Recrutement d’un consultant national chargé de l’élaboration d’un plan de communication, de la capitalisation des leçons apprises et la stratégie de généralisation du projet sur la territorialisation des ODD


Location : Dakar, SENEGAL
Application Deadline :01-Jul-21 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Sustainable Development and Poverty Reduction
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :National Consultant
Languages Required :
French  
Starting Date :
(date when the selected candidate is expected to start)
12-Jul-2021
Duration of Initial Contract :100 jours étalés sur 06 mois

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

La ligne de mire de la Stratégie numérique SN 2025, à travers une transformation digitale du pays, formule de façon forte, des solutions innovantes pour la prise en compte des problématiques à fort impact socio-économique, tels que la facilité des démarches administratives et l’accès rapide à l’information gouvernementale au niveau des territoires. Cette stratégie incarne l’ambition du Sénégal de maintenir une position leader innovant, en s’appuyant sur le numérique comme catalyseur, pour une transformation structurelle de l’économie nationale et s’inscrire dans la société du savoir et de la connaissance, de manière inclusive et durable.

Dans ce prolongement, le gouvernement du Sénégal a lancé un ambitieux programme, dénommé « Smart Sénégal » qui permettra de corriger la fracture numérique et de renforcer les dispositifs d’accès au service public existants dans des secteurs prioritaires du PSE à travers cinq (05) projets identifiés : Safe City, Câble sous-marin, Smart Éducation, Smart Territoires et Commercial Wifi. L’une des externalités du Projet Smart Territoires, est la construction et l’aménagement de locaux dénommés Espaces « Sénégal Services (ESS) » dans tous les départements du pays, soit un total de 45 maisons numériques. 
L’accompagnement du PNUD pour l’opérationnalisation des ESS se lit à travers la définition d’un modèle de gouvernance, l’acquisition d’équipements complémentaires, l’appui l’amélioration de la qualité de l’accueil, le renforcement des capacités des agents, entre autres. Ces résultats enregistrés pourront valablement servir à la mise en place d’espaces citoyens au niveau des communes pilotes.
Pour une meilleure prise en compte des différents acquis cités supra, la composante E-Territoire portée par l’Agence de Développement Local (ADL), conformément aux axes développés dans le Projet d’appui à la gouvernance numérique (PAGNUM), exécuté par le PNUD en partenariat avec le Ministère de l’Économie numérique et des Télécommunications, clarifie le rôle et la portée du numérique au sein des territoires.
Le contexte de mise en œuvre de la réforme dénommée « Acte III de la décentralisation » est ouvert à des innovations majeures au sein des collectivités territoriales. Cette réforme doit rapprocher l’administration des administrés en augmentant leur niveau de satisfaction par rapport au service public.
A cet effet, le numérique s’impose comme un axe indispensable à la modernisation des collectivités territoriales qui conforte l’esprit même de la décentralisation « rapprocher les citoyens de leur administration ».

A tout point de vue, le numérique apparaît comme un instrument de modernisation et d’efficacité des collectivités territoriales. En vérité, le développement du numérique impose progressivement aux collectivités territoriales de revoir le mode d’accès à leurs services. La mise en place d’une administration réorganisée et connectée contribue à dématérialiser les procédures, à améliorer la productivité avec une réduction des couts et des délais des transactions avec la généralisation de la télé-procédure. En effet, avec la dématérialisation, il s’agit d’accélérer et de simplifier les échanges de données en privilégiant le « zéro papier » et d’améliorer la qualité du service rendu à l’usager.

Les collectivités territoriales gagneraient mieux à numériser les grands registres des personnes physiques comme l’état civil et à dématérialiser les autres documents administratifs qu’elles délivrent au quotidien comme les justificatifs de domicile. Par ailleurs, l’utilisation du numérique pourra améliorer la collecte des données fiscales en vue d’assurer un meilleur rendement des impôts locaux. L’ouverture de portails électroniques pour mettre en ligne les délibérations, les schémas d’aménagement et les documents budgétaires pour une meilleure information des citoyens. De plus, la dématérialisation de la commande publique avec l’accès aux appels d’offres des collectivités territoriales sera une révolution de l’information par le renforcement de la transparence dans la passation des marchés publics des collectivités territoriales. La réalisation de démarches en ligne présente des avantages, parmi lesquels le gain du temps et la disparition de la contrainte horaire, au-delà de la transparence et de la gestion participative des collectivités territoriales.

