Consultant International en Développement des Capacités Multisectorielles


Localidad : Moroni et à domicile, Comores
Fecha límite de postulación :10-Apr-18 (Medianoche Nueva York, Estados Unidos)
Tipo de contrato :Individual Contract
Nivel de puesto :International Consultant
Idiomas requeridos :
Francés  
Duración del contrato inicial :11 mois avec possibilité de renouvellement ( 2 mois sur place et 9 mois à domicile).

Antecedentes

Le projet « Renforcement des capacités de gestion multisectorielle, coordonnée et décentralisée de l’environnement pour atteindre les objectifs des Conventions de Rio en Union des Comores » cofinancé par le Gouvernement Comorien, le Fonds pour l’Environnement Mondial et le PNUD, permettra à l’Union des Comores de prendre les meilleures décisions vers l’acquittement pérenne de ses obligations environnementales mondiales.  Ceci demande à ce que le pays dispose des capacités nécessaires pour une coordination efficace de ses efforts, et qui met en œuvre les bonnes pratiques quant à l’intégration des priorités environnementales mondiales dans son processus de planification.  À cette fin, l’objectif du présent projet est de Renforcer les capacités de gestion multisectorielle, coordonnée et décentralisée de l'environnement pour atteindre les objectifs des Conventions de Rio.  Cela se fera au travers de trois composantes liées entre elles.  La première composante porte sur le renforcement du cadre institutionnel national pour la gouvernance environnementale.  La deuxième composante est axée sur le renforcement des capacités au niveau des îles et des communes, avec des activités visant à renforcer les cadres de gouvernance des communes, soutenues par le renforcement institutionnel régional (insulaire).  Ces deux composantes utiliseront une approche axée sur l'apprentissage par la pratique pour le renforcement des capacités, en facilitant la participation active des représentants des parties prenantes à l'intégration des priorités de la Convention de Rio dans l'amélioration des plans de gestion communaux.  La troisième composante, initialement conçue comme des activités relevant des composantes 1 et 2, met l'accent sur la sensibilisation du public et l'éducation environnementale sur la valeur stratégique de la gouvernance décentralisée de l'environnement mondial grâce à des stratégies nouvelles et améliorées d'approches régionales du développement durable.

À cet effet, le Bureau du PNUD et le Gouvernement des Comores entendent recruter un Conseiller Technique International pour apporter une expertise technique à la mise en œuvre de la phase initiale du projet.


Deberes y responsabilidades

Sous l’autorité du PNUD et de la Direction Nationale de l’Environnement et des Forêts (DNEF), l’expert international fournir une assistance technique à l'équipe du projet, les consultants nationaux et internationaux et à la DNEF, conformément aux objectifs du projet.  Les taches seront focalisées sur la mise en œuvre des aspects techniques du projet.  Il(Elle) travaillera en étroite collaboration avec le Coordinateur du projet et la DNEF, il (elle) est appelé(e) à remplir, de façon spécifique, les principales tâches suivantes :

  • Soutien à la coordination et à la planification des activités
  • Contribuer à l’élaboration du plan de travail annuel, du plan d’achat et du plan de recrutement;
  • Veiller à ce que les résultats et les produits attendus soient de qualité appropriée;
  • Appuyer à l’élaboration des termes de référence, pour le recrutement des consultants nationaux et internationaux;
  • Contribuer à l’orientation des réunions des comités techniques, et les ateliers des parties prenantes;
  • Conseiller sur les situations critiques, les risques émergents ou potentiels pour la réalisation des résultats techniques du projet, les résultats et les objectifs lors de la mise en œuvre du projet, au besoin; et
  • Conseiller à l’organisation des réunions du comité de pilotage du projet.

Orientation et expertise technique

En appui au coordinateur national du projet, à l’équipe de consultants nationaux et internationaux, l’expert devra :

  • Contribuer au renforcement des cadres politiques et législatifs pour une gouvernance décentralisée de l'environnement;
  • Contribuer au renforcement des processus de consultation et de prise de décisions en vue de l'intégration de critère de conservation de l’environnemental globale dans la dimension sectorielle;
  • Contribuer au renforcement des capacités techniques pour l’intégration et le suivi de la mise en œuvre des Conventions de Rio;
  • Contribuer au renforcement du cadre juridique de la décentralisation;
  • Contribuer à l’élaboration de la stratégie de mobilisation des ressources financières;
  • Assurer l’intégration de l’environnement global dans les cadres de planification du développement local;
  • Donner des conseils techniques sur l’orientation et la mise en œuvre des activités de démonstration pilotes dans les trois communes qui seront sélectionnées;
  • Appuyer sur la sensibilisation aux valeurs environnementales mondiales et à la gestion des connaissances est accrue;
  • Appuyer le raportage; et
  • Contribuer au renforcement du cadre institutionnel de la DNEF.

