Consultant National pour la formation des prestataires sur la gestion des Postes de distribution communautaire d’ARV (PODI) en République du Congo


Lieu : BRAZZAVILLE, CONGO
Date limite de candidature :14-Oct-22 (Minuit New York, États-Unis)
Catégorie supplémentaire :VIH, santé et développement
Type de contrat :Individual Contract
Niveau du poste :National Consultant
Langues requises :
Anglais   Français  
Date de commencement :
(date à laquelle le candidat sélectionné doit commencer)
20-Oct-2022
Durée du contrat initial15 jours ouvrables
Durée prévue de la mission :15 jours ouvrables

Le PNUD s’engage à recruter un personnel divers en termes de genre, de nationalité et de culture. Nous encourageons de même les personnes issues des minorités ethniques, des communautés autochtones ou handicapées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.

Le PNUD ne tolère pas l’exploitation et / ou les atteintes sexuelles, ni aucune forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel, et / ou toutes formes de discrimination. Tous/tes les candidats/tes selectectionnes /ées devront ainsi se soumettre à de rigoureuses vérifications relatives aux références fournies ainsi qu’à leurs antécédents.


Historique

Malgré le développement rapide du traitement antirétroviral (ARV), les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) restent confrontées à des obstacles pour accéder au traitement en Afrique subsaharienne. Parallèlement, les systèmes de santé luttent pour fournir des soins à un nombre croissant de patients sous TARV. En 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a recommandé la mise en place de modèles différenciés d’accès aux traitements ARV pour des PVVIH stables. Cette recommandation est basée sur des expériences positives de stratégies mises en place au niveau des formations sanitaires telles que l’espacement des visites cliniques avec un accès direct du patient à la pharmacie pour la distribution d’ARV, ou des groupes de traitement ARV menés par des agents de santé au sein de la structure. D’autres stratégies plutôt communautaires ont aussi été pilotées comme les groupes TARV menés par des patients ou la distribution des ARV dans les postes de distribution communautaire gérés par les réseaux des PVVIH.

 

Au Congo le taux de prévalence du VIH chez les adultes de 15 à 49 ans est de 3,87% (Spectrum 2022) avec un nombre estimé de 106.834 personnes dans le pays qui vivent avec le VIH. Les besoins non couverts en dépistage du VIH restent très importants et seulement 29,95 % des adultes et enfants éligibles au traitement ARV y ont accès. La proportion des malades qui ont pu atteindre la suppression de leur charge virale n’est pas connue. En outre le pays a enregistré une proportion cumulée des perdus de vue de l’ordre de 6,11% (1802/29487) pour 2021 (Données rapports de progrès).

 

Dans le cadre de la riposte à cette épidémie, le gouvernement congolais a entrepris des mesures pour faciliter l’accès à la prévention, aux soins et au traitement de l’infection à VIH, par la sensibilisation de la population, l’institution de la gratuité des différentes interventions, l’équipement des formations sanitaires pour le suivi des patients et par le renforcement des capacités du personnel soignant.  Ainsi depuis 2021, le pays s’est engagé à mettre en place des stratégies novatrices visant à améliorer, la prévention incluant le dépistage VIH, la rétention et l’observance aux TAR (Auto test, PrEP, approche « Mère Mentor », dépistage communautaire et Point de dispensation communautaire (PODI) d’ARV).

 

Pour le cas des PODI, une stratégie nationale de mise en place a été élaborée et validée par les parties prenantes en Avril 2021.  Avec l’appui du financement du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, un projet pilote a été initié afin de mettre en place deux PODI d’ARV, un (01) au CTA de Brazzaville et un (01) au CTA de Pointe Noire. A ce titre et conformément à la stratégie nationale deux associations communautaires ont été identifiés afin d’assurer la gestion de ces PODI. Afin de permettre auxdites associations d’assurer une gestion efficace du PODI, il est prévu de renforcer leurs capacités sur les aspects de planification, de gestion des patients et de suivi évaluation et rapportage pour des expériences réussies.

 

A cet effet, le Programme National de Lutte contre le SIDA et les IST du Congo, sous financement du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, recrute un consultant national qui travaillera en étroite collaboration avec les parties prenantes.

Dans le cadre de cette mission, le Consultant sera plus particulièrement engagé dans l’élaboration des modules de formation, la formation du personnel des associations lors de 2 ateliers et la revue des outils mis en place dans le cadre de la gestion des PODI

Objectif général

Il s’agit, dans le cadre de la mise en place des PODI à Brazzaville et à Pointe Noire, de renforcer les capacités des prestataires des PODI et des sur l’organisation et le fonctionnement des PODI pour une gestion efficace et un suivi adéquat des patients sous ARV.

 

Objectifs spécifiques

1.  Elaborer un manuel de formation des prestataires des PODI ;

2. Formaliser des modules de formation sur la mise en place des PODI portant notamment sur

Organisation des équipes

  • Approvisionnement et distribution des ARV,
  • Le soutien à l’adhérence par les pairs,
  • La Recherche des patients qui manquent un rendez-vous,
  • Les Services d’information, orientation et dépistage VIH,
  • L’Education thérapeutique,
  • Organisation de groupes de support,
  • Accompagnement social,
  • Remplissage des outils,
  • Rapportage.

2. Organiser un atelier de formation au bénéfice des prestataires des PODI et des CTA


Devoirs et responsabilités

La formation sera coordonnée par le consultant avec l’appui du PNLS et du PNUD.

 

Principales tâches

La contribution du consultant consistera à faire un appui technique au PNLS dans l’élaboration d’un manuel de formation, la formalisation des modules de formation la formation des prestataires des Postes communautaires de distribution des ARV et des CTA et la rédaction des rapports.

Le Consultant devrait faire une proposition sur les TDR pour la réalisation de cette formation.


Compétences

  • Capacité à planifier, à hiérarchiser les priorités et à exécuter les tâches requises à temps ;
  • Capacité à travailler dans des délais courts ;
  • Excellentes capacités d’analyse ;
  • Compétences avérées en communication écrite et orale ;
  • Capacité à participer de manière efficace au sein d’une équipe ;
  • Fortes capacités en facilitation ;

Capacité à travailler dans des environnements cross culturels.


Qualifications et expériences requises

Éducation:

Avoir un diplôme universitaire en santé publique ou en Santé communautaire ou un doctorat en Médecine ou autre discipline connexe ; 

Expérience:

  • Avoir un minimum de 5 années d’expérience professionnelle dans le domaine de la sante publique, spécifiquement dans la prise en charge du VIH/Sida ;
  • Avoir une expérience en matière de formation des prestataires communautaires ;
  • Avoir une expérience dans la formation des approches différentiées de services VIH (PODI, RM3, RM6, PrEP, autotest…) est un atout ;
  • Avoir une excellente capacité de communication (écrite et orale) en français ;
  • Avoir une bonne capacité en suivi et de l’expérience dans l’analyse des données programmatiques ;
  • Avoir une bonne capacité d’utilisation de l’outil informatique et des technologies de l’information et la communication ;

Etre en mesure de respecter les délais

Langues Requises  :

  • Excellente maîtrise du Français.   

Connaissance souhaitable de l’anglais  



Si vous éprouvez des difficultés avec les candidatures en ligne, merci de contacter le eRecruit Helpdesk

© 2016 Programme des Nations Unies pour le développement