Cependant, des disparités importantes demeurent entre les collectivités territoriales qui manquent de ressources et de compétences nécessaires pour s’engager activement dans la numérisation intégrale. Si la numérisation revêt de multiples intérêts pour les Collectivités Territoriales, les obstacles à lever demeurent significatifs. Des efforts sont encore attendus de l’Etat pour combler le fossé séparant ses services administratifs de ceux des collectivités territoriales dans l’utilisation du numérique y compris l’accès équitables des CT à la connectivité. 

C’est pourquoi, le PNUD accompagne l’Etat du Sénégal pour engager des processus à enjeux territoriaux multiples : il s’agit de la mise en place d’un schéma directeur national numérique des territoires et de plans de numérisation, mais aussi de la promotion de l’entreprenariat digital chez les jeunes et les femmes dans les communes pilotes de Bargny, Mont-Rolland et Sandiara. Ce travail à valeur pédagogique, requiert une mobilisation de l’information, des données techniques et opérationnelles, bref un faisceau d’acteurs et de données à formater, capitaliser et diffuser, dans une perspective de généralisation.

A cet effet, il est opportun de documenter le processus, de recueillir les écueils et succès pour tirer les enseignements et bonnes pratiques, développer des boites à outils, et partager les documents. Fort de tout ce qui précède, les présents termes de référence sont élaborés.

OBJECTIF GENERAL 

L’objectif majeur de cette consultation est d’appuyer la mise en œuvre du projet territorialisation des ODD notamment au niveau du volet « communication, gestion des connaissances et stratégie de généralisation dans les communes pilotes de Bargny, Mont-Rolland et Sandiara.

OBJECTIFS SPECIFIQUES  

De manière spécifique, il s’agira de : 

- Proposer un plan de communication commun aux trois communes pilotes recouvrant les niveaux institutionnels et de développement indiquant de manière détaillée :   

o Les outils de communication pertinents et innovants de promotion du digital et de l’employabilité des jeunes et des femmes dans les territoires qui mobilisent la communauté et les décideurs ;  

o Les actions de communication pour une bonne information des territoires sur les processus engagés avec l’appui du PNUD dans leurs territoires respectifs, tout en précisant les axes suivants : 

o La planification des actions prioritaires ;

o L’identification des principales parties prenantes (cibles et autres acteurs) ainsi que la définition de leurs rôles et responsabilités ; 

o Le dispositif de pilotage institutionnel et technique ; 

o La définition d’indicateurs pertinents pour mesurer l’adhésion des différentes cibles ; 

o Un cadre budgétaire de mise en œuvre des actions proposées ;

o Le calendrier d’exécution.

- Proposer un livret de capitalisation des processus issus de la mise en place d’un schéma directeur national numérique des territoires et de plans de numérisation, mais aussi de la promotion de l’entreprenariat digital chez les jeunes et les femmes dans les communes pilotes de Bargny, Mont-Rolland et Sandiara. A cet effet, il s’agira de prendre en charge les aspects ci-dessous : 

o la validation des objets de capitalisation avec le PNUD ;

o la systématisation, la formalisation et la documentation de toute la démarche et les bonnes pratiques issues de la mise en œuvre des processus cités supra ;

o la rédaction du document de capitalisation traitant des différents objets validés.

- Proposer une stratégie de généralisation de l’expérience vécue dans les 03 communes pilotes en matière de promotion du numérique dans les collectivités territoriales.

- Participer à quelques évènements majeurs (au moins 04) du projet qui se dérouleront au niveau des 03 communes pilotes (Bargny, Sandiara, Montrolland) : i) atelier d’échanges sur le diagnostic des potentialités économiques et la définition d’une politique d’emploi ; ii) atelier d’échanges sur l’élaboration d’un schéma numérique ; iii) atelier d’échanges sur la promotion de l’entreprenariat digital des jeunes et des femmes ; iv) mise en place d’une plateforme d’informations sur les dynamiques et principales initiatives de la communes ; (v) processus d’intégration des ODD dans la planification locale et /ou autres préalablement identifiées avec le PNUD.

- Par ailleurs, le consultant, au cours de sa mission, pourra prodiguer des conseils stratégiques, en concertation avec la responsable communication du PNUD, au Community manager chargé de communiquer et partager les informations du projet à travers les réseaux sociaux.

NB : il convient de noter que les frais liés aux missions de terrain (hébergement, transport) seront à la charge du consultant qui devra les intégrer dans sa proposition financière. 

RESULTATS ATTENDUS 

Les principaux résultats attendus sont : 

? Un plan de communication élaboré et mis en œuvre ;

? Un livret de capitalisation de la démarche et du processus est élaboré et validé ;

? Une stratégie de généralisation de l’expérience au niveau des autres territoires est mise en place.


