Republication - Consultant (e ) national (e ) chargé (e ) de la mise en place d’un incinérateur des déchets médicaux à base de biogaz


Lieu : N'Djamena, TCHAD
Date limite de candidature :12-Oct-20 (Minuit New York, États-Unis)
Type de contrat :Individual Contract
Niveau du poste :National Consultant
Langues requises :
Arabe   Anglais   Français  
Durée prévue de la mission :90 jours

Le PNUD s’engage à recruter un personnel divers en termes de genre, de nationalité et de culture. Nous encourageons de même les personnes issues des minorités ethniques, des communautés autochtones ou handicapées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.

Le PNUD ne tolère pas l’exploitation et / ou les atteintes sexuelles, ni aucune forme de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel, et / ou toutes formes de discrimination. Tous/tes les candidats/tes selectectionnes /ées devront ainsi se soumettre à de rigoureuses vérifications relatives aux références fournies ainsi qu’à leurs antécédents.


Historique

La gestion des déchets médicaux constitue un défi majeur en matière de la santé publique. En effet, la destruction de ces déchets nécessite des incinérateurs dont les coûts sont dissuasifs pour les pays en développement compte tenu des arbitrages auxquels sont soumis ces pays. Cette problématique se pose avec acuité avec l’apparition du coronavirus (COVID-19) qui a touché des millions de personnes (20 292 486 de cas déclarés) et fait de milliers de victimes (741 380) dans le monde en date du 12Août 2020 selon Wikipea. Le traitement des malades de la COVID-19 nécessite un nombre important de matériels (respirateurs, masques de protection, combinaisons, visières, etc.). Au regard du caractère infectieux de ces matériels, qui le plus souvent est mal géré par le personnel soignant et constitue de ce fait une source de contamination et un risque aussi bien pour le personnel soignant que pour les populations, la gestion de ces déchets devient une priorité.

Au Tchad, comme dans la plupart des pays africains, la mauvaise manipulation des matériels infectés par la gestion inappropriée des déchets biomédicaux (collecte, maniement, stockage et destruction) constitue un risque non seulement pour le personnel hospitalier, les populations fréquentant les structures sanitaires, mais aussi les agents chargés de la collecte des déchets solides provenant des milieux de soins.

N’Djaména qui est la capitale de la République du Tchad ne dispose que d’un seul incinérateur fonctionnel au sein de l’Hôpital Général de Référence National (HGRN). Tous les déchets biomédicaux des différentes structures sanitaires de la ville sont collectés et centralisés au HGRN pour l’incinération. De plus, très peu de sociétés privées (2 ou 3 à N’Djamena) interviennent dans la collecte et le transport des déchets biomédicaux dans les formations sanitaires.

Le laboratoire du Tchad a inscrit dans son plan d’actions la mise en place de son écosystème pour lui permettre d’atteindre ses objectifs au nombre desquels le traitement adéquat des déchets bio-médicaux à travers la conception, la mise en place et le fonctionnement d’un incinérateur à base de biogaz.

Dans ce cadre, il entend recruter un (e) consultant (e) pour réaliser cette tâche.


Devoirs et responsabilités

Le/la Consultant(e) en charge de la fabrication d’un incinérateur à base de biogaz travaillera avec toutes les structures et institutions qui présentent un intérêt particulier pour la gestion des déchets médicaux et les énergies renouvelables ainsi que le Laboratoire. Il s’agit de mettre en place un système pour l’élimination des déchets médicaux infectieux par incinération à base de biogaz.

Dans le cadre de sa mission, le/la Consultant (e) assurera les tâches, dont la liste non limitative est la suivante :

  • Concevoir et mettre et implanter un incinérateur pour la destruction des déchets biomédicaux ;
  • Produire de l’énergie à base de l’incinération des déchets médicaux au sein de la structure sanitaire ;
  • Assurer le suivi du fonctionnement du dispositif mis en place ;
  • Former quelques usagers à l’utilisation de l’incinérateur ;
  • Offrir à la structure sanitaire de l’expérimentation pilote un équipement de destruction des déchets médicaux ;
  • Lutter pour la préservation de l’environnement et l’assainissement.


Compétences

  • Excellent esprit d’équipe avec de bonnes compétences interpersonnelles ;
  • Capacité à gérer sa charge de travail avec un minimum de supervision ;
  • Capacité à travailler sous pression et dans des délais serrés ;
  • Capacité à répondre aux demandes supplémentaires malgré des délais limités ;
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel et multidisciplinaire ;
  • Capacités de planification stratégique solide, de gestion et de rapports axés sur les résultats ;
  • L’expérience de travail au sein du système des Nations Unies est un atout ;
  • La maitrise de l’outil informatique et des logiciels de conception graphique un atout.


Qualifications et expériences requises

Education

  • BAC+3 au moins en électromécanique, sciences naturelles, gestion des énergies renouvelables ou autre diplôme dans un domaine similaire.

Expérience

  • Un minimum de 5 ans d'expérience de travail dans promotion du Biogaz ou autre énergie renouvelable, etc. ;
  • Connaissances avérées en valorisation des énergies renouvelables et transformation en source énergétique ;
  • Connaissances solides dans la gestion des déchets biomédicaux ;
  • Expérience pertinente dans la recherche et la promotion des idées novatrices pour le développement ;
  • Expérience dans les projets de développement.

Langue

  • Excellente connaissance du Français, y compris les compétences d'écriture et de communication;
  • La connaissance de l’Anglais et de l’Arabe local est un atout.

 



Si vous éprouvez des difficultés avec les candidatures en ligne, merci de contacter erecruit.helpdesk@undp.org

© 2016 Programme des Nations Unies pour le développement