Consultant(e) international(e) en Planification stratégique et évaluation – chef de mission



Advertised on behalf of :

Location : Home Based, TUNISIA
Application Deadline :29-Jun-21 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Gender Equality
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :International Consultant
Languages Required :
English   French  
Duration of Initial Contract :3 Mois
Expected Duration of Assignment :40 jours ouvrables

UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


Background

Avec l’adoption du plan d'action national pour l'institutionnalisation et l'intégration du genre (20162020),la Tunisie a réaffirmé son adhésion aux standards internationaux des droits humains et, y compris, ceux relatifs aux droits des femmes inscrits dans la résolution 1325. A cet effet, le pays s’est engagé dans l’élaboration d’un plan d'action national (PAN) pour la mise en œuvre de la résolution du Conseil de sécurité 1325 « femmes, paix et sécurité » et les résolutions annexes. Ce plan d’actions PAN - 1325, ratifié le 08 août 2018 par le Conseil des ministres, reflète la volonté du gouvernement tunisien à promouvoir la consolidation de la paix et la cohésion sociale de manière inclusive ainsi que son engagement envers l’autonomisation des femmes et l’égalité de genre dans la promotion de la paix.

Le PAN, d’une durée de 2 ans (2018-2020), vise «l’autonomisation des femmes et les filles ; le renforcement de leur participation à l'édification d'une paix et d'une stabilité durables et ; la contribution du PAN à l'élimination de toutes les formes de discrimination fondée sur le genre ». Il est structuré autour de 5 axes déclinés en 18 objectifs à réaliser grâce à la mise en œuvre de 103 mesures et 37 indicateurs mesures.? les cinq axes du PAN sont les suivantes :

  1. La prévention de toute formes de violences envers les femmes et les filles, et ce avant, durant et après les conflits, les catastrophes naturelles et en cas de danger du terrorisme,
  2. La garantie de la protection des femmes et des filles contre toutes formes de discrimination et de violence basée sur le genre, et ce en situation de conflits, de terrorisme, ainsi que la garantie de leur sécurité, de leur santé physique, psychologique et mentales, leur accès aux droits et la facilitation de leur accès à la justice ;
  3. Le renforcement de la participation des femmes et des filles en Tunisie dans à la vie politique, la gestion des affaires publiques et à la prise de décision pour le maintien de la paix, le règlement des conflits et la lutte contre le terrorisme ;
  4. Une participation effective, efficace des femmes et des filles dans le maintien de la paix, le règlement des conflits et la lutte contre le terrorisme – les femmes et les filles sont des partenaires actives dans la consolidation de la paix et sa durabilité ainsi que dans la reconstruction et la lutte contre le terrorisme ;
  5.  La communication, le plaidoyer et la sensibilisation pour obtenir le soutien à la mise en œuvre du PAN.

Le PAN a été élaboré selon l'approche basée sur les droits humains, l'approche genre, l'intégration transversale et la déclinaison territoriale, la gestion axée sur les résultats (GAR) et la démocratie participative. Il a impliqué 70 membres constituant un comité de pilotage présidé par le MFFPA, composé de 19 membres, et 4 comités techniques thématiques (la prévention, la protection, la participation et reconstruction), 14 ministères, 23 associations. Sous la supervision du MFFPA, ces membres et partenaires s’engagent,de manière autonome, à intégrer dans leurs actions stratégiques, les mesures consignées dans le Plan d’Action. Ce Plan a constitué une plate-forme de convergence des actions émanant de l’ensemble des départements ministériels en faveur de la promotion de l’égalité de genre.

La mise en œuvre du PAN a démarré en 2019. La première phase (8 mois) a permis la mise en place d'un cadre national de mobilisation des différents acteurs gouvernementaux. Des avancées importantes ont pu être constatées en termes de renforcement des capacités institutionnelles et d'intégration transversale du genre dans les politiques publiques. Parmi 19 secteurs ayant adhéré au processus, 14 plans sectoriels ont été élaborés et adoptés: femme, défense, intérieur, éducation, affaires sociales, Affaires religieuses, Santé, Agriculture, Développement, Jeunesse et sport, Transport, Affaires culturelles Affaires étrangères et justice. La seconde phase (3 mois) a abouti à l’adoption d’ un plan exécutif général (master plan) rassemblant les 14 plans sectoriels.

