Consultant National pour l’élaboration et révision des textes législatifs et règlementaires régissant la gestion des catastrophes en République de Guinée


Localidad : Conakry, Guinea
Fecha límite de postulación :26-Feb-18 (Medianoche Nueva York, Estados Unidos)
Tiempo Restante :1d 3h 47m
Categoría adicional :Clima y resiliencia
Tipo de contrato :Individual Contract
Nivel de puesto :National Consultant
Idiomas requeridos :
Inglés   Francés  
Fecha de comienzo del contrato :
(Fecha en que se espera que comience el candidato seleccionado)
15-Feb-2018
Duración del contrato inicial :Deux mois


Antecedentes

Depuis janvier 2016, une mission inter-institutions a été déployée à travers tout le pays sous le leadership du PNUD pour mener une série d'évaluations de la capacité nationale de répondre aux épidémies et autres situations d'urgence. Ceci a conduit à la création d'un groupe de travail inter-institutions pour tirer des conclusions et des recommandations adéquates visant notamment le renforcement des capacités opérationnelles et institutionnelles des entités nationales en charge de la gestion des risques de catastrophes en Guinée. Cela correspond à la priorité 2 (gouvernance des risques de catastrophes) du Cadre Sendai 2015-2030 sur la réduction des risques de catastrophes.

La gestion des catastrophes et particulièrement la prévention et la réduction des risques sont régies par un ensemble de textes législatifs et réglementaires comportant à la fois la politique, les stratégies, les plans et des programmes. Il faut reconnaître que la plupart de ces textes sont élaborés ou mis en place par les différents acteurs publics (départements techniques impliqués dans la gestion des catastrophes) ou parapublics comme la Croix Rouge Guinéenne. Certains de ces textes sont devenus aujourd’hui obsolètes en raison de leur date d’élaboration. La gestion des risques de catastrophes requiert une approche globale et des efforts identiques dans tous les pays. Ce qui fait que tous les pays devraient normalement avancer en même temps en vue de réaliser les mêmes résultats au niveau local, régional et global.?

En dépit de l’existence de ces différents documents au niveau de la Guinée, la prévention et la réduction des risques de catastrophes restent encore mal coordonnées et des défaillances sont souvent constatées lors de la survenue des catastrophes, soit en matière de secours, soit en matière de gestion des sinistrés ou encore en matière de prise en charge des actions de réhabilitation,? de reconstruction et de récupération. Les mêmes insuffisances sont remarquables dans la mise en œuvre du cadre d’action de Sendai qui relève de la responsabilité du Centre National de Gestion des Catastrophes et des Urgences Environnementales.

C’est pour corriger ces lacunes et assurer une meilleure coordination des interventions en matière de gestion des risques de catastrophe, qu’ils soient liés aux aléas naturels ou anthropiques, que la présente étude est sollicitée. Elle devra permettre d’avoir un cadre légal unifié et cohérent qui définit clairement les rôles et responsabilités de chaque structure impliquée dans la gestion des risques de catastrophes. A cet effet, le PNUD recrute un consultant national pour le compte du Centre National de Gestion des Catastrophes et Urgences Environnementales (Ministère de l’Environnement, Eaux et Forêts) pour réaliser cette activité d’élaboration/révision des textes législatifs et réglementaires régissant la gestion des risques de catastrophes en Guinée.


Deberes y responsabilidades

L’objectif général est de contribuer au renforcement du cadre légal pour la prévention et la réduction des risques de catastrophe.

Spécifiquement, le projet vise la révision et/ou l’élaboration des textes législatifs et réglementaires pertinents et contextualisés régissant la gestion des catastrophes en Guinée.

La mission principale du consultant est de procéder à la révision et à l’élaboration, si nécessaire, de nouveaux textes législatifs et réglementaires régissant la gestion des catastrophes en Guinée.

A cet effet, le consultant aura pour mandat:

  • la collecte et l’analyse des textes disponibles en matière de prévention et de réduction des risques de catastrophe (alignement des textes sur le cadre d’action de Sendai et sur les objectifs du développement durable, identification des responsabilités des administrations concernées et la cohérence des systèmes d’alerte précoce, etc.).
  • révision des principaux textes (Loi 009 du 22 juillet 1996, Stratégie Nationale de? Gestion des Catastrophes, etc.) en les alignant sur le cadre d’action de Sendai, les objectifs du développement durable et les politiques, plans et programmes nationaux de développement de la Guinée.

