Republication - Recrutement d'un consultant international pour une étude de capitalisation et systématique de l'expérience de la HACP dans le cadre de son intervention en phase de relèvement


Location : Niamey, NIGER
Application Deadline :28-Feb-19 (Midnight New York, USA)
Additional Category :Management
Type of Contract :Individual Contract
Post Level :International Consultant
Languages Required :
French  
Duration of Initial Contract :35 jours
Expected Duration of Assignment :45 jours

Background

La Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) est une institution de mission, rattachée à la Présidence de la République du Niger. Son Président est membre du Conseil National de Sécurité. Créée en 1995 lors de la signature des Accords de Paix avec la rébellion Touareg, elle est chargée d’assurer leur suivi. Depuis, elle a survécu aux nombreux changements politiques qui ont caractérisé le Niger, preuve de son utilité, mais à coup sûr expression du large consensus sur la question Touareg, qui est une marque caractéristique de la politique nigérienne.

L’HACP a entretemps évolué d’acteur principal de la réconciliation nationale à une administration capable d’apporter une réponse adaptée et différenciée de l’Etat dans les zones instables du Niger, situées dans l’arc de cercle allant de Bankilaré à Bosso et regroupant 77 communes, pour l’essentiel situées dans la zone désertique et peuplée de minorités. A tort ou à raison, elle est citée comme référence dans les études comparatives sur les pays du Sahel : elle constitue un modèle propre et pionnier des architectures de paix, chargées d’accompagner les processus post-conflit.

L’HACP est un organe politique chargé de prévenir ou de gérer les conflits pouvant subvenir entre des communautés ou des représentants autoproclamés des communautés. Elle est appelée à établir des canaux de dialogue avec la population entrant en dissidence. Elle est ainsi le principal instrument du gouvernement responsable du dialogue avec des groupes armés en rebellion contre l’Etat, situation dans laquelle elle met en œuvre son expérience et expertise acquises durant la gestion et la mise en œuvre des Accords de Paix d’Avril 1995. 

Refondée en 2011, suite au retour à la démocratie, elle intervient tout au long de la période située entre « l’urgence » et le « développement » : à la suite des actions d’urgence humanitaire ou militaire, et avant que les conditions soient réunies pour que les services techniques assurent leur rôle de promoteur du développement. La phase de réhabilitation/relèvement est requise pour compléter l’intervention militaire et des Forces de Sécurité ayant ramené le règne de la loi dans une zone. Cette phase permet de rétablir graduellement la délivrance de services sociaux de base pour renforcer la crédibilité de l’Etat et sa légitimité auprès des populations dont la loyauté pourrait avoir été mise à l’épreuve. La phase réhabilitation assoit les bases du développement, fondement d’une paix durable.

Depuis 2011, d’autres structures nationales ont reçu des mandats et des missions qui recouvrent en partie ceux de l’HACP, principalement:

  • le Secrétariat Exécutif de la Stratégie de Développement et de Sécurité dans les zones sahélo sahariennes du Niger (SE-SDS Sahel-Niger),

  • le Secrétariat Permanent du Dispositif National de Prévention et Gestion des Crises Alimentaires (SP-DNPGCA).

Sous la direction du Président et de son Comité Technique Consultatif, le Secrétariat Général et les huit départements (trois opérationnels et cinq d’appui) coordonnent l’intervention de l’HACP, avec la participation des Directions Régionales du Développement Communautaire et de l’Aménagement du Territoire (DRDC/AT).

La vision, la mission et les seize attributions de l’HACP se concrétisent dans un Plan de Travail Annuel (PTA) structuré autour de:

  • Quatre Objectifs Spécifiques devant produire quatre Effets;
  • Dix produits qui concernent une diversité d’actions;
  • la réduction des conflits communautaires, fonciers, de gestion des ressources naturelles et religieux : tribunes citoyennes, Fora, caravanes;
  • le renforcement de la résilience de la population vulnérable en zones sensibles : formation professionnelle, projets d’intérêt communal, AGR, HIMO, reconversion;
  • le renforcement de la cohésion sociale, des acquis et des dividendes de la paix : activités civilo-militaires, police municipale, Comités Communaux de Paix;
  • le renforcement de la coordination des initiatives nationales et sous régionales : forum, rencontres transfrontalières;
  • le renforcement du dialogue et partenariat avec les acteurs de la promotion de la paix au Niger: coordination, base de données, cartographie;
  • le renforcement de capacités du personnel, de leurs capacités de communication, de gestion et de suivi-évaluation, et de leurs conditions de travail.

