Consultant international pour la formation des experts nationaux en évaluations de la vulnérabilité aux changements climatiques


Lieu : Lome, TOGO
Date limite de candidature :05-Jul-19 (Minuit New York, États-Unis)
Type de contrat :Individual Contract
Niveau du poste :International Consultant
Langues requises :
Français  
Durée du contrat initial10 Jours
Durée prévue de la mission :10 Jours

Historique

Le Togo a ratifié la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) en 1995 et le Protocole de Kyoto en 2004.
Après sa Communication Nationale Initiale (CNI) en 2001, sa deuxième communication nationale (DCN) en 2010, sa troisième communication nationale (TCNCC), en 2015 et son premier rapport biennal actualisé, en 2017, conformément à ses engagements au titre de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et aux décisions 17/CP.8 et 2/CP.17 adoptées par  les conférences des parties tenues respectivement à New Delhi en 2002 et à Durban en 2011, le Togo a lancé en décembre 2016, la préparation de sa quatrième communication nationale (4CN) et de son deuxième rapport biennal actualisé (2RBA) sur les changements climatiques. Cette préparation avait démarré par l’autoévaluation de la troisième communication nationale avec l’appui technique et financier du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Cette autoévaluation a été réalisée à travers des concertations nationales, régionales et thématiques pour l’identification par les parties prenantes des priorités à prendre en compte par la 4CN&2RBA.

La préparation de cette quatrième communication nationale et du deuxième rapport biennal actualisé du Togo sur les changements climatiques répond aux décisions 1/CP.16, 17/CP.8 et 2/CP.17 qui en définissent les méthodologies et les procédures pour la préparation et la soumission au secrétariat de la CCNUCC, des communications nationales et des rapports biennaux actualisés. Le projet de la 4CN et le 2RBA décrira les progrès réalisés et toutes les actions initiées par le Togo, pour contribuer à l’effort global de limitation du réchauffement en deçà de 2°C, au titre de ses engagements à travers les contributions déterminées au niveau national (CDN), conformément à l’accord de Paris sur les changements climatiques adopté le 12 décembre 2015 par les Etats parties à la CCNUCC et ratifié par le Togo le 28 juin 2017.

Le projet de préparation de la 4CN et du 2RBA livrera deux produits majeurs qui sont le document de la 4CN et celui du 2RBA. Parmi les composantes de ce projet, on peut noter l’évaluation de la vulnérabilité et adaptation aux changements climatiques, qui constitue une des principales en matière de contribution à l’atteinte des objectifs des CDN étant donné que l’adaptation est la porte d’entrée de mise en œuvre de ces CDN.

En accord avec les directives du Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC),  il est prévu une série d’études sur la vulnérabilité, les impacts  et l’adaptation de secteurs géographiques et/ou  économiques aux changements climatiques dans le cadre du projet 4CN & 2RBA. Il s’agit principalement des secteurs de l’agriculture, de foresterie et autres affectations des terres, de l’énergie, des ressources en eau, des établissements humains et santé et de la zone côtière.

En effet, ces directives définissent un cadre d’évaluation harmonisé par étapes, des incidences et stratégies d'adaptation, indépendamment de la région/zone géographique, du secteur économique ou du pays considéré.

L’autoévaluation de la TCN, a révélé des faiblesses dans les études de vulnérabilité. Ces faiblesses sont inhérentes à des limites des outils méthodologiques, de la non-évaluation des coûts d’impact et d’adaptation, la difficulté d’accès aux informations, la fiabilité des données, l'intégration des impacts, l'évaluation socio-économique de ces impacts et la formulation appropriée des mesures d'adaptation dans les principaux domaines prioritaires sur lesquels il s’agira de mettre encore de l’accent lors de la réalisation de la 4CN&2RBA, en adoptant des degrés d'analyse plus poussés. Par conséquent, dans le cadre de l’élaboration de la 4CN, les études de vulnérabilité des secteurs précités seront plus approfondies. Ces études de vulnérabilité seront menées sur la base des scénarios de changements climatiques, socioéconomiques et environnementaux des différents secteurs d’activités ci-dessus mentionnés. A partir de l’analyse des impacts prévus, des mesures d’adaptation seront proposées.

Pour y parvenir, la 4CN envisage d’utilisera les outils méthodologiques plus performants et reconnus à l’échelle internationale, en tenant compte des priorités nationales de développement.

A ce titre il est prévu un atelier de formation qui ciblera les consultants nationaux chargés de l’élaboration des rapports de vulnérabilité et adaptation et les membres du Groupe V&A de l’Equipe Pluridisciplinaire. L’atelier sera animé par un consultant international dont les présents termes de référence font objet de son recrutement.