De son coté, la société civile partenaire a été appelée à faire le même exercice demandé aux ministères : quelles sont les activités que chaque association peut faire dans chaque axe de la RCSNU1325 pour atteindre les 5 objectifs spécifiques du plan d’action national-RCSNU1325 et qui contribuent à la production des livrables attendus?

Le PAN, le Master Plan et les plans exécutifs sectoriels étant arrivés à leur terme fin 2020, l’évaluation systématique et opportune de ces plans est une priorité afin de proposer des pistes d’amélioration pour la phase 2 suite de la mise en œuvre du PAN de la résolution 1325 et de ses résolutions annexes.

Objectifs de la consultation:

L’objectif général de la consultation vise à fournir au MFFPA, à ONU FEMMES :

  1. Une analyse globale et indépendante de la performance du processus de mise en œuvre du PAN, du Master Plan et des plans sectoriels de 14 Ministères, en prêtant une attention particulière à ses résultats intermédiaires, en comparaison avec les objectifs attendus, les efforts déployés ainsi que les contraintes rencontrées ;
  2. Les enseignements tirés, les conclusions et les recommandations associées, de manière à améliorer, le cas échéant, les actions présentes et futures pour bien mettre en œuvre la résolution 1325 et ses résolutions annexes.

Les objectifs spécifiques visent à :

  1. Evaluer la pertinence des mécanismes de coordination de la mise en œuvre du Plan d’actions National PAN, du Master Plan et des Plans sectoriels de la R.1325 et de ses annexes ;
  2. Évaluer l'efficacité et l'efficience de la conception, des mécanismes de planification stratégique et de coordination de la mise en œuvre du PAN 1325, du Master Plan et des Plans sectoriels en Tunisie ; identifier les résultats pour les femmes et les filles dans les 5 piliers du PAN, du Master Plan et des Plans sectoriels et les défis restants ;
  3. Évaluer la cohérence du PAN 1325, du Master plan et des Plans sectoriels, vis-à-vis de la mise en œuvre Résolution 1325 et de ses annexes.
  4. Documenter les leçons apprises, les bonnes pratiques et les défis pour éclairer les travaux futurs visant à répondre aux besoins des femmes en Tunisie liés à la Résolution 1325 et ses Résolutions annexes.
  5. Fournir des recommandations concrètes pour renforcer la mise en œuvre de la RCS1325 et ses annexes précisément celle de 2020, en prêtant une attention particulière à la crise COVID 19 dans l’agenda femme, paix et sécurité.

Les résultats attendus sont les suivants :

1. Une note d’analyse des réalisations, l’atteinte et la qualité des résultats du PAN 1, du Master

Plan et des Plans sectoriels, dans le contexte national depuis 2018, en tenant compte de l’impact de la Covid 19, sur les résultats.

Un bilan global de la contribution du Master Plan et des plans sectoriels, à la mise en œuvre du PAN et des Résolutions 1325, ses résolutions annexes, et les Objectifs de Développement Durable.

Un bilan comportant toutes les justifications nécessaires expliquant les raisons, les conditions des résultats obtenus et, la manière, dont ils sont liés à la méthodologie, adoptée pour mettre en œuvre le PAN, le Master Plan et les Plans sectoriels de la Résolution 1325.

Une analyse des facteurs générant ou entravant le progrès, résultats manqués et des difficultés rencontrées ; les leçons qui peuvent être tirées de cette expérience.


Duties and Responsibilities

Sous la direction du comité technique de suivi du PAN 1325, composé d’ONU Femmes et du MFFPA et sous la supervision directe de la Spécialiste Programme d’ONU Femmes en étroite collaboration avec le Cabinet de la Ministre de la Femme, de la Famille et des Personnes âgées (MFFPA), le / la consultant(e) devra mener les tâches suivantes :

Examiner le cadre de S&E existant du PAN, du Master Plan et des Plans sectoriels des ministères et proposer des mises à jour si nécessaire pour refléter les priorités liées au contexte national? et à la mise en œuvre de la RCS1325.