Malgré sa longue expérience en phase de réhabilitation/relèvement, l’HACP n’a pu systématiser sa démarche et ses outils, ni capitaliser son expérience concernant:

  • les conditions sécuritaires, sociales et économiques, que vivent les populations durant cette transition;
  • les besoins d’appui les plus courants que les groupes sociaux expriment;
  • les actions et les contenus qu’elle a eu à déployer et les ressources humaines, matérielles et financières) qu’elle a eu à mobiliser;
  • les espaces de dialogue, les mécanismes de concertation, les autorités sur lesquelles elle a su s’appuyer pour asseoir une intervention équitable;
  • les méthodes de travail adoptées pour rétablir et soutenir le dialogue, garantir la représentativité des interlocuteurs, gagner l’adhésion des différents groupes et faciliter l’identification, mise en œuvre et appropriation des initiatives par les acteurs;
  • les conditions de durabilité à rechercher pour que l’intervention ait une continuité.

La systématisation est comprise comme la constitution d’un ensemble d’éléments méthodes, outils, fiches, supports pédagogiques, formations, rencontres, diagnostiques,dans une démarche cohérente. L’exercice de capitalisation de l’expérience, de la manière de faire, des succès et échecs, est complémentaire au travail de systématisation car il permet de développer les détails et les astuces de la façon de d’intervenir.

Pour clarifier les caractéristiques et frontières de son intervention, l’HACP doit systématiser, capitaliser et conceptualiser son expérience. La comparaison avec des institutions similaires dans des contextes différents servira pour élargir ou recentrer son intervention. L’expérience systématisée et capitalisée sera comparée aux approches théoriques en matière de consolidation et de construction la paix peace making, building.

Les démarches systématisées et l’expérience capitalisée en fiches et diaporama serviront à l’animation de séminaires gouvernementaux, Fora des autorités de la République et au dialogue inter sectoriel.


Duties and Responsibilities

L'objectif de cette consultation est de produire du matériel de formation interne et de communication devant servir de supports pour animer les séminaires Gouvernementaux, Fora et autres activités avec les institutions et partenaires de la HACP.

La méthode de travail combinera la lecture et l’analyse de la documentation, des entretiens de travail, de systématisation et capitalisation d’expériences avec les cadres et partenaires d’exécution et un atelier de présentation de contenus et de restitution de résultats.

Un Groupe de Référence composé de cadres de la HACP,du PNUD et de partenaires accompagnera le consultant et assurera la lecture et amendement des documents produits.

La consultation intégrera une pause de dix à quinze jours qui permettra à la HACP de lire, analyser et ammender les résultats intermédiaires, de manière à se préparer pour l’atelier de restitution et de validation des produits de la consultation. Suite à cet atelier, le consultant incorporera les amendements et produira le rapport et les supports définitifs.

Le consultant devra préciser sa méthode de travail dans son offre; elle sera finalisée durant une session de cadrage au démarrage de son intervention.

A titre indicatif, la demarche générale serait:

  • Revue documentaire: travail préparatoire que le consultant réalisera au bureau, sur la base de la documentation transmise par la HACP;
  • Entretiens avec le personnel HACP, les PTF et partenaires d’exécution;
  • Production du Rapport de démarrage;
  • Entretiens avec les acteurs locaux interagissant avec la HACP (communautés dans les zones d’intervention de la HACP, directions régionales et partenaires institutionnels, utilisation des divers réseaux de communication);
  • Analyse des données recueillies, confrontation avec la littérature en matière de construction de la paix.
  • Production du rapport provisoire, des fiches et diapos de capitalisation;
  • Dépôt du rapport Provisoire et des fiches de capitalisation;
  • Echanges avec le Président de la HACP et avec les membres du Groupe de Référence chargés d’accompagner l’étude
  • Quinze jours de lecture, commentaires et intériorisation par le Groupe de Référence du contenu du Rapport Provisoire, des fiches et diapos de capitalisation;
  • Intégration des commentaires au Rapport Provisoire, aux fiches et diapos de capitalisation;
  • Transmission de la deuxième version du Rapport Provisoire des fiches et diapos de capitalisation;
  • Atelier de restitution;
  • Rédaction et soumission du rapport final et des fiches et diapos de capitalisation sous forme de supports de communicatio

Le Consultant travaillera sous l’autorité du Président de la HACP, avec la supervision du Groupe de Référence pour fournir les produits suivants :

Un Rapport de démarrage suite à l’entretien avec le personnel de la HACP, avec le plan de travail définitif, la date de remise des livrables et de tenue de l’Atelier.

Un rapport provisoire et un rapport final de consultation présentant et justifiant (max 50 pages):

  • Un essai de conceptualisation de l’expérience de la HACP dans le cadre des théories et approches en matière de consolidation de la paix;

  • Une proposition de redéfinition du périmètre d’intervention de l’HACP dans le contexte des institutions nigériennes agissant dans la réhabilitation et relèvement;

  • Les principales thématiques et modalités d’intervention caractérisées, avec la systématisation de leurs procédures;
  • Les principales expériences capitalisées;
  • Un ensemble de 15 fiches de 2 pages au maximum) et de 15 diaporama de 20 à 25 diapositives au maximum de procédures systématisées et d’expériences capitalisées, pour servir de support de formation interne et de communication aux séminaires et Fora.


