CONSULTANT NATIONAL CHARGE DE L’ETUDE SUR LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE ET LES MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT DE L’OBSERVATIOIRE NATIONAL DE LA PARITE HOMME/FEMME EN RCA



Publié pour le compte de :

Lieu : Bangui, REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
Date limite de candidature :14-Mar-18 (Minuit New York, États-Unis)
Catégorie supplémentaire :Égalité des sexes
Type de contrat :Individual Contract
Niveau du poste :National Consultant
Langues requises :
Français  
Date de commencement :
(date à laquelle le candidat sélectionné doit commencer)
02-Apr-2018
Durée du contrat initial14 days
Durée prévue de la mission :14 days

Historique

Au terme de l’Article 10 de la Loi sur la Parité Homme/Femme en République Centrafricaine promulgué le 24 novembre 2016, il est prévu un Observatoire National de la Parité chargé d’impulser le principe de parité auprès des structures de formation, de l’Administration générale, des régions, des collectivités territoriales, des institutions parapubliques et privées, des partis politiques et des organisations de la société civile, d’une part, et d’assurer le suivi-évaluation périodique de la mise en œuvre de la Loi sur la Parité d’autre part.  

 Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Promotion de la participation politique et leadership de la femme dans la consolidation de la paix, le Ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant en partenariat avec ONU Femmes entend enclencher le processus de mise en place de cet organe majeur de promotion de l’égalité des sexes en République Centrafricaine.


Devoirs et responsabilités

Justification de la mission

Pour soutenir et appuyer son plaidoyer auprès du Conseil des Ministres chargé de définir les modalités d’organisation et de fonctionnement de l’Observatoire National de la Parité, le Ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant a entrepris l’élaboration d’un avant-projet de texte portant modalité d’organisation et de fonctionnement dudit Observatoire National.

Aussi, le recrutement d’un Consultant national chargé de mener une étude sur l’opérationnalisation de l’Observatoire National de la Parité participera ainsi pleinement au processus d’élaboration de l’avant-projet de texte portant modalité d’organisation et de fonctionnement de cet Observatoire National.  

Objectifs 

Objectif général:  

Sous la supervision générale de la Coordonnatrice du Programme ONU Femmes Centrafrique, et avec l’appui des Chargés des Programmes des deux Agences Co-exécutrices (FAO /PNUD) en partenariat avec le Directeur des Programmes et Projets en matière du Genre (Ministère de la Promotion de la Femme de la Famille et de la Protection de l’Enfant), le consultant réalisera une étude sur la structure organisationnelle et les modalités de fonctionnement de l’Observatoire National de la Parité.

Objectifs spécifiques:

Il s’agira de façon plus spécifique de :

  • Appuyer l’élaboration du Décret de création de l’Observatoire National de la Parité ;
  • Formuler une proposition de la nature de l’institution ;  
  • Proposer un organigramme de l’Observatoire National de la Parité incluant des démembrements régionaux et des antennes locales ;
  • Indiquer le mode de désignation des principaux responsables centraux et locaux de l’Observatoire ainsi que les modalités de recrutement de son personnel y compris les statuts des uns et des autres ;
  • Définir les moyens d’action et d’intervention de l’Observatoire y compris l’origine de ses principales ressources matérielles et financières.

Livrables de la consultation:

  • Un rapport de conception initial présentant l’approche du travail, la méthodologie, les outils de collecte des données et informations et un plan indicatif de travail à valider par le programme ONU Femmes en RCA en partenariat avec le Ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant ;
  • Un rapport d’étude intérimaire ;
  • Projet de Décret de création de l’Observatoire National de la Parité ;
  • Un rapport d’étude final consolidé à l’issue de l’atelier de validation du rapport d’étude intérimaire.


Compétences

Le consultant doit disposer des compétences ci-après :

  • Faire preuve d’intégrité et agir conformément aux valeurs et à l’éthique des Nations Unies ;
  • Bonne connaissance des enjeux du leadership et de la participation politique des femmes ;
  • Disposer d’une excellente capacité de communication, et de relations interpersonnelles, d’une bonne aptitude à travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire de haut niveau et à insuffler une dynamique de changement ;
  • Bonne connaissance de l’approche genre et droits humains et en particulier les droits des femmes ;
  • Posséder de solides capacités d’expression écrite et orale et de réelles aptitudes à formuler de façon claire et concise ses idées ;
  • Faire preuve d’ouverture d’esprit, de volonté, d’adaptabilité et de souplesse dans les relations avec ses collaborateurs ;
  • Avoir une bonne connaissance des outils informatiques (Microsoft Excel, Word, power point et internet) ;
  • Bonne maitrise du contexte sociopolitique et de l’Administration centrale en RCA ;


Qualifications et expériences requises

Formation universitaire:

Avoir au moins un Master en Droit Public (Constitutionnel ou Administratif de préférence) en Socio-anthropologie, en Sciences sociales, ou en tout autre domaine équivalent.

Expériences:

  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins 8 ans dans la haute administration générale ou dans le top management d’une Institution publique ou parapublique ;
  • Avoir une expérience dans la conception, la planification et ou la gestion des projets de promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de la femme en RCA ;
  • Excellente connaissances de la problématique de la participation des femmes aux instances de prises de décisions ;
  • Très bonne connaissance des dispositifs et cadres légaux de protection et des droits humains ;
  • Avoir travaillé avec ONU FEMMES, le PNUD, la FAO ou tout autre entité du Système des Nations Unies est un atout ;
  • Avoir réalisé une mission similaire antérieurement.

Langue:

  • Les langues de communication des Nations Unies en Centrafrique sont l’Anglais et le Français. Pour ce poste, l’excellente maîtrise du français est requise. La connaissance de l’anglais sera un atout.

Composition du dossier de candidature:

  • Note explicative sur la compréhension des Termes de Référence et les raisons de la candidature ;
  • Brève présentation de l’approche méthodologique, assortie d’un chronogramme et de l’organisation de l’étude envisagée ;
  • CV incluant l’expérience acquise dans des projets similaires et au moins 3 références ou le formulaire P11 dûment rempli et signé à télécharger en suivant le lien : www.unwomen.org/fr/about-us/employment  ;
  • Tout autre document permettant de mieux apprécier les compétences du consultant.

ACHEMINEMENT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE

Les dossiers doivent être déposés au bureau de la guérite du PNUD, sis à côté de l’Hôtel LEDGER à Bangui, RCA.

Les candidatures féminines sont encouragées.

Pour toutes informations complémentaires bien vouloir vous adresser au Bureau ONU Femmes RCA.


Le PNUD s’engage à recruter un personnel divers en termes de genre, de nationalité et de culture. Nous encourageons de même les personnes issues des minorités ethniques, des communautés autochtones ou handicapées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.

Le PNUD ne tolère pas l’exploitation et / ou les atteintes sexuelles, ni aucune forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel, et / ou toutes formes de discrimination. Tous/tes les candidats/tes selectectionnes /ées devront ainsi se soumettre à de rigoureuses vérifications relatives aux références fournies ainsi qu’à leurs antécédents.


Si vous éprouvez des difficultés avec les candidatures en ligne, merci de contacter jobs.help@undp.org

© 2016 Programme des Nations Unies pour le développement