Recrutement d’un consultant National dans le cadre de l’élaboration d’un plan de communication en matière de relèvement post catastrophe


Location : Niamey, NIGER
Application Deadline :01-Mar-21 (Midnight New York, USA)
Time left :5d 11h 29m
Additional Category :Climate & Disaster Resilience
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
05-Mar-2021
Duration of Initial Contract :30 jours calendaires
Expected Duration of Assignment :30 jours calendaires


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

Le Niger fait partie des pays les plus pauvres du monde, l’économie nigérienne est dominée par le secteur primaire. La dernière décennie (2009-2019) a été marquée par une succession de crise sécuritaire, alimentaire, pastorale et nutritionnelle aiguë qui ont affecté plus de la moitié de la population du Niger. Ces crises ont entrainé d’importants mouvements de population (déplacés internes et externes), des déficits agricoles importants et des pertes considérables d’animaux dues au manque de pâturage, aux fortes précipitations et aux inondations. Au Niger, le secteur agricole malgré son importance peine à se moderniser et reste largement tributaire des aléas climatiques. Par ailleurs, la forte croissance démographique (3,9% par an) que connaît le pays accroît la pression sur les ressources foncières avec comme pour conséquence le morcellement continu des exploitations agricoles et l’expansion des cultures sur des terres marginales avec des rendements décroissants.

Depuis quelques années, il a été observé une installation tardive de la saison des pluies dans les différentes zones du pays, dans la plupart des cas, cette situation ne permet pas aux cultures de boucler leur cycle. En outre, d’importantes inondations sont enregistrées chaque année sur l’ensemble du pays (Agadez, Mardi, Diffa et Dosso), y compris dans la vallée du fleuve Niger. Ces inondations ont occasionné des dégâts considérables sur les cultures, le cheptel et les moyens d’existence des ménages dans les différentes régions du pays.

Au vu de la situation qui prévaut au Niger, suite à plusieurs ateliers de formation et de réflexion sur les approches de gestion des risques de catastrophes, il est apparu nécessaire de doter le pays d’un ensemble cohérent d’outils et de démarches susceptibles de rendre plus efficaces et plus participatifs les efforts déployés par le Niger et ses partenaires dans le domaine de la Réduction des Risques de Catastrophes (RRC) et de la Gestion des Catastrophes. Un projet de stratégie nationale de relèvement durable (SNRD) a été élaboré dans ce cadre en Aout 2020 pour servir d’outil d’orientation pour la mise en œuvre de programmes de relèvement post- crise.

Afin d’améliorer la circulation de l’information entre les différents partenaires de la réduction de risques de catastrophe et d’améliorer le processus de prise de décision à l’interne comme à l’externe (en direction des communautés victimes et bénéficiaires des action de réduction des risque de catastrophe) ; le projet de renforcement des capacités pour un relèvement résilient à prévu dans le cadre de ses activités l’élaboration d’un plan de communication visant une meilleur circulation de l’information et de la prise de décision dans le domaine du relèvement au Niger. La stratégie de relèvement Durable a déjà prévu l’avènement d’un plan de communication. C’est ainsi qu’au niveau de la stratégie de relèvement il est prévu que le plan de communication mette en avant l’appropriation de la stratégie par les acteurs intervenants directs ou indirects. Il est prévu aussi que le plan de communication soit prioritairement orientée sur l’information et la sensibilisation des décideurs nationaux, régionaux et locaux, puis en direction de l'administration centrale et déconcentrée, des collectivités territoriales, de la société civile et du secteur privé, des professionnels de la communication et des médias, des éducateurs, des chercheurs, des femmes, de la jeunesse, des PTF, des leaders d'opinion et des autorités coutumières et religieuses, ainsi que les communautés de base en milieu rural et urbain. Comme rapporté ci-dessus le plan de communication tiendra compte des préoccupations déjà émise au niveau de la stratégie de relèvement durable, en plus il tiendra compte des objectifs de la plateforme pour une réduction des risques des catastrophe dont les acteurs seront fortement impliqués au niveau de la stratégie de relèvement durable. Il est en effet impératif que le plan de communication prenne en compte les objectifs de la stratégie auprès des différents acteurs concernés dont notamment la plupart ont été mentionnés ci-dessus. Il faut noter que la stratégie de relèvement ne dispose pas d’un plan de communication propre à elle, il est donc attendu que ce plan de communication fasse effectivement référence à ladite stratégie qui a déjà franchit une première étape (validation au niveau technique) dans son processus de validation. Il est attendu que le consultant qui sera recruté pour l’élaboration du plan de communication tienne compte de la stratégie de relèvement afin de permettre à cette dernière d’avoir un impact positif sur les actions développées dans un cadre plus large qui va au-delà relèvement au Niger pour embrasser l’ensemble du processus de réduction des catastrophes et de promotion d’un développement durable.