Analyse approfondie des documents de planification du PAN, du Master Plan et des Plans sectoriels, bilans de mise en œuvre, différentes contributions des départements, rapports d’activités de l’assistance technique d’appui ONU Femmes, rapports et documents des programmes et plans sectoriels et en particulier questions d’évaluation

Reconstitution (ou si nécessaire, constitution) de la logique d’intervention méthodologie/ matrice d’évaluation (questions d’évaluation avec les critères de jugement, les indicateurs et les méthodes de collecte de données et analyse) et la matrice d’évaluation et de la phase de terrain

Organisation de rencontres bilatérales avec les parties prenantes (liste à définir au démarrage avec le MFFPA et ONU Femmes)

Organisation de focus group avec le comité de pilotage du PAN, les comités thématiques des Plans sectoriels des ministères et les comités techniques des Ministères. Collecte des informations principales par la technique la plus appropriée.

Collecte de données et Analyse.

Identification des informations manquantes et des hypothèses à vérifier dans la phase Documentaire.

Présentation des principaux résultats de la phase de terrain.

Des recommandations pour l’amélioration de la mise en œuvre de la Résolution 1325 et ses annexes en Tunisie.

L’équipe de consultant(e)s suivra deux critères d’évaluation spécifiques:

la valeur ajoutée des différents appuis au PAN; la cohérence de l’action elle-même avec la stratégie du gouvernement, les autres politiques publiques et les priorités des partenaires techniques et financiers concernés.

Le / la consultant(e) devra en outre, vérifier si les questions d’égalité des sexes, d’environnement et de changement climatique ont été adressées ; si les ODD importants ainsi que leurs interactions ont été identifiés ; si le principe « Leave No-One Behind » (« Ne laisser personne pour compte ») et si l’approche basée sur les droits ont été pris en compte lors de l’identification/la formulation des documents, et à quel degré celles-ci se sont retrouvées dans la mise en œuvre, la gouvernance et la supervision du PAN, du Master Plan et des Plans sectoriels.

La contribution des opérations d’appui budgétaire à l’image et à la visibilité de la Résolution 1325 et ses annexes dans le pays doit également être prise en compte ; en particulier, l’évaluation doit s’assurer si le PAN, le Master Plan et les Plans ministériels sectoriels, comportait un plan de communication et s’il a contribué à renforcer la capacité du gouvernement à informer les parties prenantes et les bénéficiaires finaux des réformes mises en œuvre.

Questions à traiter

Les questions à traiter formulées ci-dessous sont données à titre indicatif.

En fonction de l’information la plus récente, des consultations initiales et ultérieures, ainsi que de l’analyse des documents, le / la consultant(e) discutera avec le gestionnaire d’évaluation (MFFPA en étroite coordination avec ONU Femmes) et pourra proposer dans son rapport de démarrage d'éventuelles reformulations de questions à traiter.

Pour toutes ces questions, le / la consultant(e) devra présenter les critères et indicateurs spécifiques qui seront utilisés, ainsi que les sources de collecte de données et les principaux outils d’analyse appliqués.

Il est à rappeler que cette évaluation devra fournir au MFFPA et aux Ministères impliqués dans les Plans sectoriels des propositions d’amélioration à apporter au processus de mise en œuvre de la RCS1325. Ces éléments devront être pris en compte dans la formulation des questions.

Une fois le rapport de démarrage approuvé, les questions d’évaluation deviendront juridiquement contraignantes.

