Stagiaire en Environnement


Lieu : Antananarivo, MADAGASCAR
Date limite de candidature :13-Mar-18 (Minuit New York, États-Unis)
Catégorie supplémentaire :Climat et adaptation
Type de contrat :Internship
Niveau du poste :Intern
Langues requises :
Anglais   Français  
Date de commencement :
(date à laquelle le candidat sélectionné doit commencer)
19-Mar-2018
Durée du contrat initial3 mois renouvelable
Durée prévue de la mission :6 mois

Historique

Avec 15 types d’écosystèmes terrestres et 6 marins et côtiers, Madagascar abrite 5% de la biodiversité mondiale. Néanmoins, la récurrence des crises politiques depuis l’accession du pays à l’indépendance s’est traduite par de fortes pressions sur les ressources naturelles et les habitats. Le pays a perdu 2 millions d’Ha de forêts entre 1990 et 2010, suite à la conversion en zones de cultures, aux exploitations minières et à l’exploitation illicite des bois précieux et de chauffe.

Madagascar est parmi les pays africain les plus exposés aux cyclones et le troisième pays du monde le plus vulnérable aux changements climatiques. Les pertes liées aux dégâts cycloniques étaient estimées à 4% du PIB en 2008. Cinq millions de malgaches vivent dans des régions régulièrement touchées par des catastrophes : cyclones, invasions acridiennes, inondations et sècheresses. Les effets du changement climatique se manifestent par la hausse des températures, l’intensification des cyclones, les sécheresses prolongées et la mauvaise répartition de la pluviométrie qui perturbe les calendriers agricoles, entrainant des pertes de production et une aggravation de l’insécurité alimentaire. L’atténuation de l’effet de ces aléas devrait être envisagée dans le cadre d’efforts concertés de gestion des risques et catastrophes et de renforcement des capacités de résilience des groupes vulnérables.


Devoirs et responsabilités

Sous la supervision directe du Chargé de Programme Environnement, le/la stagiaire effectuera les tâches suivantes :

Renforcer la planification des projets de la Composante Environnement :

  • Participer à l’élaboration des plans de travail des projets rattachés à la Composante Environnement ;
  • Participer à la vérification budgétaire desdits projets ;
  • Appuyer la réalisation des missions d’évaluation externes.

Participer au suivi de la mise en œuvre des projets de la Composante Environnement :

  • Appuyer l’élaboration et la validation des rapports d’activité techniques et financiers des projets de la Composante Environnement ;
  • Effectuer des missions de suivi sur le terrain desdits projets ;
  • Appuyer la Composante Environnement dans la conception et la distribution des documents techniques destinés aux partenaires (services étatiques, société civile, agences, …).

Contribuer à la mobilisation de ressources additionnelles en appui à la Composante Environnement :

  • Identifier les ressources mobilisables et contribuer à la préparation des demandes de financements ; 
  • Participer à l’élaboration de nouveaux documents de projets. 

Impact des résultats

  • La planification des projets de la Composante Environnement est renforcée. Les plans de travail annuel et trimestriel sont disponibles.
  • Les rapports d’activités techniques et financiers sont disponibles. Des recommandations sont formulées pour améliorer les pratiques.
  • Les engagements pris en termes de rapportage vis-à-vis des bailleurs de fonds sont respectés.
  • Des ressources additionnelles sont mobilisées an appui à la Composante Environnement.
  • La perspective de l'âge, du genre et de la diversité (AGD) est systématiquement appliquée, intégrée et documentée dans toutes les activités tout au long de l‘affectation.


Compétences

Intégrité et professionnalisme:

  • Expertise démontrée dans le domaine de spécialité et aptitude à formuler un jugement sûr;
  • Niveau d'autonomie très élevé, sens de l'initiative personnelle et  capacité à prendre ses responsabilités; volonté d'accepter les responsabilités et capacité à travailler de façon autonome selon les procédures établies dans un environnement politiquement sensible, tout en faisant preuve de discernement, et en gardant son impartialité et sa neutralité;
  • Capacité à gérer l'information de façon objective, précise et confidentielle; réactivité et sens du service;
  • Adhésion manifeste aux principes d’engagement volontaire, incluant la solidarité, la compassion, la réciprocité et l’autonomie ; ainsi qu’aux valeurs fondamentales de l'ONU;
  • Flexibilité, adaptabilité, capacité et volonté de travailler dans les environnements difficiles, éloignés et potentiellement dangereux pour de longues périodes, impliquant des conditions de vie difficiles et peu de confort, et notamment de fréquents déplacements au sein de la zone d’opérations ; disponibilité à être déployé(e) /transféré à d'autres lieux d'affectation dans la zone d'opérations, si nécessaire.