Suivi et évaluation

En étroite collaboration avec la coordination du projet, l’expert contribuera à la préparation des rapports d’État d’avancement du projet:

  • Rapport de lancement du projet, Rapports d’activités trimestrielles, Rapports Annuel du Progrès;
  • Aider à l’organisation de l’évaluation final du projet y compris la mise en œuvre des recommandations; et
  • Veiller au bon respect de la politique de marque du PNUD et du FEM.

Livrables

1. Conseiller à l’élaboration et validation  des TDR des experts et méthodologies sur les tâches suivantes:

  • Réconcilier et harmoniser les différents mandats et plans opérationnels des agences nationales compétentes pour intégrer les obligations des Conventions de Rio et déterminer les rôles et responsabilités relatifs au partage de l’information;
  • Identifier les bases de données clés à associer au système de gestion de l'information environnementale;
  • Effectuer une évaluation complète auprès des parties prenantes concernées (décideurs) et des institutions sur leurs rôles concernant la mise en œuvre des Conventions de Rio;
  • Préparer un plan de sensibilisation (plan de communication) qui comprend la sélection et l'obtention de partenaires stratégiques, et la définition des niveaux et les types de contribution de chaque partenaire (c.-à-d. Soutien financier ou en nature, comme la création de contenu);
  • Élaborer un plan de développement des capacités basé sur l'évaluation des besoins de la capacité et présenter aux autorités compétentes;
  • Validation par un examen par les pairs des experts et des parties prenantes;
  • Effectuer une analyse institutionnelle des défis et des obstacles à la coopération interministérielle en matière de gestion
  • Les données environnementales et le suivi de la mise en œuvre et de la déclaration des Conventions de Rio;
  • Élaborer un plan pour combler les lacunes du contenu en fonction des besoins nationaux et des engagements mondiaux; et
  • Développement des mécanismes pour gérer les flux d'information provenant de sources identifiées (gouvernement, multilatéral, ONG, indigènes, organisations, universitaires, entreprises et autres) accéder à des données en ligne, par le biais d'une stratégie de communication.

2. Examen et commentaire des rapports annuel du progrès (APR);

3. Examen et commenté sur le plan annuel du travail (AWP) pour l'année suivante;  et

4. Assurance de la qualité des résultats (preuve de lecture des rapports / documents) dans les tâches suivantes :

  • Évaluation révisée sur les besoins des ministères et organismes concernés pour les données, le type, le format et la fréquence de l'environnement, et les flux de données pour le suivi de la mise en œuvre de la CCNUCC;
  • Évaluation des organismes nationaux compétents, en mettant l'accent sur l'EIEC, sur la gestion et le suivi de l'information environnementale;
  • Cartographie institutionnelle des acteurs existants impliqués dans la mise en œuvre des Conventions de Rio;
  • Une capacité approfondie nécessite une évaluation parmi les agents, les membres respectifs du comité et les points focaux des Conventions de Rio, les rapports et suivi des conventions en union des Comores;
  • Évaluation des rôles et des responsabilités de diverses agences sur les trois Conventions de Rio et la gestion des données;
  • Identification des bases de données clés qui doivent être liées au système de gestion de l'information environnementale;
  • Préparation d'un plan de sensibilisation (plan de communication) qui comprend la sélection et l'obtention de partenaires stratégiques, et la définition de Les niveaux et les types de contribution de chaque partenaire (c.-à-d. soutien financier ou en nature, comme la création de contenu);
  • Une évaluation complète au sein des parties concernées (décideurs) et des institutions sur leurs rôles relatifs à la mise en œuvre des Conventions de Rio;
  • Préparation d'un plan pour combler les lacunes du contenu en fonction des besoins nationaux et des engagements mondiaux;
  • Préparation d'un document conceptuel du système de gestion de l'information environnementale;
  • Développement de la conception du système de gestion de l'information environnementale;
  • Élaboration de mécanismes de gestion des flux d'information à partir de sources identifiées (gouvernement, multilatéral, ONG, organisations autochtones, universitaires, entreprises et autres) accès aux données en ligne, par une stratégie de communication;
  • Élaboration d'un plan de développement des capacités basé sur l'évaluation des besoins de la capacité et présente aux autorités compétentes pour validation par un examen par les pairs des experts et des parties prenantes;
  • Analyse institutionnelle des défis et obstacles à la coopération interministérielle en matière de gestion des données environnementales et le suivi de la mise en œuvre et de la déclaration des Conventions de Rio.

Les consultants individuels intéressés doivent soumettre les documents / informations suivants pour démontrer leurs qualifications :

Proposition technique:

  • CV personnel incluant l'expérience dans des projets similaires et au moins 3 références expliquant pourquoi il/elle est le plus approprié pour le travail;

  • Fournir une brève méthodologie sur la façon dont ils vont aborder et mener le travail (le cas échéant).