C’est dans ce cadre que le bureau PNUD recherche un consultant national pour l’élaboration et la diffusion d’un plan de communication.


Duties and Responsibilities

L’objectif principal recherché à travers cette consultance est d'élaborer un plan de communication  qui tienne compte de la stratégie nationale de relèvement et des objectifs assignés à la plateforme de réduction des risques  de catastrophe.

Plus spécifiquement, le consultant doit :

  1. Définir une vision et des objectifs clairs tenant compte des priorités de relèvement au Niger ;
  2. Identifier le public cible et leur besoin en information ;
  3. Faire mieux connaître aux partenaires de développement, les directives contenues dans la stratégie nationale de relèvement ainsi que les initiatives prévues dans le plan national de relèvement ;
  4. Identifier les approches et outils appropriés pour faciliter la communication entre les différents acteurs du relèvement au Niger
  5. Identifier et valoriser les opportunités de communication à l’endroit des différents acteurs afin de favoriser la prise en compte de la stratégie nationale de relèvement dans les politiques nationales mais aussi au niveau de société civile, des collectivités, du secteur privé, etc.
  6. Proposer des actions de renforcement des capacités des acteurs impliqués dans le relèvement
  7. Le plan de communication sera précédé d’un rapport provisoire décrivant le processus d’élaboration du plan de communication,
  8. Rédiger et proposer au commanditaire un projet de document portant plan de communication en matière de relèvement au Niger ;
  9. Organiser un atelier de validation du projet de plan de communication afin de susciter et recueillir les inputs des différents acteurs et parties prenantes dans le cadre du relèvement au Niger,
  10. Intégrer les inputs des participants à l’atelier de validation et remettre le document final au commanditaire

Résultats attendus

  1. Une vision et des objectifs clairs des efforts d’information et de communication à déployer dans le domaine du relèvement sont définis ;
  2. Le public cible est identifié ainsi que son besoin en information,
  3. Un planning des activités de communication entrant dans le cadre de la stratégie de relèvement est établi pour la durée de trois ans au moins ;
  4. Les approches et outils appropriés de communication pour une meilleure prise en compte de la stratégie de relèvement sont proposés,
  5. Un chronogramme de formation et sensibilisation des acteurs clés institutionnels et organisationnel et communautaire (Ministère, collectivités territoriales, société civile, privé, etc.) est proposé dans la cadre de la popularisation de la stratégie de relèvement ainsi que dans l’élaboration et l’exécution ;
  6. Un rapport provisoire du plan de communication sur le relèvement est rédigé ;
  7. Le plan de communication opérationnel contribuant au renforcement de capacité des acteurs aux efforts de relèvement est proposé
  8. Un atelier de restitution et de validation du plan de communication est organisé et les amendements sont prises en compte dans la version finale du plan de communication ;
  9. Le plan de communication pour un relèvement durable post-crise est validé.


Competencies

  • Engagement à l’égard des valeurs, de la vision et de la mission des Nations Unies ;
  • Excellentes aptitudes interpersonnelles et de communication orale et écrite ;
  • Excellentes aptitudes analytiques, de synthèse, de rédaction et de présentation de documents ;
  • Excellente capacité de facilitation.
  • Créativité, flexibilité et capacité à résoudre les problèmes et trouver des solutions innovantes ;
  • Forte orientation vers le client, les services fournis et l’atteinte de résultats concrets et mesurables ;
  • Capacité à travailler de manière autonome et en équipe ;
  • Aptitude à accepter les contributions, à recevoir des orientations de plusieurs sources et à les intégrer en vue d’aboutir à des résultats consensuels concrets ;
  • Avoir une vision stratégique tout en prêtant l’attention nécessaire aux détails ;
  • Capacité à travailler sous pression et à respecter les délais ; et
  • Capacité à veiller à l’appropriation des services fournis et des systèmes mis en place.
  • Maîtrise parfaite du français écrit et oral ;
  • La connaissance de l’anglais est un atout.