  1. Dans quelle mesure le PAN 1325, le Master Plan et les Plans sectoriels ministériels répondent aux besoins et priorités des quatre axes d’intervention de la RCS 1325 et ses annexes?
  2. Est-ce que le processus de communication, le plaidoyer et la sensibilisation ont permis l’obtention d’un soutien supplémentaire à? la mise en œuvre du PAN 1325, du Master Plan et des Plans sectoriels ? comment ?
  3. Dans quelle mesure le portage politique, opérationnel et le système de gouvernance (impulsion/suivi/coordination/reporting) est efficace?
  4. Quelles sont les résultats intermédiaires atteints et quelles ont été les bonnes pratiques et les difficultés rencontrées par axe d’intervention?
  5. Quelle a été la mobilisation et la coordination des différentes parties prenantes ?
  6. Quelles a été l’adhésion et la mobilisation des différentes parties prenantes (stratégie de communication et de reporting interne) y compris le Parlement, la société civile et les citoyens ?
  7. La déclinaison territoriale du PAN 1325, le Master Plan et les Plans sectoriels a-t-elle été mise en œuvre (résultats et difficultés) ?
  8. Dans quelle mesure le PAN 1325, le Master Plan et les Plans sectoriels répondent a pris en compte dans sa mise en œuvre les enjeux sociétaux et contextuels émergents ?
  9. Dans quelle mesure cet appui a contribué à un dialogue efficient et efficace entre les principales parties prenantes pour la mise en œuvre de la politique sectorielle ?
  10. Quelles ont été les différents appuis au PAN 1325, au Master Plan et aux Plans sectoriels répondent (valeur ajoutée, résultats et défis) ?

Le/la consultant(e) analysera l’action en suivant les cinq critères d’évaluation du CAD, à savoir :

pertinence, efficacité, efficience, durabilité et perspectives d'impact.

Phases de l’évaluation et livrables :

Le processus d’évaluation sera réalisé en quatre phases (les phases de démarrage et de revue documentaire étant regroupées):

  • Démarrage et revue documentaire;
  • Terrain;
  • Synthèse;
  • Diffusion.

La personne recrutée devra présenter les livrables suivants :

Phase de démarrage et revue documentaire:

  • Rapport de démarrage et note documentaire incluant les commentaires de l’équipe de suivi de la consultation;
  • Diaporama reprenant les principales conclusions à présenter en vidéoconférence au MFFPA et ONU Femmes et au comité de pilotage du PAN.

Phase de terrain :

  • Questionnaire/guide/collecte de données.
  • Diaporama pour les consultations/présentations.
  • Note intermédiaire incluant : (i) Aide-mémoire de dix pages maximum, exposant les principaux constats, conclusions et recommandations de la mission - à remettre 48 heures avant la réunion de restitution de la mission. (ii) accompagné d'une présentation (power point) des principaux éléments d’analyse ;
  • Rapport avec son résumé exécutif (cinq pages maximum) contenant l'ensemble des éléments d'analyse, d'évaluation et de proposition.

Phase de synthèse :

  • Projet de rapport final;
  • Résumé exécutif conforme au modèle standard d’ONU Femmes;
  • Rapport final d'évaluation y inclus : les recommandations pour le PAN, le Master Plan et les Plans sectoriels, et des éléments d’orientation pour la suite de la mise en œuvre du programme Femmes/ Paix et Sécurité en Tunisie.

Phase de diffusion :

  • Présentation pour le comité technique de suivi (MFFPA et ONU Femmes);
  • Présentation pour le comité de pilotage du PAN et du Master Plan;
  • Présentation pour les comités thématiques interministériels si nécessaire;
  • Les livrables de chaque phase doivent être présentés à la fin des phases correspondantes;
  • La réception du livrable, le suivi et la validation seront assurés par le Ministère de la femme, de la famille et des personnes âgées et par l’ONU Femme.

ONU FEMMES et le MFFPA veilleront à :

Faciliter la mise en contact entre les Consultant(e)s et :

  • Les membres et partenaires associés de l’organisation ;
  • Les partenaires de mise en œuvre des activités de la première phase du PAN, du Master Plan et des Masters sectoriels ;
  • Les prestataires ayant coordonné les activités de la première phase du Plan sectoriel du MFFPA ;
  • Tout partenaire potentiel du PAN, du Master Plan et des Masters sectoriels.

Fournir les documents officiels, les rapports produits dans le cadre de la première phase du PAN, les aide-mémoires de l’ONU Femmes et du MFFPA de suivi de la première phase du projet et tout document disponible relatif aux activités pressenties

Organiser une réunion de cadrage de la mission ainsi que des points d’étapes réguliers avec ONU Femmes et le MFFPA.