Competencies

  • Excellentes aptitudes analytiques, de synthèse, de rédaction et de présentation de documents;
  • Excellentes aptitudes inter personnelles et de communication orale et écrite;
  • Capacité de travailler de manière autonome et en équipe;
  • Aptitude à accepter les contributions et à recevoir des orientations de plusieurs sources et à les intégrer en vue d’aboutir à des résultats concrets;
  • Avoir une vision stratégique tout en prêtant l’attention nécessaire aux détails.


Required Skills and Experience

Education:

  • Chercheur en sciences sociales, politiques ou économiques avec un diplôme professionnel niveau master ou plus en sciences sociales, politiques ou économiques,ou équivalent.

Expérience

  • Avoir mené au moins deux travaux de recherche et ou investigation en matière de consolidation de la paix, prévention et gestion des conflits au Sahel;
  • Avoir au moins une publication dans un livre, une publication dans une revue scientifique ou ouvrage collectif, une publication dans un journal de consultation internationale dans le domaine de consolidation de la paix, prévention et gestion des conflits, en particulier sur l'expérience au Sahel. Mettre les références, copie de page de garde ou liens électroniques;.
  • Avoir au moins deux années d'expérience en systématisation et ou capitalisation d’expériences.
  • Avoir une connaissance préalable de la HACP et de ses zones d'intervention en particulier Agadez, Tillaberi, Tahoua et Diffa) est un atout.

Langues:

  • Excellente maitrise du Français oral et écrit, qui est la langue de travail;
  • La connaissance de l’Anglais serait un atout.

Critères d'évaluation

Offre technique

Education (20 points) :Chercheur en sciences sociales, politiques ou économiques ou connexes

Diplôme professionnel  Master 5 points, Docteur 8 points (appréciation du diplôme plus élevé)  

Expérience en recherche / investigation au Sahel(25 points) : Nombre de consultations menées dans le domaine de la consolidation de la paix, la prévention et gestion de conflits et la sécurité( 5 points par consultation).               

Publications en matière de consolidation de la paix, prévention et gestion des conflits, en particulier sur l'expérience dans le Sahel(30 points) :

  • 8 points par publication dans un livre (auteur / co-auteur)            
  • 4 points par publication dans une revue scientifique / ouvrage collectif   
  • 2 points par article dans journal de consultation internationale  

 Expérience en systématisation / capitalisation d'expériences(10 points) : 2,5 points par expérience.      

Connaissance préalable de la HACP  et de ses zones d'intervention en particulier Agadez, Tillaberi, Tahoua et Diffa(15 points) :

  • 10 points pour la connaissance préalable de la HACP
  • 05 points pour la connaissance des zones.           

 

Seront jugées qualifiées, les propositions techniques qui obtiendront 70% de la note maximale de 100 points; cette note technique sera pondérée à 70%.

Offre financière (30 points)

Méthode d’évaluation des offres

Seules les candidatures ayant obtenu une note au moins égale à 70 points sur le total des 100 points seront retenus pour une analyse financière ;

La méthode d’évaluation qui sera utilisée est celle du meilleur rapport qualité/prix (score combiné). Il sera tenu compte des compétences et de l’expérience du consultant, de sa méthodologie de travail et de sa proposition financière.

Soumission des offres

Soumission : le consultant international devra soumettre un dossier comprenant deux propositions (technique et financière)

La proposition technique doit contenir :

  • Une copie des diplômes ;
  • Une lettre de motivation ;
  • Un CV détaillé ;
  • Une brève description de la méthodologie de travail indiquant les différentes étapes d’atteinte des résultats et le chronogramme ;
  • Un formulaire P11 des Nations Unies dûment rempli et au moins 3 personnes de référence avec leurs adresses mail - http://sas.undp.org/Documents/P11_personal_history_form.doc.

La proposition financière :

Une proposition financière sur la base d’un montant forfaitaire mensuel incluant (les honoraires, les frais de voyage, les indemnités journalières/perdiems et autres frais relatifs à la mission);

NB : Pour permettre une meilleure appréciation du montant forfaitaire proposé, le consultant doit éclater son montant forfaitaire en indiquant clairement les frais prévus pour les honoraires, les frais de voyages affectés aux indemnités journalières/perdiems.


UNDP is committed to achieving workforce diversity in terms of gender, nationality and culture. Individuals from minority groups, indigenous groups and persons with disabilities are equally encouraged to apply. All applications will be treated with the strictest confidence.

UNDP does not tolerate sexual exploitation and abuse, any kind of harassment, including sexual harassment, and discrimination. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks.


If you are experiencing difficulties with online job applications, please contact erecruit.helpdesk@undp.org.

© 2016 United Nations Development Programme