités rédactionnelles et de production des documents de qualité ;
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Power Point, …) ;
  • Démontrer de bonnes aptitudes en communication écrite et orale en français.

Communication :

  • Excellentes compétences rédactionnelles et de communications orales en français.

Professionnalisme :

  • Aptitude démontrée dans la réflexion analytique ;
  • Excellentes capacités d'organisation, de rédaction et de rapportage ;
  • Capacité de travailler de façon autonome, planifier, hiérarchiser et livrer les produits dans les délais impartis.

Travail en équipe :

  • Ouverture d’esprit et capacité à recevoir/intégrer les feedbacks
  • Capacité à travailler sous pression
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel.


Required Skills and Experience

Qualifications et expériences requises

Éducation : 

  • Diplôme d’études supérieures (au moins Bac+4) en Sociologie, Economie, Droit des Affaires, avec des connaissances en développement des entreprises, gestion des projets ou tout autre domaine équivalent;

Expériences professionnelles : 

  • Avoir au moins sept (7) années d’expérience avérée en matière de développement national de préférence sur la problématique du genre dans les domaines socioéconomiques et d’intégration du genre dans le développement ;
  • Avoir une capacité d’analyse, et de planification stratégique, intégrant notamment, le genre dans les activités socioéconomiques ;
  • Avoir une expérience en gestion des situations ou de projets sensibles au genre ;
  • Disposer d’une bonne maitrise de la langue française et la connaissance des langues locales est un atout ;
  • Avoir une maîtrise de l’outil informatique.
  • Disposer d’excellentes compétences en rédaction et en communication.

Langue : 

  • Parfaite maîtrise de la langue française (écrit et oral et la connaissance des langues locales
  • Familiarité avec l’anglais est un atout.

Informatique : maîtrise des logiciels sous Office. 



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact erecruit.helpdesk@undp.org.

© 2016 United Nations Development Programme