Il devra:

  • s’engager à exécuter son contrat dans le respect des termes de références et selon les normes internationales en la matière?;
  • travailler en étroite collaboration avec les cadres du CNGCUE et du SNU
  • ?réaliser son mandat sur la base d'une démarche participative devant aboutir à un diagnostic approfondi en intégrant les leçons tirées des expériences antérieures. La mission sera réalisée dans le cadre d'un partenariat et dialogue entre les Participants?: ministères, agences publiques et services assimilés impliqués dans l’analyse et la gestion des risques naturels, et dans la prévention des catastrophes (ONG, société civiles, collectivité locales).
  • travailler sur la base des connaissances capitalisées grâce aux études et travaux déjà réalisés ainsi que des recoupements sur certains aspects jugés nécessaires. Plus spécifiquement, il aura à? organiser et recentrer les recommandations relatives aux aménagements institutionnels en actions concrètes à mener et faire des propositions sur le système national de réduction des risques et catastrophes qui intègre : les rôles et les responsabilités des acteurs, les aspects liés à la participation des différents acteurs y compris les collectivités locales;
  • soumettre aux autorités nationales et au SNU le rapport provisoire et le rapport définitif selon le calendrier de travail arrêté.

Le consultant travaillera sous la supervision de l’équipe de coordination humanitaire au Bureau de la Coordinatrice Résidente du SNU et des experts en réduction des risques de catastrophes au PNUD. Le consultant sera entièrement responsable de la révision et de la finalisation du plan national de contingence et de l’accomplissement de cette mission de manière générale. Le Consultant prendra à sa charge les frais relatifs au secrétariat, au courrier et aux communications, ainsi que tout ce qui concerne les autres frais organisationnels de la mission.


Competencias

Compétences organisationnelles:

  • Démontre son intégrité par le respect des valeurs fondamentales des Nations Unies : intégrité, professionnalisme et respect de la diversité.
  • Promeut la vision, la mission et les buts stratégiques du PNUD.
  • Traite ses collègues équitablement et sans favoritisme.

Compétences fonctionnelles:

  • La capacité à travailler de façon autonome, en faisant preuve de flexibilité et d’initiative;
  • Des compétences poussées en analyse, en enseignement, en recherche et en rédaction, ainsi qu’une capacité manifeste à mener une réflexion stratégique;
  • Des compétences approfondies dans le domaine développement social en général et dans la mise place des structures communautaires et la planification des interventions en milieu rural, analyse de marché et gestion des entreprises;
  • Une parfaite connaissance du cadre législatif et règlementaire du secteur minier, en particulier des Minéraux du Développement;
  • Une excellente maîtrise de l’outil informatique.

Esprit d’équipe.

  • Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs du projet.

Sens de responsabilité.

  • Assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements; produire les résultats dont il a la responsabilité dans les délais et normes de qualité.

Aptitude à la communication.

  • Etre capable d’écrire de façon claire et concise et de bien s’exprimer oralement; savoir adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse.


Habilidades y experiencia requeridas

Education

  • Le consultant devra être titulaire d’un diplôme universitaire en Sciences de l’Environnement ou en Sciences juridiques, avec des connaissances avérées dans la gestion des catastrophes naturelles.

Expériences?

Le Consultant doit justifier des qualifications et expériences suivantes:

  • une bonne expérience professionnelle dûment prouvée d’au moins dix (10) ans et une parfaite connaissance des questions de réduction des risques de catastrophe et du Cadre d’Action de Sendai serait un atout;
  • une bonne connaissance et familiarité avec aspects liés aux crises humanitaires et risques de catastrophes en Guinée;
  • Une collaboration documentée avec l’ensemble des acteurs humanitaires y compris ceux du Système des Nations Unies?et des institutions nationales en charge de la gestion des risques de catastrophes;
  • Avoir une expérience en analyse, revue et élaboration des textes légaux de préférence dans un domaine connexe.

Langues requises

  • Français, langue de travail du pays (parlé et écrit).

Critères d'évaluation

L’évaluation des offres se déroulera en deux temps. L’évaluation des propositions techniques sera achevée avant l’ouverture et la comparaison des propositions financières.