Proposition financiere:

La proposition financière doit spécifier un montant forfaitaire total et des conditions de paiement autour de livrables spécifiques et mesurables (qualitatifs et quantitatifs). Afin d'aider à effectuer une comparaison des propositions financières, la proposition financière comprendra une ventilation de ce montant forfaitaire (y compris les frais de voyage, les indemnités journalières et le nombre de jours de travail prévus).

Voyage :

Tous les frais de voyage envisagés doivent être inclus dans la proposition financière. Cela comprend tous les voyages pour se rendre au lieu d'affectation / voyage de rapatriement. En général, le PNUD ne devrait pas accepter de frais de voyage supérieurs à ceux d'un billet en classe économique. Si le CI souhaite voyager dans une classe supérieure, il / elle devrait le faire en utilisant ses propres ressources.

En cas de voyage imprévisible, le paiement des frais de voyage, y compris les billets, l'hébergement et les frais de terminal, doivent être convenus et autorisés par le PNUD avant le voyage et seront remboursés.

Evaluation

Les propositions seront évaluées selon la méthodologies du score combiné (proposition technique : 70 points et proposition financière : 30 points).

Evaluation technique : 70 points

Elle sera faite en deux phases : une phase d’évaluation du CV détaillé du consultant et d’une seconde phase d’entretien.

Critères Techniques: Diplôme : Doctorat ou Master en droit de l’environnement, droit de la propriété intellectuelle, sciences sociales ou autres domaines juges équivalents

Points maximums: 10

Critères Techniques: Expérience Générale

Au moins dix (10) ans d’expérience, avec une expertise prouvée en matière de Renforcement des Capacités de gestion Multisectorielle Coordonnée et Décentralisée de de l’Environnement  (CCCD)

Une expérience prouvée durant les 10 dernières années dans le cadre de consultations similaires portant sur la connaissance le renforcement des capacités et les trois conventions de RIO

Au moins cinq (5) ans d’expérience en communication, animation d’atelier participatifs et en reportingrapportage lors de consultations élargies inclusives de différents acteurs;

Une bonne compréhension des défis liés à l’intégration du genre  afin de permettre aux femmes et aux jeunes, parmi les communautés locales, de participer activement aux activités du projet

Points maximums: 25

Critères Techniques: Méthodologie de travail proposée pour la mise en œuvre de la consultation:

Elle doit être Objective, Claire et Réalisable dans les délais 

Points maximums: 60

Critères Techniques: Bilingue (Français et Anglais)

Points maximums: 5

Seuls les candidats qui auront obtenu 70% du total des points, soit au moins 49 points seront interviewés en seconde phase et seront considéréq pour l’évaluation financière.

Evaluation financière : 30 points

La proposition financière la plus basse recevra le maximum de points (30pts).

Les autres propositions seront évaluées suivant la formule ci-après :

 [30 Points] x [Prix le plus bas US$] / [Prix en US$ offert ] = Points attribués au prix de l’autre soumissionnaire.


Competencias

  • Aptitude à travailler de façon indépendante dans les délais alloués;
  • Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel;
  • Bonne connaissance en informatique (Office).


Habilidades y experiencia requeridas

Education:

  • Doctorat ou au minimum un Master II en droit de l’environnement, sciences sociales ou autres domaines jugés équivalents.

Expérience:

  • Au moins dix (10) ans d’expérience, avec une expertise prouvée en matière derenforcement des capacités en environnement. Une expérience prouvée durant les 10 dernières années dans le cadre de consultations similaires ;
  • Expérience d’envirron dix(10) ans en gestion de l’environnement et en matiéere de suivi des convention de RIO;
  • Au moins cinq (5) ans d’expérience en communication, animation d’atelier participatifs et en rapportage lors de consultations élargies inclusives de différents acteurs;
  • Une bonne compréhension des défis liés à l’intégration du genre social afin de permettre aux femmes et aux jeunes, parmi les communautés locales, de participer activement aux activités du projet.

Langue:

  • Une bonne maitrise du Français, à l’oral comme à l’écrit;
  • La connaissance de l’anglais serait un atout.


El PNUD está comprometido con lograr la diversidad de su personal en términos de género, nacionalidad y cultura. Se alienta por igual a las personas que pertenecen a grupos minoritarios, a pueblos indígenas o que tienen alguna discapacidad a presentar su candidatura. Todas las solicitudes se tratarán con la mayor confidencialidad.

UNDP no tolera la explotación y el abuso sexual, ningún tipo de acoso, incluido el acoso sexual, ni la discriminación. Por lo tanto, todos los candidatos seleccionados serán sometidos a una rigurosa verificación de referencias y antecedentes.


Si está experimentando alguna dificultad con la solicitud de empleo en líneam puede ponerse en contacto con: erecruit.helpdesk@undp.org

© 2016 Programas de las Naciones Unidas para el Desarrollo