Duties and Responsibilities

Le consultant sera amené à travailler, en étroite collaboration, avec les acteurs suivants :

• Ministère en charge des Collectivités territoriales notamment l’Agence de développement local (ADL) ;

• Ministère en charge de l’Économie numérique et des Télécommunications (Direction des Télécommunications, Cellule d’Études et de Planification) ;

• Maires et techniciens des communes pilotes ;

• Union des Associations d’élus locaux. 

Le projet d’appui à la territorialisation des ODD vise, en effet, une transformation digitale pour l’amélioration de la qualité des services publics locaux, mais aussi par la promotion de l’entreprenariat et d’emplois durables au profit des jeunes et des femmes. le projet vise à promouvoir :

- Le développement/renforcement de solutions digitales innovantes et concrètes pour dynamiser la localisation des politiques publiques axées sur la réduction des inégalités d’accès aux services et droits des citoyens ;

- Des solutions numériques pour stimuler le développement productif local, améliorer la valeur ajoutée des entrepreneurs locaux et des initiatives productives petites/très petites et familiales et informelles,

- Des solutions numériques pour stimuler la productivité locale et promouvoir la création d’emplois pour les femmes et les jeunes

CONCERNANT L’ELABORATION DU PLAN DE COMMUNICATION :

Les activités du Consultant se dérouleront suivant les étapes ci-après :

• Réunion préparatoire et la revue documentaire

• Finalisation outils et calendrier de collecte

• Diagnostic et élaboration du Plan de communication y compris les messages

• Atelier de validation

• Finalisation du Document intégrant les observations

• Transmission Rapport final

• Accompagnement de la mise en œuvre du plan de communication 

B- CONCERNANT L’ELABORATION DU DOCUMENT DE CAPITALISATION ET LA STRATEGIE DE GENERALISATION DU PROJET :

Les activités du Consultant se dérouleront en 3 étapes : (i) revue documentaire et collecte de données pour s’enquérir des bases de travail des différents processus, (ii) rencontre et échange avec les acteurs nationaux et territoriaux, (iii) écriture et réécriture des thématiques visées, et (iv) validation et impression des documents.

Au titre de la « validation des thématiques de capitalisation » : 

Après signature du contrat de prestation, le Consultant mènera, entre autres, les tâches suivantes :

• Stabiliser avec le PNUD, les objectifs de l’exercice de capitalisation ;

• Valider les thématiques de capitalisation en lien avec les motivations associées à l’exercice, en s’appuyant sur la documentation existante et les échanges avec les acteurs territoriaux et institutionnels. 

• Elaborer/proposer des outils de capitalisation

• Elaborer une démarche méthodologique inclusive pour la conduite de l’exercice (associer toutes les parties prenantes)

Au titre de la « systématisation, la formalisation et la documentation de toute la démarche et les bonnes pratiques issues de la mise en œuvre des différents processus » : 

Le Consultant mènera, entre autres, les tâches suivantes : 

• La description des différentes étapes des objets visés et la valorisation des bonnes pratiques des processus visés ;

• L’analyse des contenus des différents rapports et leur cohérence avec les documents stratégiques élaborés au cours des différents processus ;

• La proposition d’encadrés et d’outils permettant de faciliter la compréhension des thèmes développés ; 

• La présentation, description et analyse des différents objets de capitalisation.

Au titre de la « rédaction du document de capitalisation traitant des objets visés » : 

Le Consultant mènera les tâches suivantes :  

• La rédaction du document de capitalisation 

• La présentation du draft de document de capitalisation devant un Comité technique.

• La prise en compte de toutes les suggestions avant la finalisation du document.

Au titre de la stratégie de généralisation du projet 

Il importe de noter que l’intervention au niveau des 03 communes pilotes nécessitera une stratégie de généralisation pour passer à l’échelle. 

 Le consultant mènera les principales tâches suivantes :

• Proposer une stratégie de transfert de connaissances et de compétences en précisant le rôle des principaux acteurs (élus, techniciens, personnes clés ayant joué un rôle important dans la mise en œuvre des activités de territorialisation des ODD/numérique), les modalités de transfert et de partage des informations et connaissances ;

• Promouvoir l’intelligence collective, dans la démarche, afin de faire participer les acteurs clés ;

• Proposer un document de sortie et de mise à l’échelle (décrire le modèle de réplicabilité, déterminer le nombre et type de communes qui peuvent s’inspirer de l’expérience qui va être capitalisée, proposer une stratégie de mobilisation de ressources (communes/départements ; secteur privé, PNUD, autres partenaires)

Tout au long de l’exécution du contrat, le consultant a l’obligation de tenir informé le PNUD du bon déroulement de la mission et de tout problème identifié ou rencontré pouvant mettre en péril le bon déroulement de sa mission.