La proposition technique devra être composée d’un CV, d’une lettre de motivation, d’une note méthodologique et d’un chronogramme précis de mise en œuvre de l’activité.

La proposition technique sera évaluée sur base du? niveau de compréhension de la mission par rapport aux termes de référence et sur la base des critères suivants?:

  • Le Consultant devra avoir un diplôme supérieur (BAC + 5 au minimum) en sciences environnementales, juridiques, anthropologie, démographie, économie, planification (25 Points);
  • Expérience professionnelle?: au moins 10 ans d’expériences dans le domaine de l’analyse des crises humanitaires et gestion des catastrophes, avec accent a l’élaboration des plans de réponses et autres textes règlementaires (35 Points);
  • Expérience spécifique (5 ans) dans le domaine de l’analyse des crises humanitaires et des textes y relatifs, et capacité de mobilisation des acteurs en vue de leur implication dans la contribution à la révision des outils relatifs à la gestion de risques de catastrophes (15 Points);
  • Connaissance du contexte humanitaire national, la nature et cartographie de risques et de sites a haut risque, expérience en gestion des urgences environnementales et en renforcement des structures nationales impliquées dans la gouvernance des risques de catastrophes en Guinée (25 Points).

Seront jugées qualifiées, les propositions techniques qui obtiendront au moins 70% de la note maximale?;

Dans une deuxième étape du processus d’évaluation, les enveloppes financières seront ouvertes et comparées.

Le marché ou le contrat sera attribué au Consultant ayant présenté le meilleur score combiné - rapport qualité/prix, évaluation cumulative - (Technique pondérée à 70% + Financière à 30%). Applicable pour les services intellectuels plus complexes?suivant les exigences des TDRs.

Modalité de soumission

Le(la) candidat(e) intéressé (e) doit soumettre un dossier comprenant deux propositions (technique et financière) :

La proposition technique doit contenir :

  • Une lettre de motivation signée par le candidat (1 page);
  • Une brève proposition technique dûment signé par le candidat (3-4 pages);
  • Un plan de travail détaillé, avec des dates de début et de fin pour chaque action et délai indicatif pour toutes les tâches et les livrables (5-10 pages);
  • Un CV du candidat avec l’indication claire de son nom (tel qu’inscrit sur son passeport), sa date de naissance, ses qualifications académiques, ses compétences et son expérience professionnelle, contenant au moins 3 personnes de référence avec leurs adresses e-mail?(4-5 pages);
  • Un formulaire P11 (http://sas.undp.org/Documents/P11_personal_history_form.doc ) des Nations Unies dûment rempli

La proposition financière :

Une proposition financière sur la base d’un montant forfaitaire incluant (les honoraires, les frais de voyage, les indemnités journalières/perdiems et le nombre de jours ouvrables pour la durée de la consultation).

Pour permettre une meilleure appréciation du montant forfaitaire proposé, le consultant doit éclater son montant forfaitaire en indiquant clairement les frais prévus pour les honoraires, les frais de voyages internationaux et ceux affectés aux indemnités journalières/perdiems.

N.B.?: Les candidat (e)s sont tenus de se renseigner sur les Conditions Générales des Contrats Individuels (annexe 1). (Cliquer sur «?Conditions Générales des Contrats Individuels?» pour télécharger le document)

Date limite et lieu de remise des candidatures

Le dossier complet devra nous parvenir par dépôt à l’accueil? à l'adresse suivante :

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)

Maison Commune

Commune de Matam

Coléah Corniche Sud, Rue M002

BP 222 Conakry, Rép de Guinée

Ou par email: ic.offres.gn@undp.org

ou encore remplir la candidature en ligne et nous envoyer les documents demandés par l'adresse cité si l'on n'y arrive à télechargé directement.

Au plus tard : le 26 Février 2018 à 16H 30 heure locale.

 


El PNUD está comprometido con lograr la diversidad de su personal en términos de género, nacionalidad y cultura. Se alienta por igual a las personas que pertenecen a grupos minoritarios, a pueblos indígenas o que tienen alguna discapacidad a presentar su candidatura. Todas las solicitudes se tratarán con la mayor confidencialidad.


Si está experimentando alguna dificultad con la solicitud de empleo en líneam puede ponerse en contacto con: jobs.help@undp.org

© 2016 Programas de las Naciones Unidas para el Desarrollo