Consultant National pour l'évaluation finale du Projet Décentralisation et Gouvernance Local Inclusive Durable Inclusive


Location : Bamako, MALI
Application Deadline :21-May-21 (Midnight New York, USA)
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
French  

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

Depuis 2012, le Mali connaît une crise multidimensionnelle. Cette crise a mis en lumière les faiblesses de son système de gouvernance et s’est traduite par la fragilisation des institutions politiques et des administrations publiques du pays. Les infrastructures économiques et sociales ont été sérieusement dégradées ; l’autorité de l’État a été affaiblie et la redevabilité des institutions locales et des élus a été ébranlée.
Ainsi, un Accord de Paix et de Réconciliation Nationale a été signé le 15 mai 2015 et parachevé le 20 juin 2015. Il accorde une place très importante à la décentralisation comme cadre et outil de mise en œuvre de la libre administration des collectivités territoriales du Mali.
Pour continuer de soutenir les efforts des autorités nationales en matière de gouvernance, les Nations-Unies se sont engagées à travers la signature du Plan Cadre Intégré des Nations-Unies pour l’Assistance au Développement (UNDAF 2015-2019). 
Dans le même sens, le Luxembourg, dans le cadre de son Programme Indicatif de Coopération avec le Mali pour la période 2015 – 2021 a marqué son accord pour appuyer le gouvernement du Mali dans ses efforts notamment dans le secteur de la gouvernance. 
Ainsi, le PNUD, à travers le financement de la Coopération Luxembourgeoise a mis en place en 2016 “le Projet Décentralisation et Gouvernance locale inclusive et durable” pour la période 2015–2021. Il vise à : 

  • Apporter une réponse stratégique à la promotion du développement économique régional notamment par le renforcement des capacités des Collectivités Territoriales cibles de la Région de Ségou (Ségou, San, Tominian, Bla) et de la Région de Sikasso (Yorosso) ; 
  • Délivrer des services publics de base, l’amélioration de leurs capacités ;
  • Mobiliser les ressources financières, et ceci dans le respect des principes de bonne gouvernance.

Le projet a démarré en 2016 pour une période de quatre ans. Il a connu deux extensions ayant permis la réalisation des activités jusqu’en avril 2021. 

 


Duties and Responsibilities

Méthodologie, approche et durée de l’évaluation:

L’évaluation sera conduite par un Consultant national. Il doit recourir l’ensemble des outils disponibles pour collecter et analyser les informations pertinentes pour l’étude qui sera en particulier basée sur :

  • La revue et l’étude de la documentation ;
  • Les rencontres et entretiens avec les acteurs concernés, les partenaires, les personnes-ressources (en ligne ou par téléphone au besoin) ;
  • Les techniques participatives ou toutes autres méthodes de collecte de l’information pertinente y compris l’administration de questionnaires individuels ou de groupe ;
  • L’exploitation et l’analyse des informations collectées en vue de la production du rapport.
  • La mission travaillera en étroite collaboration avec le bureau pays du PNUD, les services techniques du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation et plus particulièrement la Direction Générale des Collectivités Territoriales ; et les autres partenaires techniques et financiers impliqués. Elle aura également à s'entretenir avec les bénéficiaires sur le terrain.

Les documents suivants seront mis à la disposition de la mission :

  • Document cadre de politique Nationale de Décentralisation (DCPND) ;
  • Document de projet ;
  • Rapports et documents produits ;
  • Documents produits par le projet (rapports d'activités et rapports de mission sur le terrain) ;
  • Documents permettant d’apprécier les aspects relatifs à la gestion financière et aux procédures de programmation et de suivi.
  • La consultation s’étalera sur une période de seize (16) jours incluant la période de préparation du rapport. La durée de l’évaluation sera répartie suivant la proposition de chronogramme en annexe qui sera discutée sur la base de la méthodologie et du plan de travail proposé par le consultant au démarrage de l’évaluation dans un rapport préliminaire qui sera validé par le comité en charge de l’évaluation.

Produits attendus de l’évaluation :

  • L’évaluation couvrira les différentes composantes du projet, et portera spécifiquement sur la vérification de l’atteinte des résultats (produits, effets et impacts) attendus pour chaque composante. 