  1. Quelles ont été les différents appuis au PAN 1325, au Master Plan et aux Plans sectoriels répondent (valeur ajoutée, résultats et défis)

Le/la consultant(e) analysera l’action en suivant les cinq critères d’évaluation du CAD, à savoir :

pertinence, efficacité, efficience, durabilité et perspectives d'impact.

Phases de l’évaluation et livrables :

Le processus d’évaluation sera réalisé en quatre phases (les phases de démarrage et de revue documentaire étant regroupées):

  • Démarrage et revue documentaire;
  • Terrain;
  • Synthèse;
  • Diffusion.

La personne recrutée devra présenter les livrables suivants :

Phase de démarrage et revue documentaire:

  • Rapport de démarrage et note documentaire incluant les commentaires de l’équipe de suivi de la consultation.
  • Diaporama reprenant les principales conclusions à présenter en vidéoconférence au MFFPA et ONU Femmes et au comité de pilotage du PAN.

Phase de terrain :

  • Questionnaire/guide/collecte de données
  • Diaporama pour les consultations/présentations
  • Note intermédiaire incluant : (i) Aide-mémoire de dix pages maximum, exposant les principaux constats, conclusions et recommandations de la mission - à remettre 48 heures avant la réunion de restitution de la mission. (ii) accompagné d'une présentation (power point) des principaux éléments d’analyse ;
  • Rapport avec son résumé exécutif (cinq pages maximum) contenant l'ensemble des éléments d'analyse, d'évaluation et de proposition.

Phase de synthèse :

  • Projet de rapport final
  • Résumé exécutif conforme au modèle standard d’ONU Femmes
  • Rapport final d'évaluation y inclus : les recommandations pour le PAN, le Master Plan et les Plans sectoriels, et des éléments d’orientation pour la suite de la mise en œuvre du programme Femmes/ Paix et Sécurité en Tunisie.

Phase de diffusion :

  • Présentation pour le comité technique de suivi (MFFPA et ONU Femmes).
  • Présentation pour le comité de pilotage du PAN et du Master Plan.
  • Présentation pour les comités thématiques interministériels si nécessaire.
  • Les livrables de chaque phase doivent être présentés à la fin des phases correspondantes.
  • La réception du livrable, le suivi et la validation seront assurés par le Ministère de la femme, de la famille et des personnes âgées et par l’ONU Femme.

ONU FEMMES et le MFFPA veilleront à :

Faciliter la mise en contact entre les Consultant(e)s et :

  • Les membres et partenaires associés de l’organisation ;
  • Les partenaires de mise en œuvre des activités de la première phase du PAN, du Master Plan et des Masters sectoriels ;
  • Les prestataires ayant coordonné les activités de la première phase du Plan sectoriel du MFFPA ;
  • Tout partenaire potentiel du PAN, du Master Plan et des Masters sectoriels.

Fournir les documents officiels, les rapports produits dans le cadre de la première phase du PAN, les aide-mémoires de l’ONU Femmes et du MFFPA de suivi de la première phase du projet et tout document disponible relatif aux activités pressenties.

Organiser une réunion de cadrage de la mission ainsi que des points d’étapes réguliers avec ONU Femmes et le MFFPA.

  1. Quelles ont été les différents appuis au PAN 1325, au Master Plan et aux Plans sectoriels répondent (valeur ajoutée, résultats et défis)

Le/la consultant(e) analysera l’action en suivant les cinq critères d’évaluation du CAD, à savoir :

pertinence, efficacité, efficience, durabilité et perspectives d'impact.

Phases de l’évaluation et livrables :

Le processus d’évaluation sera réalisé en quatre phases (les phases de démarrage et de revue documentaire étant regroupées):

  • Démarrage et revue documentaire.
  • Terrain.
  • Synthèse.
  • Diffusion.

La personne recrutée devra présenter les livrables suivants :

Phase de démarrage et revue documentaire:

  • Rapport de démarrage et note documentaire incluant les commentaires de l’équipe de suivi de la consultation.
  • Diaporama reprenant les principales conclusions à présenter en vidéoconférence au MFFPA et ONU Femmes et au comité de pilotage du PAN.