Required Skills and Experience

Education

Le consultant devrait avoir au minimum un master (Bac+5) en communication et plus précisément en communication pour le développement

Expérience

  • Trois (3) à cinq (5) ans d’expérience professionnelle dans la gestion des projets de développement, des projets de réduction de risque de catastrophe avec une composante communication pour un développement durable ;
  • Trois (3) plans ou stratégies de communication élaborée au cours des cinq (5) dernières années,
  • Une Expérience avérée en matière de communication pour le changement et pour un développement durable,
  • Deux (02) missions d’évaluation des besoins post catastrophe incluant la planification et l’élaboration des plan de relèvement socio-économique prenant en compte les besoins spécifiques des communautés cibles ;
  • Une expérience pratique en matière de mise en œuvre d’action de relèvement des communautés vulnérables ;
  • Une bonne connaissance du contexte du Sahel en général et du Niger en particulier est, un atout ;
  • Expérience de travail avec les gouvernements, le système des Nations Unies et les autres PTF;
  • De bonnes connaissances dans le domaine de la réduction des risques de catastrophes en général et du relèvement en particulier.

Langue

  • Maîtrise parfaite du français écrit et oral ;
  • La connaissance de l’anglais est un atout

Composition du dossier (Une offre en un fichier unique incluant la proposition technique et l'offre financière)

Offre technique (Obligatoire) :

  • Une copie des diplômes ;
  • Un CV détaillé ;
  • Une brève description de la méthodologie de travail indiquant les différentes étapes d’atteinte des résultats et le chronogramme (3 pages maximum).
  • Un exemple d’un rapport d’évaluation mené et écrit par le consultant ;
  • Un formulaire P11 des Nations Unies dûment rempli et au moins 3 personnes de référence avec leurs adresses mail.
  • Formulaire : -http://sas.undp.org/Documents/P11_personal_history_form.doc
  • Un plan de travail

NB : Les soumissions incomplètes seront rejetées

Offre financière :

Une proposition financière sur la base d’un montant forfaitaire incluant (les honoraires, et autres frais liés à la mission au Niger). Pour permettre une meilleure appréciation du montant forfaitaire proposé, le consultant doit éclater son montant forfaitaire en indiquant clairement les frais prévus pour les honoraires, les frais de voyages et ceux affectés aux indemnités journalières/perdiems.

Evaluation:

Les consultants individuels seront évalués comme suit :

Diplômes (Bac + 5 ans) en communication (20 points)

Trois (3) à cinq (5) ans d’expérience professionnelle dans la gestion des projets de développement, des projets de réduction de risque de catastrophe avec une composante communication pour un développement durable ( 10 points)

Trois (3) plans ou stratégies de communication élaborée au cours des cinq (5) dernières années (10 pints)

Une Expérience avérée en matière de communication pour le changement et pour un développement durable (5 points)

Deux (02) missions d’évaluation des besoins post catastrophe incluant la planification et l’élaboration des plan de relèvement socio-économique prenant en compte les besoins spécifiques des communautés cibles (10 points)

Une expérience pratique en matière de mise en œuvre d’action de relèvement des communautés vulnérables (5 points)

De bonnes connaissances dans le domaine de la réduction des risques de catastrophes en général et du relèvement en particulier (10 points)

Expériences de travail avec le gouvernement, les PTF ou le système des Nations Unies (5 points)

Méthodologie de travail (25 points)

Analyse cumulative

En utilisant cette méthode d’évaluation pondérée, un contrat sera attribué au consultant individuel dont l’offre a été évaluée et déterminée comme étant, à la foi:

Efficace/conforme/acceptable, et
Comme ayant reçu le score le plus élevé, déterminé à partir d’un ensemble prédéfini de critères techniques et financiers pondérés, spécifiques à la demande.
Poids des critères techniques:70%
Poids des critères financiers:30%

Critères d'évaluation:

les candidats seront évalués sur la base des critères suivants:

Seuls les candidats qui obtiennent un minimum de 70 sur 100 points seront pris en compte pour l’évaluation financière.

Les demandes de clarifications peuvent etre envoyées à l'adresse suivante:  ne.procurement.team@undp.org  

Les candidatures feminines sont encouragées.



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact erecruit.helpdesk@undp.org.

© 2016 United Nations Development Programme