Responsabilité :

  • Maturité et sens des responsabilités ;
  • Capacité à fonctionner dans le respect des règles et règlements de l'organisation.

Engagement à l'apprentissage continu :

  • Esprit d'initiative et volonté d'apprendre de nouvelles compétences et de se tenir au courant des nouveaux développements dans son domaine d’expertise ;
  • Capacité d'adaptation aux changements qui surviennent dans l'environnement de travail.

Planification et organisation :

  • Efficacité organisationnelle et aptitude à résoudre des problèmes avérés, capacité à gérer un grand volume de travail d'une manière efficace et dans les délais impartis ;
  • Capacité à établir des priorités et à planifier, coordonner et faire le suivi de son (propre) travail ;
  • Capacité à travailler sous pression, avec des délais contraignants, et à gérer plusieurs projets / activités en parallèle.

Travail d'équipe et respect de la diversité :

  • Aptitude à travailler efficacement avec les autres secteurs/unités au sein de l’organisation ; capacité avérée à établir et à maintenir des partenariats efficaces ainsi que des rapports de travail harmonieux dans un environnement multiculturel et multi-ethnique avec sensibilité et respect de la diversité et de l'égalité.

Communication:

  • Compétences interpersonnelles confirmées; bonnes compétences en communication orale et écrite, y compris la capacité d’écrire des rapports clairs et concis;
  • Capacité à effectuer des présentations, à formuler de manière claire et précise différentes options;
  • Capacité à faire des recommandations et à les défendre;
  • Capacité à communiquer et à faire preuve d'empathie avec le personnel (y compris le personnel national), le personnel militaire, les volontaires, les homologues et les interlocuteurs locaux issus de milieux très divers;
  • Capacité à garder son sang-froid et à rester serviable avec le personnel, tout en étant objectif, sans montrer d'intérêt personnel;
  • Capacité à transférer des informations et des connaissances à un large éventail de groupes cibles.


Qualifications et expériences requises

Formation : 

  • Le/ La Stagiaire doit être inscrite à l’université (programmes d’études supérieures/ 2ème diplôme universitaire ou équivalent) dans le domaine de Sciences Naturelles ou Sociales, Développement, Environnement ou les disciplines équivalentes;
  • Ou être inscrite à la dernière année universitaire d’un premier diplôme universitaire (licence ou équivalent) dans les mêmes catégories d’études ;
  • Ou avoir obtenu un diplôme universitaire (tel que défini ci-dessus) moins d’un an avant le début du stage.

Langues requises: 

  • Français et Anglais.

Conditions:

La rémunération, les assurances et les dépenses des stagiaires

Les stagiaires ne sont pas rémunérés financièrement par le PNUD. Les coûts et modalités de voyage, de visa, de logement et de séjour sont à la charge de :

  • L'établissement, institution ou connexes, qui peuvent fournir l'aide financière nécessaire à ses étudiants ; ou
  • Le stagiaire, qui devra obtenir un financement à des fins de subsistance par le biais de sources privées.

Les stagiaires sont responsables de l'obtention d'assurance médicale pour la durée de leur stage avec le PNUD et doit fournir un certificat médical de bonne santé avant de commencer le stage. Le PNUD ne remboursera pas l'assurance médicale de la stagiaire. Les coûts découlant de la maladie et accidents encourus lors d'un stage perfectionnement seront la responsabilité du stagiaire.

Les candidats pour des stages doit montrer une preuve d'assurance médicale valide pour le lieu d'affectation où ils vont la stagiaire. Pour les candidats qui ne sont ni ressortissants ou résidents de l'affectation, l'assurance doit inclure une couverture adéquate en cas de blessure ou de maladie pendant la durée de stages qui :

  • Exige que le transport vers le pays d'origine ou pays de résidence pour un autre traitement ;
  • Entraîne la mort et demande de la préparation et du retour de la demeure dans le pays, ou des pays de résidence.

L'emploi subséquent

Il n'y a pas d'attente de l'emploi avec le PNUD à la suite d'un stage.


Le PNUD s’engage à recruter un personnel divers en termes de genre, de nationalité et de culture. Nous encourageons de même les personnes issues des minorités ethniques, des communautés autochtones ou handicapées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.


Si vous éprouvez des difficultés avec les candidatures en ligne, merci de contacter jobs.help@undp.org

© 2016 Programme des Nations Unies pour le développement