Phase de terrain :

  • Questionnaire/guide/collecte de données;
  • Diaporama pour les consultations/présentations;
  • Note intermédiaire incluant : (i) Aide-mémoire de dix pages maximum, exposant les principaux constats, conclusions et recommandations de la mission - à remettre 48 heures avant la réunion de restitution de la mission. (ii) accompagné d'une présentation (power point) des principaux éléments d’analyse ;
  • Rapport avec son résumé exécutif (cinq pages maximum) contenant l'ensemble des éléments d'analyse, d'évaluation et de proposition.

Phase de synthèse :

  • Projet de rapport final.
  • Résumé exécutif conforme au modèle standard d’ONU Femmes.
  • Rapport final d'évaluation y inclus : les recommandations pour le PAN, le Master Plan et les Plans sectoriels, et des éléments d’orientation pour la suite de la mise en œuvre du programme Femmes/ Paix et Sécurité en Tunisie.

Phase de diffusion :

  • Présentation pour le comité technique de suivi (MFFPA et ONU Femmes);
  • Présentation pour le comité de pilotage du PAN et du Master Plan.
  • Présentation pour les comités thématiques interministériels si nécessaire.
  • Les livrables de chaque phase doivent être présentés à la fin des phases correspondantes.
  • La réception du livrable, le suivi et la validation seront assurés par le Ministère de la femme, de la famille et des personnes âgées et par l’ONU Femme.

ONU FEMMES et le MFFPA veilleront à :

Faciliter la mise en contact entre les Consultant(e)s et :

  • Les membres et partenaires associés de l’organisation ;
  • Les partenaires de mise en œuvre des activités de la première phase du PAN, du Master Plan et des Masters sectoriels ;
  • Les prestataires ayant coordonné les activités de la première phase du Plan sectoriel du MFFPA ;
  • Tout partenaire potentiel du PAN, du Master Plan et des Masters sectoriels.

Fournir les documents officiels, les rapports produits dans le cadre de la première phase du PAN, les aide-mémoires de l’ONU Femmes et du MFFPA de suivi de la première phase du projet et tout document disponible relatif aux activités pressenties.

Organiser une réunion de cadrage de la mission ainsi que des points d’étapes réguliers avec ONU Femmes et le MFFPA.

Deliverables

Timelines

Rapport de démarrage et note documentaire incluant les commentaires aussi bien du MFFPA que d’ONU Femmes en Tunisie ; un Diaporama reprenant les principales conclusions à présenter en vidéoconférence au MFFPA et ONU Femmes

10 jours après le démarrage

Note intermédiaire incluant (i) Aide-mémoire de dix pages maximum, exposant les principaux constats, conclusions et recommandations de la mission - à remettre 48heures avant la réunion de restitution de la mission ; (ii) un questionnaire/guide/collecte de données, (iii) un Diaporama pour les consultations et (iv) une présentation (power point) des principaux éléments d’analyse ;

30 jours après le démarrage

  • Projet de rapport final contenant l'ensemble des éléments d'analyse, d'évaluation et de proposition.
  • Résumé exécutif (cinq pages maximum) conforme au modèle standard d’ONU Femmes

40 jours après le démarrage

  • Rapport final d'évaluation
  • Présentation pour le comité technique de suivi (MFFPA et ONU Femmes)
  • Présentation pour le comité de pilotage du PAN et du Master Plan
  • Présentation pour les comités thématiques interministériels

50 jours après le démarrage


Competencies

Valeurs et éthique

  • Respect pour la diversité ;
  • Intégrité;
  • Professionnalisme.

Compétences de base

  • Sensibilisation et sensibilité à l'égard des questions de genre ;
  • Responsabilité ;
  • Résolution créative de problèmes ;
  • Communication efficace ;
  • Collaboration inclusive ;
  • Engagement des parties prenantes ;
  • Donner l'exemple.