Cette formation mettra un accent particulier qualitativement et quantitativement sur la promotion féminine qui est très sensible à la vulnérabilité aux impacts négatifs des changements climatiques.
 


Devoirs et responsabilités

Objectifs de la mission

L’objectif général de cette mission est de renforcer les capacités des consultants nationaux et des membres du groupe Vulnérabilité et Adaptation de la 4CN de manière à leur donner davantage d’outils pour la réalisation et l’évaluation des études de vulnérabilité et adaptation dans le cadre de la 4CN et du 2RBA sur les changements climatiques.

Objectifs spécifiques:

  • Former les consultants nationaux et les membres du groupe Vulnérabilité et Adaptation de la 4CN sur les outils méthodologiques performants et reconnus à l’échelle internationale et en tenant compte des priorités nationales de développement ;
  • Elaborer les supports de la formation en langue française, sur papier dur et en version électronique;
  • Appuyer à l’élaboration du canevas de rédaction des rapports des études V&A sectorielles;
  • Identifier les démarches, méthodes et outils appropriés et mieux adaptés à la situation nationale pour l’évaluation de V&A;
  • Apporter un appui aux consultants nationaux sectoriels pour une évaluation combinée des scénarios climatiques, scénarios socio-économiques et environnementaux à moyen et long terme répondant au contexte national togolais, après la session de formation

Résultats attendus de la mission

Les principaux résultats ci-après sont attendus de la mission:

  • les consultants nationaux et des membres du groupe Vulnérabilité et Adaptation de la 4CN sont outillés sur les différents outils méthodologiques performants et reconnus à l’échelle internationale et en tenant compte des priorités nationales de développement;
  • les supports de la formation en langue française, sur papier dur et en version électronique sont disponibles;
  • le canevas de rédaction des rapports des études V&A sectorielles est élaboré;
  • les démarches, méthodes et outils appropriés et mieux adaptés à la situation nationale pour l’évaluation de V&A sont identifiés;
  • les consultants nationaux sectoriels ont combiné des scénarios climatiques, scénarios socio-économiques et environnementaux à moyen et long terme répondant au contexte national togolais pour faire l’évaluation de la V&A au niveau sectoriel.

Mission du Consultant

La mission sera réalisée par un consultant international maitrisant les les différents outils méthodologiques performants et reconnus à l’échelle internationale, en tenant compte des priorités nationales de développement, pour l’évaluation de la V&A.

Le consultant sera chargé de:

  • procéder à l’analyse de la documentation existante sur le sujet, notamment la CNI, le PANA, la DCN, la TCNCC, le PNACC,  le guide pratique d’élaboration des études de V&A, etc...  aux fins de s’approprier les contenus;
  • animer les sessions de formation;
  • préparer des présentations aux participants en montrant les étapes, la structure et le contenu requis pour une bonne rédaction des rapports des études de vulnérabilité et adaptation;
  • montrer aux participants les outils permettant de combiner les scénarios climatiques, socioéconomiques et environnementaux pour faire une évaluation de la V&A dans les différents secteurs concernés;
  • Exposer la méthode à suivre pour l’évaluation des documents des études. La méthode pourrait s’appliquer aux secteurs pris individuellement, si nécessaire avec éventuellement des justifications;
  • Présenter aux participants les éléments clés pour la réussite de la V&A conformément aux décisions du groupe consultatif d’experts d’appui à la préparation des communications nationales et des rapports biennaux actualisés pour les pays non-annexe de la CCNUCC notamment l’utilisation de modèles pour envisager les scénarios climatiques, socioéconomiques et environnementaux futurs. A ce sujet, il pourrait être intéressant que les participants s’exercent aux derniers outils (« enveloppe climat »),
  • Proposer des mesures d’adaptations qui s’intègrent au processus du développement du pays;
  • Donner des directives aux consultants nationaux pour la préparation des documents de base devant soutenir l’analyse, notamment (1) un rapport synthétique et diagnostic du contexte national incluant l’ensemble des structures économiques et démographiques actuelles et les projections futures du pays pertinents pour les changements climatiques sur la base des études réalisées précédemment, (2) une synthèse de l’information et de la connaissance pertinente actualisées sur les priorités en matière de vulnérabilités climatiques et évaluer les lacunes dans les connaissances du pays;
  • Réaliser une évaluation de l'impact économique au niveau des secteurs économiques prioritaires (primaire/agriculture secondaire/industrie et tertiaires/services) et aux niveaux national et régional, y compris les impacts potentiels sur la réduction de la pauvreté;
  • Identifier des vulnérabilités intersectorielles historiques;
  • Evaluer le développement projeté dans les secteurs retenus;
  • Analyser les changements projetés induits par les changements climatiques, y compris les incidences sur le développement et l’élimination de la pauvreté;

Obligations et Livrables

Le consultant international travaillera en étroite collaboration avec la coordination du projet 4CN&2RBA. Il devra préparer les présentations en format PowerPoint et Word qui seront validées par l’unité de coordination et le PNUD avant le déroulement de la formation.  
Le coordonnateur du projet, fournira au consultant international, les informations nécessaires à la réalisation de sa mission. Le consultant international remettra l’agenda et les présentations en format PowerPoint au moins 72 heures avant le début de la formation en vue de leur multiplication pour les participants.