Sur cette base, les produits attendus/livrables de l’évaluation comportent les éléments suivants :

  • Un Rapport initial d’évaluation (Inception Report) détaillant la méthodologie de l’évaluation incluant la collecte de données et autres outils et méthodes qui seront utilisés dans le cadre de l’évaluation. Il comportera le chronogramme détaillé. Le rapport initial qui offre, entre autres, une opportunité de vérifier que les consultants partagent la même compréhension de l’évaluation que le commanditaire ;
  • Un Rapport provisoire de l’évaluation : un rapport provisoire sera soumis au commanditaire et comprendra les conclusions préliminaires ainsi que des recommandations après les rencontres et entretiens avec les acteurs concernés, les partenaires techniques et financiers et les personnes-ressources. Les commentaires et autres amendements consolidés seront transmis par le PNUD à l’équipe en charge de l’évaluation ;
  • Un Rapport final d’évaluation : Après la validation, et intégration des commentaires, la version finale du rapport, en format électronique et en quatre (4) copies hard sera transmise au commanditaire (PNUD) avec les différentes recommandations établies selon l’ordre de priorité et une indication sur leur éventuelle mise en œuvre dans le cadre de projet similaire. Il comportera obligatoirement un résumé, une analyse des conclusions et des recommandations ainsi qu’une section sur la méthodologie et en annexes, les termes de référence de l’évaluation, la liste des personnes et structures rencontrées ainsi que les références bibliographiques. Le rapport devra être conforme avec le canevas des rapports d’évaluation défini à l’annexe 2;
  • Le Consultant devra faire une présentation PowerPoint en français résumant les principaux constats et recommandations issus du rapport d’évaluation pour la réunion de restitution avec le le chef cluster Gouvernance, le chef de projet Décentralisation et la DGCT.

 


Competencies

  • Très bonne maitrise de la langue française. 
  • Qualités relationnelles.
  • Très bonne connaissance des défis dans le cadre de la communication institutionnelle.
  • Capacité avérée à planifier, organiser et mettre en œuvre efficacement des activités liées à une stratégie de communication.
  • Grande capacité à coordonner et à travailler en équipe. 
  • Excellente capacité d’écoute et excellente aptitude à communiquer, oralement et à l’écrit.
  • Une expérience au Mali ou dans la région sera un atout. 


Required Skills and Experience

Education:

  • Au minimum un diplôme du niveau maîtrise (Bac+4) au moins en sciences politiques, économiques, sociales, juridiques, administration ou disciplines connexes.

Experience:

  • Avoir 10 ans d’expérience dans le domaine de la gouvernance avec une connaissance approfondie sur les questions liées à la décentralisation, à la gouvernance, à la paix /cohésion sociale ;
  • Une expérience dans l’évaluation des processus de gouvernance et de décentralisation ;
  • Une expérience dans l’élaboration, la mise en œuvre et/ou l’évaluation de projets/programmes de développement ;
  • Une bonne connaissance de l'environnement social, politique et juridique du Mali ;
  • Démontrer une connaissance adéquate des méthodes d’évaluation et de suivi des projets de développement en général et du PNUD en particulier ;
  • Une expérience avec le PNUD ou une autre agence des Nations Unies serait un atout.

Langue:

  • Maitrise du français;
  • La connaissance de l'anglais est un atout.

PRODUITS LIVRABLES:

