TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT NATIONAL CHARGE DE LA REALISATION DU DIAGNOSTIC SUR LES LOIS DISCRIMINATOIRES EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE



Publié pour le compte de :

Lieu : Bangui, REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
Date limite de candidature :14-Mar-18 (Minuit New York, États-Unis)
Catégorie supplémentaire :Égalité des sexes
Type de contrat :Individual Contract
Niveau du poste :National Consultant
Langues requises :
Français  
Date de commencement :
(date à laquelle le candidat sélectionné doit commencer)
02-Apr-2018
Durée du contrat initial60 Jours
Durée prévue de la mission :60 Jours

Historique

 Le Projet conjoint ONU Femmes/PNUD/FAO de Promotion de la participation politique et leadership de la femme dans la consolidation de la paix exécuté en partenariat le Ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant (MPFFPE) vise l’atteinte de plusieurs résultats majeurs au rang desquels l’amélioration et l’application du cadre juridico-légal en République Centrafricaine (RCA) à l’horizon 2019.

Une analyse sommaire de la législation en vigueur a révélé l’existence de quelques dispositions discriminatoires à l’égard des femmes et des jeunes filles et/ou non conformes aux instruments juridiques internationaux ou régionaux auxquels la RCA a adhéré. De plus, la promulgation de la Loi sur la Parité en novembre 2016 devrait entrainer de facto la révision d’un ensemble de textes en vue de leurs conformités à l’esprit et à la lettre de la loi nouvelle.


Devoirs et responsabilités

La mise en conformité des lois et dispositions légales à l’égard de la Loi sur la Parité et/ou des textes et standards internationaux ou régionaux auxquels la République Centrafricaine a adhéré suppose et présuppose un travail préalable d’identification des lois discriminatoires à l’égard des femmes et des jeunes filles et/ou non conformes aux instruments et standards internationaux.

Une Analyse de la conformité des lois nationales avec les instruments juridiques internationaux dans le domaine de la protection des femmes et filles contre les Violences Basées sur le Genre (VBG) a été réalisée en décembre 2016. Cette étude s’est basée principalement sur les VBG et n’a pas pris en compte de manière spécifique les aspects relatifs à la participation politique et leadership des femmes et des jeunes filles ou encore des aspects liés à l’autonomisation économique des femmes sous l’empire de la Loi nouvelle sur la Parité entre les Hommes et les Femmes en RCA.

Aussi, le Consultant national à recruter qui sera chargé de la réalisation du diagnostic sur les lois discriminatoires devra s’appuyer sur l’analyse qui a déjà été faite et mettre un accent particulier sur la participation politique et le leadership des femmes et des jeunes filles et sur leur autonomisation économique et financière.

 Cette étude sera menée avec l’appui de deux consultants juristes séniors recrutés par ONU Femmes pour la révision des lois discriminatoires à l’égard des femmes et des jeunes filles en RCA.  

Objectifs 

Objectif général :

Sous la supervision générale de la Coordonnatrice du Programme ONU Femmes Centrafrique, et avec l’appui des Chargés des Programmes des deux Agences Co-exécutrices (FAO /PNUD) en partenariat avec le Directeur des Programmes et Projets en matière du Genre (MPFFPE), le consultant réalisera un diagnostic sur les lois discriminatoires en République Centrafricaine.

Objectifs spécifiques:

Il s’agira de façon plus spécifique de :

  • Répertorier les principaux instruments juridiques nationaux et internationaux en matière de participation politique et d’autonomisation économique et financière des femmes et des jeunes filles ;   
  • Dégager les points forts et les points faibles en conformité avec les instruments internationaux et la Loi sur la Parité en RCA ;
  • Proposer un plan de relecture pour l’harmonisation des lois nationales avec les instruments internationaux et la Loi sur la Parité.

Livrables de la consultation:

  • Un rapport de conception initial présentant l’approche du travail, la méthodologie, les outils de collecte des données et informations et un plan indicatif de travail à valider par le programme ONU Femmes en RCA en partenariat avec le Ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant ;
  • Un rapport d’étude intérimaire ;
  • Un rapport d’étude final consolidé à l’issue de l’atelier de validation du rapport d’étude intérimaire.


Compétences

Le consultant doit disposer des compétences ci-après :

  • Faire preuve d’intégrité et agir conformément aux valeurs et à l’éthique des Nations Unies ;
  • Bonne connaissance des enjeux du leadership, de la participation politique et de l’autonomisation économique des femmes ;
  • Disposer d’une excellente capacité de communication, et de relations interpersonnelles, d’une bonne aptitude à travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire de haut niveau et à insuffler une dynamique de changement ;
  • Bonne connaissance de l’approche genre et droits humains et en particulier les droits des femmes ;
  • Posséder de solides capacités d’expression écrite et orale et de réelles aptitudes à formuler de façon claire et concise ses idées ;
  • Faire preuve d’ouverture d’esprit, de volonté, d’adaptabilité et de souplesse dans les relations avec ses collaborateurs ;
  • Avoir une bonne connaissance des outils informatiques (Microsoft Excel, Word, power point et internet).


Qualifications et expériences requises

Formation universitaire:

Avoir au moins un Master en Droit, en Socio-anthropologie, en Sciences sociales, ou en tout autre domaine équivalent.  

 

Expériences:

  • Un minimum de 7 ans d’expérience en matière d’élaboration des textes juridiques et légaux,
  • Un minimum de 07 ans d’expérience en matière d’analyse des questions de droit, de développement et de Genre sous l’angle de l'égalité des sexes et d'autonomisation des femmes ;
  • Une meilleure connaissance de la situation sociopolitique de la RCA ;
  • Une bonne connaissance des textes et instruments internationaux de promotion de la participation politique et d’autonomisation économique des femmes ;
  • Avoir conduit une étude similaire pour le compte de ONU FEMMES, le PNUD, la FAO ou tout autre entité du Système des Nations Unies est un atout.

Langue:

  • Les langues de communication des Nations Unies en Centrafrique sont l’Anglais et le Français. Pour ce poste, l’excellente maîtrise du français est requise. La connaissance de l’anglais sera un atout.

Composition du dossier de candidature

  • Note explicative sur la compréhension des Termes de Référence et les raisons de la candidature ;
  • Brève présentation de l’approche méthodologique, assortie d’un chronogramme et de l’organisation de l’étude envisagée ;
  • CV incluant l’expérience acquise dans des projets similaires et au moins 3 références ou le formulaire P11 dûment rempli et signé à télécharger en suivant le lien : www.unwomen.org/fr/about-us/employment  ;
  • Tout autre document permettant de mieux apprécier les compétences du consultant.

ACHEMINEMENT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE

Les dossiers doivent être déposés au bureau de la guérite du PNUD sis à côté de l’Hôtel LEDGER, Bangui, RCA.

Pour toutes informations complémentaires bien vouloir vous adresser au Bureau ONU Femmes RCA.

Les candidatures féminines sont encouragées.


Le PNUD s’engage à recruter un personnel divers en termes de genre, de nationalité et de culture. Nous encourageons de même les personnes issues des minorités ethniques, des communautés autochtones ou handicapées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.


Si vous éprouvez des difficultés avec les candidatures en ligne, merci de contacter jobs.help@undp.org

© 2016 Programme des Nations Unies pour le développement