Les principaux livrables attendus de la mission sont:

  • Les présentations (en PowerPoint & en world) et l’agenda de la formation au moins 72 heures avant avant l’atelier de formation;
  • Un rapport de formation relatant le déroulement de la formation et les leçons tirées de la participation des consultants nationaux;
  • Une note d’orientation incluant les outils d’analyse servant de cadre de prise de décision pour l’identification des priorités d’investissement dans les plans d’adaptation et de développement en cohérence avec les documents programmatiques du pays. Les outils peuvent inclure l’analyse des impacts actuels et futurs de la variabilité et des changements climatiques aux niveaux sectoriel, national et régional), Cette note et les outils associes permettront d’optimiser les coûts, les risques et les performances en recherchant les avantages communs liés au développement à la résilience projets;
  • Un programme de formation et de capitalisation des acquis à l’attention des consultants nationaux et des membres du groupe Vulnérabilité et Adaptation de la 4CN de manière à leur donner davantage d’outils pour la réalisation et l’évaluation des études de vulnérabilité et adaptation dans le cadre de la 4CN et du 2RBA sur les changements climatiques.

Méthodologie

La responsabilité globale de la réalisation de la mission incombe au consultant international, qui sera chargé d’interagir avec la coordination et qui est responsable des livrables de la mission.
Le consultant travaillera sous la supervision directe de la coordination du projet et de la Direction de l’Environnement. Avant le démarrage de l’étude, le consultant élaborera et fera approuver par la coordination du projet, un plan de travail détaillé conformément à son dossier d’offre technique. Il devra décrire et exposer de manière claire dans sa méthodologie, la démarche pratique ainsi que le chronogramme pour l’ensemble des activités en conformité aux dispositions de la CCNUCC.

Durée de la mission

La durée de la mission est de dix (10) jours dont cinq (05) jours de préparation à domicile, un jour de préparation au Togo, trois jours d’atelier et un autre jour après l’atelier pour l’élaboration du rapport


Compétences

Valeurs intrinsèques:

  • Démontrer son intégrité en se conformant aux valeurs et aux normes morales de l'ONU;
  • S’inscrire dans la vision, la mission, et favoriser la réalisation des objectifs stratégiques du PNUD;
  • Démontrer sa capacité à exercer dans un environnement multiculturel sans discrimination de genre, de religion, de race, de nationalité et de sensibilité;
  • Démontrer la rigueur dans le travail, une grande disponibilité, une aptitude à travailler en équipe et un esprit d’initiative élevé;
  • Disposer d’un bon sens de l’analyse, d’objectivité, d’intégrité, de rigueur, de bonne moralité, de dynamisme, de capacité relationnelle et de sens du contact humain;

Professionnalisme:

  • Aptitude à faire des analyses, à en tirer des conclusions pertinentes et à faire des propositions constructives;
  • Capacité à rédiger des rapports de qualité en français.

Leadership:

  • Aptitude à travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire de haut niveau et à insuffler une dynamique de changement.

Planification et organisation:

  • Faire preuve d'une aptitude à planifier et à organiser son propre travail.

Communication:

  • Être capable d’écrire de façon claire et concise et de bien s’exprimer oralement.

Aptitude technologique:

  • Bonne maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Power point, Outlook)

Travail en groupe:

  • Aptitude à interagir, à établir et à maintenir les relations de façon effective aussi bien avec les collègues, le supérieur hiérarchique qu'avec des personnes ayant des cultures différentes, d’autres partenaires nationaux et internationaux.

Compétences fonctionnelles:

  • Avoir des qualités en termes d’analyse et de synthèse et de très bonne capacité rédactionnelle et de communication ;
  • Avoir une bonne maitrise de l’outil informatique;
  • Être capable de travailler sous pression.


Qualifications et expériences requises

Education

  • Avoir un niveau minimum de BAC + 5 en gestion de l’environnement, géographie, climatologie, planification du développement ou toute autre qualification connexe en lien avec l’étude

Expériences

  • Avoir une bonne connaissance des méthodologies du GIEC en matière d’évaluation de la vulnérabilité et adaptation aux changements climatiques;
  • Disposer d’une expérience d’au moins cinq (05) ans d’expériences dans la réalisation d’études de vulnérabilité et adaptation notamment dans les secteurs de l’agriculture, des ressources en eau, de l’énergie, de la foresterie ou en zone côtière.