  • Un Rapport initial d’évaluation (Inception Report) détaillant la méthodologie de l’évaluation incluant la collecte de données et autres outils et méthodes qui seront utilisés dans le cadre de l’évaluation. Il comportera le chronogramme détaillé. Le rapport initial qui offre, entre autres, une opportunité de vérifier que les consultants partagent la même compréhension de l’évaluation que le commanditaire ;
  • Un Rapport provisoire de l’évaluation : un rapport provisoire sera soumis au commanditaire et comprendra les conclusions préliminaires ainsi que des recommandations après les rencontres et entretiens avec les acteurs concernés, les partenaires techniques et financiers et les personnes-ressources. Les commentaires et autres amendements consolidés seront transmis par le PNUD à l’équipe en charge de l’évaluation ;
  • Un Rapport final d’évaluation : Après la validation, et intégration des commentaires, la version finale du rapport, en format électronique et en quatre (4) copies hard sera transmise au commanditaire (PNUD) avec les différentes recommandations établies selon l’ordre de priorité et une indication sur leur éventuelle mise en œuvre dans le cadre de projet similaire. Il comportera obligatoirement un résumé, une analyse des conclusions et des recommandations ainsi qu’une section sur la méthodologie et en annexes, les termes de référence de l’évaluation, la liste des personnes et structures rencontrées ainsi que les références bibliographiques;
  •  Le rapport devra être conforme avec le canevas des rapports d’évaluation défini à l’annexe 2;
  • Le Consultant devra faire une présentation PowerPoint en français résumant les principaux constats et recommandations issus du rapport d’évaluation pour la réunion de restitution avec le le chef cluster Gouvernance, le chef de projet Décentralisation et la DGCT.

EXIGENCES EN MATIERE DE SUIVI/RAPPORTS:

  • La présente évaluation est conduite conformément aux principes mis en avant dans les « Directives éthiques pour l’évaluation » de l’UNEG. Elle décrit les problèmes essentiels abordés dans l’élaboration et l’exécution de l’évaluation, y compris l’éthique d’évaluation et les procédures permettant de sauvegarder les droits et la confidentialité des personnes fournissant les informations, par exemple : mesures pour garantir la conformité avec les codes juridiques régissant les zones telles que :
  • Les dispositions pour collecter et rapporter les données, particulièrement les autorisations nécessaires pour interviewer ou obtenir des informations au sujet de l’application des textes régissant la décentralisation dans les collectivités territoriales bénéficiaires, la bonne gouvernance, de la redevabilité  ; 
  • Les dispositions permettant de stocker et de garder la sécurité des informations collectées et protocoles permettant de garantir l’anonymat et la confidentialité.

Niveau d'études

  • 10 points maximum 
  • 10 pts - Doctorat ;
  • 5 pts - Spécialisation/Maîtrise ;
  • 3 pts - Licence} .

Expérience professionnelle pertinente

  •  40 points maximum;
  • (40 pts - 10 ans et plus ; 30 pts - 7-9 ans ; 20 pts - 5-6 ans ; 10 pts - 3-5 ans) ;
  • Compétences linguistiques - 5 points maximum 
  • {5 pts - anglais et russe ; 3 pts - uniquement russe} ;
  • Autres exigences - 15 points max.
  • Score technique maximum disponible - 70 points.

METHODE D'EVALUATION (UNE SEULE OPTION DOIT ETRE CHOISIE) :

  • Prix le plus bas et offre techniquement conforme;
  • L'attribution du marché est faite au titulaire dont l'offre a été évaluée et déterminée comme étant les deux :
  • Réactif/conforme/acceptable (respectant pleinement les termes de référence fournis), et
  • Offrant le prix/coût le plus bas

OU 

Analyse cumulative: 

  • L'attribution du contrat est faite au titulaire dont l'offre a été évaluée et déterminée comme :
  • réactif/conforme/acceptable, et
  • avoir obtenu la note cumulative la plus élevée parmi un ensemble prédéterminé de critères techniques et financiers pondérés spécifiques à la demande de propositions;
  • Poids des critères techniques : 70%;
  • Poids des critères financiers : 30%;
  • Seuls les candidats ayant obtenu un minimum de 70 % de la note technique maximale disponible (49 points) seront pris en compte pour l'évaluation financière;
  • Le nombre maximum de points attribués à la proposition financière est attribué à la proposition de prix la plus basse et sera égal à 30.

Toutes les autres propositions de prix seront évaluées et se verront attribuer des points, selon la formule ci-dessous :

  • 30 points [nombre maximum de points disponibles pour la partie financière] x [prix le plus bas de tous les prix proposés parmi les offres recevables] / [prix évalué].
  • La proposition qui obtient le score cumulé le plus élevé après addition du score de la proposition technique et de la proposition financière sera considérée comme l'offre la plus conforme et se verra attribuer un contrat.



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact erecruit.helpdesk@undp.org.

© 2016 United Nations Development Programme