Veuillez visiter ce lien pour plus d'informations sur les valeurs fondamentales et les compétences d'ONU Femmes.:https://www.unwomen.org/-/media/headquarters/attachments/sections/about%20us/employment/un-women-values-and-competencies-framework-en.pdf?la=en&vs=637

Compétences fonctionnelles

  • Connaissance et expérience démontrées dans le suivi-évaluation/budgétisation sensible au genre;
  • Compétences éprouvées en matière de coordination et de facilitation;
  • La capacité à coordonner entre différentes organisations;
  • Avoir des qualités en termes d’analyse et de synthèse et de très bonne capacité rédactionnelle et de communication ;
  • Capacité à travailler sous pression et à livrer à temps;
  • Axé sur les résultats, flexible et doté de compétences en résolution de problèmes
  • Avoir une bonne maitrise de l’outil informatique (Word, Excel, Power point, Outlook);


Required Skills and Experience

Education:

Un diplôme universitaire de premier cycle associé à deux années supplémentaires d'expérience qualifiante peut être accepté à la place du diplôme universitaire supérieur.

Expérience :

Le/ la consultant(e) international(e) – chef d’équipe devra disposer de :

  • Au moins 7 ans d’expérience professionnelle, en matière d’identification, étude, conception, planification et évaluation de projets de développement, Gouvernance, droits de l’homme, genre, justice, économie…
  • Expérience dans l'élaboration d'outils et de modèles de suivi et d'évaluation et formation des praticiens à leur utilisation (minimum de deux missions ou trois années consécutives en tant que responsable du suivi et de l'évaluation);
  • Connaissance du contexte tunisien ou de la région ;
  • Au moins trois expériences de travail en tant que chef de mission dans des évaluations ou formulation de projets ou programmes avec des structures gouvernementales/non gouvernementales;
  • Expérience en gestion de projets et de programmes dans un contexte de développement, spécifiquement en Gouvernance et consolidation de la paix ;
  • Une vaste expérience dans l’utilisation de méthodologies innovatrices et l’évaluation des résultats (Effets et Impacts) en l’absence d’évidences empiriques rigoureuses pour démontrer les liens de causalité ;
  • Une expérience de travail avec des agences des Nations Unies et des organisations internationales en général est un atout.

Langues requises:Excellent niveau en Anglais et en français (oral et écrit); La connaissance de l’arabe est considérée comme un atout.

Critères d’évaluation:

Le/la consultante évalué.e. sur la base de la méthodologie suivante : Seuls les candidats ayant obtenu un minimum de 49 points à l'évaluation technique seront pris en considération pour l'évaluation financière. Critères Pondération Technique : 70% (70 points)

  • Critère 1 : Éducation (10%)
  • Critère 2 :Démarche méthodologique, Expérience professionnelle et compétences en suivi et évaluation(50 %)
  • Critère 3 :Maîtrise de la langue française et la langue anglaise : (10%)

Financier : La proposition financière la plus basse : 30% (30 points)

Les points pour la proposition financière seront attribués selon la formule suivante :

Le contrat sera attribué au consultant techniquement qualifié qui obtiendra le score combiné (financier et technique) le plus élevé ;

Les points de la proposition financière seront attribués selon la formule suivante : (Offre la plus basse proposée*)/ (Offre du consultant) x 30 ;

L'expression "offre la plus basse" désigne le prix le plus bas proposé par les soumissionnaires ayant obtenu au moins 49 points lors de l'évaluation technique.

Application:

Les consultants individuels intéressés doivent soumettre les documents/informations suivants pour démontrer leurs qualifications :

  • Une lettre de motivation avec une brève présentation de votre cabinet de conseil expliquant votre aptitude au travail et un lien vers un portefeuille de travaux ;
  • Le formulaire de notice personnelle d'ONU Femmes (P-11) qui peut être téléchargé sur http://www.unwomen.org/about-us/employment ;CV personnel ;
  • Proposition technique incluant l’approche de la mission, la méthode et le calendrier de la mission.
  • Proposition financière ; Taux journalier inclus proposé.

Les documents susmentionnés doivent être regroupés dans un fichier autonome les incluant tous, car la soumission en ligne ne permet de télécharger qu'un seul fichier par candidature. Une soumission incomplète peut être un motif de disqualification. Une note technique inférieure à 30 est également un motif de disqualification.



If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact the eRecruit Helpdesk.

© 2016 United Nations Development Programme