Langues

Une excellente maîtrise de la langue française est exigée

Documents à inclure dans la soumission de la proposition
Les Consultant(e)s intéressé(e)s doivent présenter un dossier de candidature comprenant les éléments suivants:

Une Proposition Technique

  • Note explicative sur la compréhension des Termes de Référence et les raisons de la candidature;
  • Brève présentation de l’approche méthodologique (assortie d’un chronogramme) et de l’organisation de la mission envisagée;
  • CV incluant : les compétences requises et l’expérience acquise dans des projets similaires et au moins 3 références;
  • P11 dûment rempli et signé (téléchargeable à l’adresse : http://www.tg.undp.org/content/dam/togo/docs/P11_Personal_history_form.doc.

Une Proposition Financière:

La proposition financière prévoit un montant forfaitaire et précise les modalités de paiement sur base de produits/delivrables précis et mesurables (qualitatifs et quantitatifs) même si les paiements seront effectués par tranches ou en une seule fois à l'achèvement total du contrat. Elle doit être libellée en dollars ou en francs CFA.
Afin de faciliter la comparaison des offres financières par le service demandeur, les candidats devront fournir une ventilation de ce montant forfaitaire. Les consultants doivent indiquer/détailler dans leurs propositions financières les coûts des billets d’avions aller-retour, le cas échéant, (if applicable), les honoraires, les frais de séjour et le nombre de jours de travail prévus. Le PNUD n'accepte pas les coûts de voyage qui excèdent ceux du billet en classe économique. Si un consultant désire voyager en classe supérieure, il devra le faire sur ses ressources propres.

Evaluation

Analyse cumulative (Note Pondérée)

Le contrat sera attribué au/à la consultant(e) dont l'offre aura été évaluée et ayant reçu la note la plus élevée sur l’ensemble préétabli des critères pondérés technique et financier spécifiques à cette invitation.
Pondération: la pondération retenue, pour l’évaluation des offres, est la suivante:

  • Pourcentage de l’offre technique: 70%;
  • Pourcentage de l’offre financière: 30%.

Seuls les candidats ayant obtenu un minimum des 49 points seront pris en considération pour l'évaluation financière. Après vérification de l'adéquation entre les propositions financière et technique, chaque offre financière recevra une note financière (Nf) calculée par comparaison avec la proposition financière la moins disante (Fm) de la manière suivante : Nf = 30 x Fm / F (F étant le montant de la proposition financière évaluée).
Pour finir, les propositions seront classées en fonction de leurs notes technique (Nt) et financière (Nf) combinées, avec application des pondérations (70% pour la proposition technique; 30% pour la proposition financière) pour aboutir à une note globale (NG = Nt+Nf)
L’Offre sera adjugée à l’égard de la soumission ayant obtenu la note totale pondérée la plus élevée tout en tenant compte des principes généraux du PNUD (coût et efficacité). Le PNUD ne s’engage en aucun cas à choisir forcément le Consultant offrant le plus bas prix.
Principaux critères de sélection
Eligibilité pour l'évaluation technique (Oui/Non)
Tout dossier ne répondant pas aux critères ci-dessous énumérés (Education & Expériences), ne sera pas éligible.
Toute compétence énumérée dans le CV doit être appuyée par une attestation/certificat/diplôme.

Notation de l'offre technique (70 points)

  • Avoir une bonne connaissance des méthodologies du GIEC, des décisions des conférences des parties à la CCNUCC et du groupe consultatif d’experts (CGE) relatives à la réalisation des études sur la vulnérabilité, les impacts et l’adaptation des secteurs géographiques et/ou économiques aux changements climatiques (15 points);
  • Disposer d’une expérience d’au moins sept (07) ans dont au moins cinq (05) ans dans la réalisation d’études dans l’un des domaines concernés par les études de V&A (20 points);
  • Niveau de compréhension par le consultant de la mission/Cohérence de la proposition du consultant avec les TDR et du planning de travail (35 points).


Le PNUD s’engage à recruter un personnel divers en termes de genre, de nationalité et de culture. Nous encourageons de même les personnes issues des minorités ethniques, des communautés autochtones ou handicapées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.

Le PNUD ne tolère pas l’exploitation et / ou les atteintes sexuelles, ni aucune forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel, et / ou toutes formes de discrimination. Tous/tes les candidats/tes selectectionnes /ées devront ainsi se soumettre à de rigoureuses vérifications relatives aux références fournies ainsi qu’à leurs antécédents.


Si vous éprouvez des difficultés avec les candidatures en ligne, merci de contacter erecruit.helpdesk@undp.org

© 2016 Programme des Nations Unies pour le développement