Livrables 

Aux termes de chaque étape, le consultant devra remettre, au PNUD, les livrables, en français qui seront validés par le PNUD, notamment : 

- Une note méthodologique et de cadrage de la mission avec un chronogramme détaillé ;

- Un document de plan de communication ; 

- Un livret de capitalisation et de généralisation des interventions qui promeuvent les politiques de l’emploi et le digital à l’échelle des territoires.

Jalons de paiement 

Livrables Délais/jours max Jalons

01. Une note d’orientation méthodologique de cadrage avec un chronogramme détaillé, 05 jours,  20%

02. Un Plan de communication conformément à la méthodologie proposée dans les TDR, 30 jours,  35%

03. Un rapport de capitalisation et une stratégie de généralisation des différents processus, 65 jours,  45%


Competencies

COMPÉTENCES REQUISES

Compétences techniques :

• Très bonne connaissance de la politique de décentralisation au Sénégal avec une expérience, d’au moins, 15 ans dans le domaine ; 

• Très bonne connaissance de la communication et de la capitalisation des expériences avec les collectivités territoriales, avec une expérience, d’au moins, 07 ans en formulation de stratégie de communication ;

• Très bonne expérience dans le domaine du renforcement des capacités des acteurs locaux, avec une expérience, d’au moins 5 ans ;

• Expérience d’au moins 07 ans, en gestion de projets et programmes exécutés par les partenaires techniques et financiers ainsi que ceux mis en œuvre par l’Etat ;

• Très bonne maîtrise de la gestion axée sur les résultats ; 

• Bonne connaissance des enjeux du digital et des outils digitaux sera un atout ;

De plus, le consultant devra avoir les autres compétences ci-après:

Compétences de base

• Bonne capacité de communication verbale et écrite en français. La connaissance de l’anglais sera un atout ;

• Engagement, disponibilité, souplesse ;

• Apte à travailler avec différentes institutions publiques, les maires, les Partenaires Techniques et Financiers et les institutions non gouvernementales ; 

• Maîtrise des outils informatiques ;

• Démontre son intégrité à travers le respect des valeurs et standards d’éthique des Nations Unies ;

• Adopte une attitude énergique, positive, constructive dans l’approche du travail ;

• Dispose d’une capacité à conduire un processus de capitalisation et de rapportage ;

• Agit positivement sur les attitudes et les comportements et répond positivement aux feedbacks. Est apte à accepter les critiques et volontaire pour intégrer des observations constructives.

Partage des connaissances

• Promeut la gestion des connaissances et le partage d’expériences ;

• Travaille activement pour son développement personnel et l’amélioration continue de ses connaissances et appliquer les nouvelles compétences basées sur la gestion axée sur les résultats.

Travail en équipe

• Est apte à travailler en équipe et sous pression, en restant serein et en gardant une bonne humeur, quelle que soit la situation ;

• Ales aptitudes à établir des relations de travail efficaces, dans un cadre multinational, multiculturel et pluriethnique, en faisant preuve de tact et de respect de la diversité.

Communication

• A une bonne capacité de communication orale et écrite ;

• Est ouvert aux changements et capable de gérer les situations complexes ;

• A des connaissances solides des Technologies de l’information et de la Communication.

Innovation : capacité à faire fonctionner des idées nouvelles et utiles 
Leadership : capacité à persuader les autres de suivre et génère l'engagement, l'enthousiasme et l'excellence chez les autres
Gestion des personnes : capacité à améliorer les performances et la satisfaction et à modéliser la pensée et l'action indépendantes
Communication : capacité à écouter, adapter, persuader et transformer. Synthétise les informations pour communiquer une analyse indépendante
Livraison : capacité à faire avancer les choses tout en faisant preuve d'un bon jugement ; savoir répondre aux objectifs et aux critères de qualité pour la livraison de produits ou de services

 


Required Skills and Experience

Formation

• Une formation diplomante de master en décentralisation, sciences sociales, planification ou similaires 

Expérience

• Expérience avérée, d’au moins, 05 ans dans le domaine de la communication avec les collectivités territoriales et de la capitalisation des projets ou initiatives de développement.

• Expérience avérée, d’au moins, 05 ans dans le domaine du renforcement des capacités des collectivités territoriales.

• Expérience, d’au moins, 05 ans dans l’appui aux collectivités territoriales, plus particulièrement dans l’organisation et la performance des municipalités 

• Expérience avérée (5 minimum) dans la rédaction de plans de travail opérationnels et de formulation de documents stratégiques, notamment les stratégies de communication 

• Avoir une bonne expérience dans l’élaboration des études similaires d’envergure nationale

• Maîtrise de l’informatique, des logiciels standards.

Langues

• En plus du français, la maitrise de l’anglais sera un atout afin de pouvoir participer virtuellement à des rencontres d’échanges avec des participants anglophones qui souhaitent échanger sur l’expérience du projet.

Critères de sélection

Formation 05 Points

  • Avoir un diplôme d’au moins un master en décentralisation, sciences sociales, planification ou similaires (05 points)

Expérience pertinente du candidat pour la mission 55 POINTS

  • Très bonne connaissance de la politique de décentralisation au Sénégal avec une expérience, d’au moins, 15 ans dans le domaine (10 points)
  • Très bonne connaissance de la communication et de la capitalisation des expériences avec les collectivités territoriales, avec une expérience, d’au moins, 07 ans en formulation de stratégie de communication (20 points)
  • Très bonne expérience dans le domaine du renforcement des capacités des acteurs locaux, avec une expérience, d’au moins 5 ans (10 points)
  • Expérience d’au moins 07 ans, en gestion de projets et programmes exécutés par les partenaires techniques et financiers ainsi que ceux mis en œuvre par l’Etat (05 points)
  • Très bonne maîtrise de la gestion axée sur les résultats (05 points)
  • Bonne connaissance des enjeux du digital et des outils digitaux sera un atout (05 points)

Conformité du plan de travail et de la méthode proposée 40 POINTS

  • Exhaustivité de l’offre par rapport aux critères proposés dans les TDRs (05 points) 
  • Pertinence de la méthode proposée (05 points)
  • Organisation proposée pour la mission (15 points)
  • Cohérence du plan de travail (délai et plan de travail) (10 points)
  • Innovations introduites dans la démarche et l’approche (05 points)

Les dossiers de soumission comprennent une proposition technique et une proposition financière. 
La proposition technique sera évaluée suivant des critères suivants conformément avec les termes de référence. Elle devra inclure une lettre de motivation expliquant pourquoi il/elle pense qu’il/elle est le/la plus indiqué/e pour le travail ; un CV personnel incluant l'expérience de projets similaires et une description de missions similaires réalisées. L’offre financière devra être une proposition financière sous forme de montant forfaitaire incluant les honoraires du consultant.

Dans sa proposition technique, le consultant proposera la méthodologie qu’il estime la mieux appropriée à la conception et à l’atteinte des résultats. Le consultant prendra en charge ses propres déplacements (transport, hébergement) sur le terrain lors de sa participation à quelques activités dans les communes pilotes (suivi mise en place espaces citoyens, suivi mise en place espaces emplois, validation schémas numériques, activités sur l’entreprenariat digital, etc.) Toutefois, la démarche de réalisation de la mission sera précisée en mentionnant :

• Les phases de réalisation des travaux ;

• Les modalités de mise en œuvre de la méthodologie proposée ;

• Le chronogramme détaillé des travaux.

L’évaluation des offres se déroulera en deux temps. L’évaluation de la proposition technique avant l’ouverture et la comparaison de la proposition financière ensuite. 

Seules les candidatures ayant obtenu une note technique au moins égale à 70 points sur le total des 100 points seront retenus pour une analyse financière. La méthode d’évaluation qui sera utilisée est celle du meilleur rapport qualité/prix (score combiné)
Les offres seront évaluées selon une méthode qui associe plusieurs évaluations – la formation et l’expérience dans des fonctions similaires compteront pour 70 pour cent et le tarif proposé comptera pour 30 pour cent de l’évaluation totale.

Le consultant sera rémunéré sur la base de la proposition finale acceptée et des règles et règlements des Nations Unies. Les paiements seront effectués après achèvement et / ou soumission satisfaisante des résultats attendus.
Les candidats sont invités à postuler en ligne à l’adresse suivante : http://jobs.undp.org, au plus tard le 01er Juillet 2021.

NB : Le système ne permettant pas de joindre plusieurs fichiers à la fois, l’offre technique et l’offre financière devront être envoyées à l’adresse suivante: senegal.procurement@undp.org



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme